743 vues

Le mandoo bar Paris : un restaurant coréen à Paris 8 un peu décevant

1

Le Mandoo Bar Paris est un bar à raviolis coréens qui fait sensation à Paris… Ce restaurant coréen propose donc de déguster des mandoo, des raviolis en forme de lune constituant l’un des produits phares de la street food en Corée.

Le Mandoo bar Paris, je l’ai découvert via l’expédition de François-Régis Gaudry et du Gastronome Parisien dans l’émission Très Très Bon: il s’agit d’une petite cantine près de la place de l’Europe qui propose des mandoo, ce qui, d’après François-Régis Gaudry, est le mot anglais pour mandu soit le nom du ravioli coréen. Ces mandoo feraient la part belle de la street food à Séoul.
Leurs propos furent dithyrambiques sur le lieu et tout ce que j’ai lu par la suite confirma mon impression qu’il fallait absolument que j’aille goûter ces petites merveilles.

le mandoo bar paris

Le Mandoo Bar Paris : déguster des raviolis coréens à Paris 8

Le Mandoo Bar Paris est un comptoir coréen, disposant seulement 12 places. C’est un lieu calme où il se dégage une certaine sérénité. Le service est au petit soin, les serveurs chuchotent, parlent à demi-mot, tout est fait pour ne pas rompre la tranquillité du lieu.
Le chef coréen Kim Kwang-Loc présente la version légumes ou viande des mandoo mais également des tartares de thon ou de bœuf et en accompagnement du riz au soja, de la soupe ou une salade coréenne.

Les mandoo au  sont préparés à la minute devant vos yeux: un disque de pâte à la farine de blé et farine de riz est garni d’une farce aux légumes (tofu, poireau, ciboule, graines de sésame, algues) ou à la viande (bœuf et porc marinés), puis est déposé dans un panier et cuit à la vapeur. 
A la sortie, un joli ravioli en forme de lune, bien dodu qu’il faut tremper dans une sauce soja coupée à l’huile de sésame.

ravioli coreen mandoo le mandoo bar paris

Alors, j’avoue avoir été un peu déçue par mon repas dans le Mandoo Bar Paris : j’ai trouvé les mandoo pas assez garnis et la pâte pas suffisamment cuite. C’est bon mais pas transcendant non plus, j’ai de loin préféré les gyoza du gyoza bar. J’ai eu une préférence pour le mandoo aux légumes qui est, selon moi, plus parfumé.

IMG_4874 IMG_4873
Le tartare, c’est l’autre spécialité du chef dans le Mandoo Bar Paris. J’ai choisi la version au thon: des lamelles finement hachées, un poisson d’une extrêmement fraîcheur et d’une grande qualité. Un assaisonnement réduit au minimum pour sublimer le produit: soja, huile de sésame, quelques gouttes de piments et quelques cheveux algues.
C’est un excellent tartare, le produit est mis en valeur et on sent le poisson fondre sous le palais. Mon seul bémol: un peu trop pimenté pour moi, mais c’est une question de goût.

tartare de thon

Pas de dessert à la carte mais finalement ce n’est pas tellement gênant.

Globalement, j’ai bien aimé mais je garde un goût de pas assez. Je m’attendais à beaucoup mieux, j’ai donc été un peu déçue. Est-ce que je traverserais tout Paris pour y aller? c’est peu probable… 

Infos pratiques
raviolis légumes 8p/10p/12p: 7€/8€ et 9€
raviolis viande 8p/10p/12p: 8€/9€ et 10€
tartare thon et viande: 10 et 9 euros

Le Mandoo bar
7, Rue d’Edimbourg
75008 Paris 

Retrouvez une sélection de restaurants coréens à Paris dont certains proposent des offres et remises via le programme de fidélité Lafourchette

Découvrez another way of food…. :
Visitez le blog culinaire et gourland The kitchen around the corner



Partager

A propos de l'auteur

Découvrez le blog culinaire et de bonnes adresses gourmandes : In the kitchen around the corner

Un commentaire

  1. Tout comme vous, j’ai été charmé par la diffusion du sujet sur Paris Première “Très très bon” à propos du Mandoo bar et j’ai voulu tester. D’abord, une venue sans prévenir, mais rejeté car je n’avais pas réservé. Attitude déjà bizarre. Puis réservation Lundi 10/11/14. Accueil et service secs, cassants et rigoureux, un effet de la culture coréenne ? Mon choix: 8 raviolis à la viande, bon, mais manque de réel parfum pour marquer mon palais. Tartare de bœuf, car le lundi pas de tartare de thon. Là déception, une bouchée de 50 voire au maximum de 70 g de viande coupée au couteau, mais pas aussi tendre que prévue pour fondre dans la bouche, que j’ai accompagné d’une salade coréenne atypique, le tout arrosé par une eau minérale gazeuse. Coût total: 25 euros. Rapport qualité prix, honnête mais sans plus. Rapport quantité prix, en dessous de la moyenne. En sortant j’avais encore faim, un repas pris à midi devrait ne pas me laisser sur ma faim et pourtant. A ne pas rééditer.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!