Aller au contenu

La maison Sonnenberg à Budapest : un hommage au rêve hongrois

La maison Sonnenberg à Budapest avec sa façade jaune pétard est un modèle moins connu mais très représentatif de l’architecture Art nouveau héritière de la Sécession viennoise.

Maison Sonnenberg, un ouvrage moins connu d’Art Nouveau d’influence Sécession

Quel bonheur de découvrir enfin l’intérieur de la maison Sonnenberg, ouvrage d’Albert Kőrössy (1904) devant laquelle je passe régulièrement. Au fil des décennies, la façade a malheureusement perdu beaucoup de son ornementation d’origine (vous la retrouverez sur la photo d’époque) et les vitraux du célèbre verrier Miksa Roth ont également disparu… Le régime communiste a certainement jugé la façade trop ostentatoire et les travaux de restauration ont été minimes à l’époque.

Pour l’anecdote, c’est la maison où Gyula Gömbös (premier ministre entre 1932-1936) a vécu.

maison sonnenberg au XIXème siècle

Mais heureusement les parties communes ont encore de quoi impressionner le visiteur. Dès l’entrée, la porte surmontée de deux silhouettes féminines attire le regard et on constate avec joie que la cage d’escalier a conservé toute sa beauté et révèle le style de Albert Kálmán Kőrössy, brillant architecte ayant d’abord suivi Lechner, le maître hongrois de l’art nouveau, avant de puiser d’autres inspirations en Allemagne pendant ses années d’études à Münich.

escalier à l'entrée de la maison sonnenberg à budapest

Les Sonnenberg furent donc les premiers propriétaires. Ils quittèrent la Suisse pour s’installer en Hongrie en 1732. Simon Sonnenberg, né à Óbuda en 1802 n’aurait jamais pu imaginer une telle destinée pour son fils Imre, l’aîné de ses 6 enfants: après avoir fait fortune dans le commerce et les transports au 19ème siècle, Imre fit construire cette maison en même temps que deux immeubles de rapport sur l’avenue Andrássy. Et pour les services rendus à la couronne, il fut tout simplement anobli en 1897 par l’empereur François-Joseph…

À côté du rêve américain, il y avait déjà au 19ème siècle « le rêve hongrois »: le boom économique de cette époque permettait à de nombreuses familles de faire fortune et de s’élever socialement au sein de l’empire autro-hongrois.

portail entree maison sonnenberg budapest
maison sonnenberg a budapest rampe escalier principal
maison sonnenberg a budapest lampadere et escalier
maison sonnenberg budapest porte et escalier
maison sonnenberg budapest detail
maison sonnenberg a budapest vue escalier depuis la hauteur

Il faut mentionner enfin une initiative incroyable qui je l’espère fera des émules. Un couple de retraités, installés ici depuis quelques années, a crée une fondation dans le but de reconstruite la façade et les vitraux perdus. Grâce aux dons et à l’appui du musée hongrois de l’architecture, trois vitraux ont déjà été réinstallés.

art nouveau Budapest
vitraux reconstruits

Où se trouve la maison Sonnenberg ?

Munkàcsy Mihàly utca 23.

Cette maison ne se visite pas car c’est un immeuble d’habitation. Cela dit, avec un peu de chance, vous pouvez arriver au moment où une personne rentre ou sort de l’immeuble et jeter un coup d’oeil aux superbes vitraux et à l’impressionnante cage d’escalier.

Je m’appelle Jean Christophe et je suis guide privé à Budapest et dans les environs la capitale hongroise, n’hésitez pas à me contacter pour obtenir des renseignements supplémentaires sur cet article ou sur mes visites autour des trésors de l’Art Nouveau et des secrets et mystères.

visite guidée à budapest avec jean christophe cuny
budasensations

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

  1. Accueil
  2. /
  3. HONGRIE
  4. /
  5. BUDAPEST
  6. /
  7. Visiter Budapest
  8. /
  9. Monuments et sites à découvrir à Budapest
  10. /
  11. La maison Sonnenberg à Budapest : un hommage au rêve hongrois