ASIE

Parc national de Kabini au coeur de la jungle indienne : l’Inde des villages

Par Gaël Ravot, le Juil 1, 2014, mis à jour le Août 31, 2014 — 2 minutes de lecture

kabinikabini1Me voilà de retour d’un week-end à Kabini, dans un parc national. On y a été dans l’espoir d’y voir des animaux. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre vu que ma dernière tentative dans un parc pas très loin de celui-ci s’était soldé par un échec complet… Mais cette fois ci je dois dire qu’on a été plutôt gaté! Le cadre était superbe et les animaux nombreux (en particulier les éléphants) …


Mais ce que j’aimerais aussi décrire ce sont les villages qu’on a traversés pour aller jusqu’à la réserve. Je suis toujours fasciné par tous ces villages et l’atmosphère qu’il y règne. La vie y a l’air à la fois tellement difficile et heureuse… Les habitants, que l’on aperçoit travaillant dans les champs, remplissant des jarres d’eau ou en train de boire le tchai en regardant la vie suivre son cours le long de la route, me paraissent tellement énigmatiques et hors du temps. L’Inde des villages a vraiment quelque chose de fascinant! Si vous avez l’occasion de venir en Inde essayez d’y passer c’est tellement différent des grandes villes!

village

Comme je n’arrive pas vraiment à décrire cette ambiance si spéciale, j’espère pouvoir prendre plus de photos de ces villages et de leurs habitants lors de mes prochaines escapades! En attendant allez quand même regarder les photos des animaux, c’était vraiment un voyage au coeur de la jungle indienne.

J’espère que tout ça va vous donner envie de visiter l’Inde! :)

Gaël

[flagallery gid=31 name=”Gallery”]

Gael (Bangalore) - http://bangalore07.free.fr/blog/
Gael (Bangalore)

 665 Visites au total,  1 aujourd'hui

Gaël Ravot

Une réponse à “Parc national de Kabini au coeur de la jungle indienne : l’Inde des villages”

  1. bombardement de photo! idéal pour se faire une idée du lieu! Un endroit de la terre que je connaissais pas mais qui apparemment mérite qu’on s’y intéresse. Bonne continuation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *