849 vues

Approcher l’esprit du Tibet et du bouddhisme avec Matthieu Ricard

1
Approchez l’esprit du Tibet, avec le moine bouddhiste Matthieu Ricard… Un voyage spirituel à la découverte de la spiritualité tibétaine, du bouddhisme et des enseignements du maître Dilgo Khyentsé Rinpoché…

 

Un beau livre sur la spiritualité et le bouddhisme au Tibet

Pour le centenaire de sa naissance en 1910, le moine bouddhiste Matthieu Ricard (fils de feu Jean-François Revel), réédite le livre d’hommage qu’il a consacré à son maître spirituel. Il a étudié douze ans auprès de lui.

lac-turquoise.1266495623.jpg

Très illustré de photos de l’auteur, orné de textes de méditation, de poèmes du maître ou de ses inspirateurs, ce beau livre est, pour qui le lit attentivement, une profonde introduction à ce pays mystérieux, de haute élévation spirituelle, qu’est le Tibet.

matthieu-ricard-lesprit-du-tibet.1266495607.jpg

Le Bouddhisme, le Tibet et la Chine…

Approcher l’esprit du Tibet n’est pas anodin aujourd’hui. Les Chinois han communistes ont en effet entrepris de détruire au canon, par les camps puis par la colonisation massive ce peuple des montagnes. Cela pour extirper ce qu’ils ne comprennent pas et appellent de façon méprisante et scientiste les quatre « vieilleries ». Mais aussi parce que le sous-sol tibétain est riche de minerais rares, vitaux pour l’industrie patriotique, et que ses hauts-plateaux contrôlent l’eau du sud-ouest asiatique tout en mettant sous le feu des missiles n’importe quelle puissance régionale.

bouddhisme-sagesse.1266495660.jpg

Enivré par leur essor économique, les Chinois han ne se sentent plus et usent de leur puissance pour vilipender quiconque un tant soit peu connu qui reçoit le Dalaï-lama. Cette forme de terrorisme intellectuel est condamnable. Il faut y résister.

khyentse-rinpoche-parmi-les-enfants.1266495634.jpg

Selon les enseignements du maître, il faudrait chercher chez les Hans la nature de l’Esprit, attitude qui seule permet de rester ouvert. L’existence du précieux Khyentsé (rinpoché veut dire précieux) montre combien le bouddhisme est une discipline exigeante qui prend toute une vie. Les dons précoces ne suffisent pas, un maître doit vous reconnaître. Il va désormais s’attacher à vous enseigner la voie droite, vous apprendre à lire et relire et à réciter par cœur des volumes entiers de textes de sagesse. Vous devrez pratiquer assidûment et par longues périodes la méditation en solitaire pour, enfin, transmettre et enseigner. Car le bouddhisme n’est rien s’il ne transmet. On ne fait pas son salut tout seul mais l’état de compassion est une étape obligée pour atteindre l’Eveil. A votre tour de reconnaître un ancien maître spirituel dans un petit enfant qu’il vous reviendra de former.

gamins-moines-tibet.1266495648.jpg

La théorie ne va donc jamais sans la pratique, ni la logique sans la maîtrise yoguique du corps et des passions. « Puisque cette pratique est si essentielle, les qualités du maître lui-même jouent un très grand rôle », explique Matthieu Ricard. « A l’époque où nous vivons, les conditions propices à la spiritualité se sont détériorées. Les hommes sont très perspicaces et inventifs, mais ils manquent souvent d’une authentique bienveillance humaine et utilisent leur intelligence de façon de plus en plus destructive ». D’où l’importance de témoigner des exemples précieux de ces maîtres qui rayonnent encore.

bouddhisme-nature-de-lesprit.1266495669.jpg

Pour combien de temps encore ? L’orgueil han, scientiste et « progressiste » méprise tout ce qui n’est pas matérialiste et tout ce qu’il ne comprend pas. D’où l’exigence de résister, pour ceux qui croient comme pour ceux qui ne croient pas, afin de conserver une plage de liberté à la conscience humaine.

Matthieu Ricard, L’Esprit du Tibet – La vie du maître Dilgo Khyentsé Rinpoché, préface du Dalaï-lama, 1996, éditions La Martinière, réédition 2009, 167 pages ou Points-Seuil 5.22€



Partager

A propos de l'auteur

Voyageur aux semelles de vent, curieux du monde et de ses habitants.Explorateur des pays, des questions et des humains, épris de liberté et d’anti-privilèges, amoureux des êtres et des chats. Centres d’intérêt:Trekking et voyages, archéologie, économie politique, voile, cuisine en gourmet, littérature et philosophie, histoire toujours, un peu de poésie et les amitiés précieuses.___________________________________________________________________________ Découvrir le blog : Explorer le monde et les Idées

Un commentaire

  1. Je vais lire prochainement “Les pavots rouges” d’Alai, un Tibétain, et j’ai déjà lu :

    – Le feu sous la neige – Päldèn Gyatso (témoignage d’un moine sur l’invasion chinoise)
    – Sept ans au Tibet de Heinrich Harrer et Peter Aufschnaiter (que le film a largement médiatisé)

    Et pour compléter mes lectures himalayennes :

    – Le cercle du karma – Kunzang Choden (Bhoutan)
    – Dieu en prison à Katmandou – Samrat Upadhyay (Népal)

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!