62 vues

Mon acte de foi

0

Etre français, c’est quoi exactement ? Se pose-t-on jamais la question ? Et être français à l’étranger ? Je ne sais plus qui disait qu’on « emportait toujours un peu de sa terre à ses souliers »… Etre français – que l’on en soit fier ou non –  c’est un fait. Qu’on ait rejeté un pan de vie passée pour vivre ailleurs et autrement – on ne fait jamais le deuil de son propre pays, de sa culture –  Que l’on ait quitté sa « terre natale » pour tenter sa chance ailleurs, parce que « l’herbe n’est-elle pas plus verte ailleurs ? » on n’oublie jamais sa propre langue (et le goût du vin et le goût des fromages alors ? De gaulle disait « comment peut-on gouverner un peuple qui a plus de 365 sortes de fromages ? »…)

Certains disent « Je suis citoyen du monde ». Avec cette affirmation, je suppose qu’ils expriment leur responsabilité envers Gaïa, la mere terre. Avec des responsabilités et des devoirs. Mais si nous – français – nous nous sentons « citoyens du monde » nous ne le sommes pas tout à fait au même titre que les mingong Chinois, les Rohynghias ou les Karens de Birmanie, les Bishnois du Rajasthan les Indiens de Calcutta, les Philippins des faubourgs de Manille, les Nord-Coréens de Pyongyang ou les mineurs d’Azerbaïdjan –  la liste est longue et je pourrais aussi y inclure les Isan de Thaïlande – qui ne bénéficient d’aucune aide de leur gouvernement. Ni chômage, ni aide au logement, ni sécurité sociale, ni Assedic, ni retraite. Ils se débrouillent. Seuls. Ou s’entraident. Et combien parmi ceux que je viens de nommer aimeraient avoir un peu de notre nationalité ? (celle dont nous ne sommes pas toujours si fiers, à tort ou à raison). Sinon pourquoi tenteraient-ils leur chance, risqueraient-ils leur vie pour venir travailler en France ? Pour y trouver un travail, de l’argent et du même coup, un peu de dignité ?

Bref, nous avons la chance d’être français. Ouvrez les yeux voyageurs ou expatriés. Regardez autour de vous. On vous sourit, on vous accueille, mais échangeriez-vous votre vie contre celle d’un Isan les pieds dans la boue des rizières par exemple ? (non, non, pas pour faire semblant), ou celle d’un ouvrier chinois « décarcassant » à la main nos millions d’appareils électroniques démodés ?

Mon acte de foi concernant ma nationalité, ma fierté d’être française (bon, d’accord pas toujours… faut pas exagérer non plus), mais française je suis par ma culture et par ma naissance. Une culture bien ancrée en moi, sinon pourquoi, lorsque je suis sur mon vélo à Chiang Mai et que je rentre dans ma résidence, pourquoi d’un seul coup, je me mets à rouler à droite dans un pays ou l’on roule à gauche ?? Je plaisante bien sûr, c’est plus sérieux que cela, J’aime ma langue qui me permet de m’expliquer clairement, de raconter, de faire voyager, de faire rêver ceux qui me lisent, Je suis satisfaite aussi de pouvoir bénéficier de tous les avantages que mon statut de française me confère : sécurité sociale, retraite etc.),  même si ces avantages ont tendance à diminuer ces derniers temps, en raison d’une crise « mondiale ».

Alors… lorsque Ludovic CHAKER et son équipe m’ont contactée (m’ont connue par les écrits de mon blog), pour me demander si j’accepterais d’être sa suppléante, j’ai été fière. Parce que c’est un homme et son programme que je vais suivre. Parce que je crois en son honnêteté, son courage, sa foi, son humanité, sa détermination (il est mignon aussi. Oups ! Ça m’a échappé) J’ai donc accepté avec enthousiasme d’être la suppléante a sa candidature aux élections législatives de juin 2012. Homme de terrain (il a vécu en Chine), indépendant, il va vous représenter, vous français, ayant fait le choix de vivre dans un des 49 pays de cette 11e circonscription (Asie, Russie, Pacifique)

« Tous les commencements sont beaux » Ils sont jeunes. Vont s’occuper réellement de vous et de vos droits (on en reparlera) et à temps complet. C’est cette équipe-là, cet homme-là à qui j’ai dit oui.

Ludovic Chaker va beaucoup voyager pour aller à votre rencontre – je serai alors un intermédiaire entre vous et lui. Afin qu’il puisse répondre à toutes vos questions et à toutes vos préoccupations de français vivant à l’étranger. Par choix, par nécessité, par goût de l’aventure, ou par amour pour beaucoup. Tout en continuant d’être français.

PS : La première question que j’ai posée à Ludovic Chaker : « Est-ce que ça va changer quelque chose à ma façon de m’exprimer, à ma liberté d’expression ? » « Reste qui tu es » m’a-t-il répondu. D’où cette note.

Blog_0788

 

Powered By WizardRSS.com | Full Text RSS Feed | Amazon WordPress Plugin | Android Forum | Hud Software



Partager

A propos de l'auteur

Partage ma vie entre Thaïlande et Paris ... Intérêts: les voyages, la photo, l’écriture, vient d’écrire un roman "théâtre d'ombres" qui a pour décor la Malaisie et la Thaïlande__________________________________________________________________________________________________________________Le blog de Michèle, une femme à la croisée des cultures

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!