111 vues

Refuge des ours de Kuterevo : rencontre avec les ours bruns de Croatie

2


Le refuge des ours de Kuterevo est devenu au fil des années une petite attraction touristique. Malgré cette attractivité, la démarche d’écovolontariat, d’éducation et de sauvegarde de la population d’ours bruns en Croatie demeure une évidence de chaque instant pour les passionnés du monde entier qui viennent travailler au coeur des montagnes du Velebit.


En apprenant que la Croatie a pour symbole l’ours brun, nombre de touristes rêvent de croiser des ours lors de leur séjour en Croatie. La région de Lika Senj, où se trouvent quelques uns des plus beaux parcs nationaux et naturels croates comme les lacs et chutes de Plitvice, le Velebit nord et le Gorski Kotar, concentre une population d’ours bruns, qui n’en sont pas moins menacés par de nombreux dangers. Si vous espériez croiser quelque ours au détour des sentiers de Plitvice, vous aurez constaté que c’était peu probable. A moins de vous rendre dans le restaurant Macola, près du parc, où l’on peut observer plusieurs ours plus ou moins domestiqués, qui jouent leur parfait rôle d’attrape-touristes. Comment partir à la rencontre des ours bruns de Croatie en liberté?

Les Balkans ont toujours été considérés comme l’un des territoires de prédilection des ours en Europe. La Croatie et la Slovénie constituent les pays d’ex Yougoslavie, où nos amis plantigrades, prospèrent le mieux dans les Alpes dinariques. Néanmoins, les menaces pesant sur cette espèce essentielle dans l’environnement du Velebit, restent réelles. Conscients de ces risques de voir les ours de Croatie disparaître à terme comme en Serbie où on ne compte guère que 9 ours, une poignée de volontaires s’est engagée dès le début des années 2000, pour mettre en place des mesures de préservation et prodiguer des soins aux ours blessés et oursons orphelins. Leur action s’incarne principalement à travers le refuge des ours de Kuterevo, basé dans le petit village éponyme.


Une équipe de volontaires passionnés pour préserver les ours bruns croates

Depuis 2001, le village de Kuterevo à l’initiative d’une ONG Velebit Association Kuterevo a créé le Refugium ursorum. Il s’agit d’une démarche pour préserver l’écosystème environnemental et la qualité de vie des jeunes ours qui se sont retrouvés orphelins, blessés ou maltraités par des chasseurs et sont recueillis grâce aux dons et à l’aide d’équipes bénévoles venus de toute l’Europe.

On estimerait entre 600 et 1000 ours le nombre d’ours en Croatie et 300 dans les pays voisins, alors qu’en 1930, l’espèce menaçait de s’éteindre. L’un des meilleurs spécialistes européens, le professeur Djuro Huber de l’université vétérinaire de Zagreb, évalue la population ursine croate à 900. Ces ours bruns de tous âges font l’objet d’une relative tolérance de la part des Croates, bien que des crispations soient apparues depuis une vingtaine d’années, à cause des dommages de plus en plus importants. Les éleveurs subissant les dégâts sur leurs propriétés et parmi leurs troupeaux, les habitants de certains villes ou villages ayant reçu des visites d’ours peu disposés, se sont manifestés et ont obligé les autorités à prendre des dispositions. Consciente des enjeux, la Croatie a entrepris des démarches pour protéger les ours bruns et a développé l’écotourisme qui permet de développer l’activité locale et la survie du village de Kuterevo, tout en contribuant au soutien des structures.

Village de Kuterevo dans le Velebit nord

L’association Refugium ursorum se charge de protéger les ours de 0 à 9 ans, de les nourrir, les soigner et les aider à trouver leur autonomie. La mission informative et éducationnelle est donc essentielle dans un pays où la chasse à l’ours reste autorisée. Les visites peuvent être guidées sont donc personnalisées et assurées par des volontaires passionnés qui font donc découvrir ce site bien plus proche d’une infirmerie que d’un zoo, où l’on peut rencontrer des ours en sécurité, sans qu’ils soient enfermés dans des structures qui les privent de leur liberté.  Les ours n’en sont que plus attendrissants et sembleraient presque fragiles si on ne nous rappelait pas leur nature sauvage, capricieuse et forcément imprévisible.

refuge des ours du velebit à Kuterevo

Visiter le refuge des ours de Kuterevo

La visite du refuge de Kuterevo est enthousiasmante ; elle plaît beaucoup en général aux familles avec des enfants, car elle est à la fois ludique et instructive. Il n’est pas si fréquent de pouvoir approcher autant les ours et surtout apprendre comment ils évoluent dans les forêts  environnantes, quel est leur mode de vie, leurs habitudes alimentaires, leurs rythmes et activités dans la nature.  La passion des bénévoles est admirable et vite contagieuse.

