CROATIE

Mon voyage en Croatie ; une belle découverte

Par Voyageur Curieux (Auteur invité), le Juin 8, 2014, mis à jour le Juin 25, 2019 - Hrvatska, Split, trogir, Zadar

Votre séjour en Croatie est unique ; notre expertise l’est aussi! Pour mieux préparer vos vacances, consultez le guide voyage Croatie et téléchargez les Ebooks gratuits : conseils pratiques, idées de visites et bonnes adresses.  

 

splitcroatieplageDestination très ensoleillée et facilement accessible, la Croatie est un pays tout en contrastes.


J’ai séjourné en Croatie quatre mois comme logisticien au sortir de la guerre. L’image qu’en donnait les médias était très loin de la réalité. Alors qu’on parlait de conflit, je voyageais en toute sécurité avec mon filleul de quatorze ans, pénétrant même en Bosnie-Herzégovine.

Lorsque vous débarquez de l’avion à Zagreb, vous vous retrouvez dans une capitale moderne où l’amateur de Mc Donald trouvera de quoi se satisfaire, avec une infrastructure hôtelière au dessus de tout soupçon (je logeais au Hilton au frais de mon employeur à chacune de mes visites)Quelle surprise quand au volant de votre voiture de location (Sixt, Auto Europe– Votre véhicule de location en Croatie à moins de 20€ avec Auto Europe Location pas cher, Avis, ADA Location de voituresMon voyage en Croatie ; une belle découverte 1, Herz…) vous quittez Zagreb par autoroute pour rencontrer un péage, comme en France, et parcourir une cinquantaine de km vers la côte de l’Adriatique.C’est à la fin de l’autoroute que cela change, premier village, premier pont, premiers vestiges de combats, qui s’effacent lentement mais sûrement. Vous croisez beaucoup de touristes allemands ou autrichiens, venus pour le week-end photographier la guerre, cela leur fait des souvenirs, ils ont été sur un champ de bataille à un jet de pierre de leur pays.Je vous conseille la descente vers Split par le centre du pays en longeant la frontière bosniaque, par Knin, vous savez cette ville assiégée, cherchez bine les traces de combats qui ont été filmées et diffusées à tour de bras, elles sont rares.
Par cette route vous découvrirez des paysages magnifiques, montagnes, plateaux, vallées. Un pays qui pourra devenir très prospère.Après Knin plongez sur Split, et surtout arrêtez vous à trogir, le petit village sur son île où vous pourrez séjourner dans un endroit enchanteur et pas trop envahi de touristes, et à des prix très démocratiques.
Split, ce nom ne vous est pas inconnu si vous êtes un fana de foot. Pour des raisons professionnelles j’y ai séjourné quatre mois, lorsque l’Otan s’y est installée en base logistique. Le centre ville peut être considéré comme touristique avec ses vieilles bâtisses et quelques galeries commerçantes installées au beau milieu d’édifices culturels.
Le centre ville peut être considéré comme touristique avec ses vieilles bâtisses et quelques galeries commerçantes installées au beau milieu d’édifices culturels.Les alentours de Split sont nettement plus intéressants, surtout une petite ville a une quinzaine de kilomètres: Trogir. Située sur une ile au bord de l’Adriatique, c’est la vraie petite ville avec ses rues enchevêtrées où aucune voiture ne saurait passer. Une fortification borde la mer avec un marché au poisson le long d’un petit port de pêche.
Les nombreux restaurants proposent pour des prix très démocratiques toutes sortes de spécialités locales, à base de poissons, crustacés ou la Balkan platte: brochettes et viandes grillées. Petits mangeurs s’abstenir(un homard en entrée, une assiette mixed grill pour suivre, le tout arrosé d’alcool local.
Mon voyage en Croatie ; une belle découverte 2
Les amateurs de petits alcools seront comblés, mais qu’ils vérifient quand même la bouteille, de nombreux croates distillent eux-même.L’allemand reste la langue la plus facile, bien qu’en quelques jours on apprend les rudiments de croate (nema problema comme ils disent toujours)! Et pour les amateurs de farniente, l’île regorge de petites criques plus ou moins discrètes avec soleil garanti (et min 15 degrés en janvier)Et pour les amateurs de foot, c’est vrai que le stade est superbe, admirablement positionné dans la verdure, les parkings se situant sur la grand route qui est fermée pour les matches.
Envie d’une ballade d’un jour, filez vers Dubrovnik, en longeant la côte et vous arrêtant dans quelques villages typiques. Dubrovnik, ville fortifiée à la pointe de la Croatie, est magnifique et tout un symbole dans la guerre yougoslave.Et pour rentrer, longez la côte vers l’Italie pour découvrir toute la richesse de ce pays méconnu, avec des sites naturels magnifiques et bien mis en valeur, la Croatie a toujours été une valeur sûre comme destination.Un dernier conseil si vous décidez de conduire en Croatie, ils sont très dangereux au volant et mieux vaut choisir une voiture moyenne, voire grosse, qu’une de leur zastava ou Yugo, autrement appelé sac à dos de la route.Bon voyage et bon séjour: la Croatie a aussi très bien développé le tourisme naturiste avec de très beaux complexes hôteliers qui leur sont réservés.

 560 Visites au total,  1 aujourd'hui

Voyageur Curieux (Auteur invité)

Commentaires

Le Août 20, 2009 à 23 h 02 min, Grenadinne a dit :

Au premier abord c’est la ville industrielle, ses gros bâtiments, etc. Puis la vieille ville = ville romaine avec des vestiges inconnus de nombreuses personnes tel le temple de l’empereur romain du 4ème siècle après JC : Dioclétien. Son palais est magnifique et recouvre toute la ville. Très bien conservé pour l’époque, il renferme des trésors d’architecture : le mausolée de Dioclétien, le Palais de Jupiter, c’est effarant !!

Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.