169 vues

Lettonie – 11 Septembre 1865 : naissance de Rainis

0
Rainis
De son vrai nom Jānis Pliekšāns, Rainis, un des auteurs lettons les plus connu, sinon le plus connu, est né le 11 Septembre 1865 près de Jēkabpils. Il fut également poète, auteur dramatique et homme politique. Issu d’un milieu assez aisé, il passe son enfance dans de petits domaines terriens.
 
C’est à l’école que le jeune Jānis apprend à connaître les principales œuvres littéraires. Mais il manifeste également un grand intérêt pour l’histoire, la linguistique, l’ethnographie et les sciences naturelles. Cependant, désireux de combattre l’injustice et de défendre les démunis, il part étudier le droit à Saint-Pétersbourg de 1884 à 1889.
 
De retour à Riga, il devient en Décembre 1891 rédacteur du journal Dienas Lapa (Le Quotidien). Dès 1893, Rainis adhère aux idées socialistes et se rapproche des socio-démocrates allemands. Cela lui vaut d’être arrêté en 1897, quelques mois après s’être installé comme avocat à Panevėžys, en Lituanie. C’est la même année qu’il se marie avec la poétesse Aspazija, née Elza Rozenberga. Il est exilé pour cinq ans à Pskov et Slobodsk. C’est là qu’il écrit son premier recueil de poésies.  
 
Rainis et Aspazija
 
Autorisé à rentrer en Lettonie en Mai 1903, Rainis participe activement à la révolution de 1905. Selon lui, la lutte des Lettons contre le tsarisme ne peut aboutir qu’à l’avènement d’un Etat  indépendant. Lorsque la Révolution est écrasée, il se réfugie en Suisse (à Castagnola, près de Lugano) avec Aspazija. Ils y demeureront 15 ans, et Rainis écrira un grand nombre d’œuvres pendant cette période, notamment Le cheval d’or en 1909, où l’histoire d’une princesse endormie pendant 7 ans dans un cercueil de glace et délivrée par un jeune héros, symbolise les 7 siècles d’asservissement qu’a connus le peuple letton.
 
Devenu Président du Comité letton en Suisse, Rainis se prononça pour que chaque peuple se constitue en Etat-nation, pensant particulièrement à la Lettonie.
 
Finalement, son rêve se réalisa et il rentra triomphalement avec Aspazija en 1920. Successivement directeur de plusieurs théâtres à Riga, il fut élu à l’Assemblée constituante en 1920, puis élu Député à la Saeima, en 1922, 1925 et 1926, sous l’étiquette du Parti Social Démocrate. Il fut même Ministre de l’éducation de Décembre 1926 à Janvier 1928. Parallèlement, il continue à écrire.
 
La tombe de Rainis au Raina kapi
 
Déçu de ne pas avoir été élu Président de la République, il se met en retrait et décède le 12 Septembre 1929 à Jūrmala/Majori. Il est enterré le 15 Septembre 1929 dans le Nouveau Cimetière de Riga, plus tard renommé Cimetière Raina (Raiņa kapi) en son honneur. Ses œuvres complètes seront publiées en 14 volumes de 1947 à 1951.  
     
Monument de Rainis sur l’Espalade à Riga

Découvrir le blog de Gilles en Lettonie



Partager

A propos de l'auteur

Découvrez le blog Gilles en Lettonie : La Lituanie, la Lettonie, l'Ukraine et leurs environs, vus par un retraité Français, amateur d’Histoire...

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!