C’est d’autant plus touchant d’observer comment la solidarité a opéré autour du refuge et a permis à tous les habitants du village, pourtant longtemps emprisonnés dans leurs peurs primaires de l’ours, de survivre grâce à cette initiative, l’énergie des équipes soignantes et un état d’esprit nouveau qui a gagné en définitive les autochtones …

Il n’y a pas de durée de visite recommandée, vu que l’accès à l’enclos est libre et constitue l’essentiel de la découverte. Bien sûr, en fonction de votre curiosité, vous aurez envie de guetter l’arrivée de chaque ours, ce qui peut prendre plusieurs heures dans la mesure où cela dépend de leur bon vouloir comme pour tout animal sauvage. Comptez environ 2h à 3h, sachant que vous pourrez sans problème prolonger votre journée à la découverte de la rivière Krupa et de ses méandres, le pont Kudin most et le monastère serbe orthodoxe de Krupa ou encore une balade dans le parc national de Velebit.

ours observé dans le refuge de Kuterevo en Lika Senj

Le refuge de Kuterevo n’est pas un zoo et les animaux n’y sont donc pas domestiqués, mais soignés et protégés après des histoires fort pénibles. Il convient donc d’adopter les règles de bon sens quand on côtoie des animaux sauvages imprévisibles même s’ils semblent “gentils”. L’idéal est de visiter avec l’un des bénévoles du refuge : il en vient du monde entier, donc toutes les langues circulent, il n’est donc pas impossible que vous croisiez un bénévole francophone. La plupart échangent entre eux en anglais.

La découverte des ours dans l’environnement protégé du refuge à Kuterevo est l’une des activités ou des excursions les plus réjouissantes dans les environs de Plitvice. Vous traverserez en prime les jolis paysages de la Lika, façonnée par ses montagnes et ses vallées, ses rivières et ses petits villages si différents de tous ceux que révèlent l’Istrie, le Kvarner et la Dalmatie.


En savoir plus pour rencontrer les ours de Croatie : Consultez le site de Kuterevo

Comment aller au refuge de Kuterevo?

Le refuge de Kuterevo se situe à 50 km de Senj (ville principale de Lika Senj sur le littoral) et 60 km de Gospic. Comptez plus de 2h30 pour réaliser les 170 km qui séparent Kuterevo de Zadar ou de Rijeka. Les routes sont évidemment des petites routes de montagne.

Si vous souhaitez visiter le refuge depuis le parc de Plitvice, comptez environ 40 à 50 min pour rejoindre Kuterevo. Cela peut s’avérer une bonne manière de terminer votre journée après la découverte des lacs et des chutes de Plitvicka jezera. Dans la perspective d’une visite qui se termine vers 14 ou 15h, vous pouvez envisager ce petit détour, puis regagner l’autoroute qui vous mènera vers Zadar.

Si vous séjournez plusieurs jours en Lika, cette excursion dans les environs de Plitvice est une évidence, d’autant que l’expérience plaît à tous les âges. Il n’y a pas de durée recommandée de visite. Tout dépend de votre niveau d’intérêt et d’implication avec les volontaires.

carte du refuge de Kuterevo en Croatie

Préparez au mieux votre voyage en Croatie

N’attendez plus pour télécharger gratuitement nos Ebooks dédiés à l’hébergement et aux conseils de voyage en Croatie et consulter le guide pratique et le forum si vous avez la moindre question.

Pour réserver vos vacances en Croatie au meilleur prix (séjour clé en main ou sur mesure, avion, transports, hébergements, activités sur place…) sans y passer un temps fou, accédez aux offres et comparateurs retenus pour leur sérieux et leur rapport qualité/prix.




Partager

A propos de l'auteur

Voyageuse dès le berceau, je nourris un amour viscéral pour les pays d'Europe centrale et orientale, avec une prédilection pour les Balkans (notamment l'Ex-Yougoslavie...). Dans ces terres, qui m'ont enseigné beaucoup de leçons, au fil de quinze ans de découvertes, de rencontres et de hasards… je me retrouve parfois… tant elles sont insoumises, contrastées, passionnelles et contradictoires. J’essaie de me montrer curieuse de tout, de mettre de côté mes idées reçues, de découvrir les pays depuis les sites incontournables jusqu’aux plus inattendus, insolites ou traditionnels quitte à me perdre pour mieux me laisser surprendre. Je privilégie les rencontres, repas et hébergements chez les habitants, pour explorer les traditions, les cultures, l’histoire et les plaisirs culinaires typiques. J'essaie de faire d'Ideoz un espace éclectique et tourné vers les échanges et la rencontre avec les différences. Historienne, anthropologue et ethnologue de formation.   Me contacter par mail? En savoir plus sur moi et sur le projet IDEOZ Voyage...

2 commentaires

  1. Pingback: Comment visiter Plitvice avec des enfants?

  2. Pingback: Curiosités en Croatie et sites insolites; top 5 des expériences

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.