15 362 vues

Hopi et Navajo : à la rencontre des Indiens de l’Ouest américain

1

Les Hopi et les Navajo, ces noms vous disent quelque chose? Peut-être les avez-vous entendu au détour d’un livre sur l’ouest américain ou dans un western? Partons à la rencontre des Indiens de l’Ouest américain et en particulier des tribus et des réserves indiennes occupées par les Navajo et Hopi. La visite des parcs nationaux américains, à l’instar de Monument Valley, est riche d’enseignements.

 

Monument Valley, parc et réserve navajo

Les Westerns nous ont habitués à penser que les Indiens d’Amérique du Nord  sont tous des nomades vivant sous des tipis.

Rien n’est plus faux… Navajo et Hopi n’ont jamais vécu “sous la tente”.

Lorsque l’on visite les parcs de l’Ouest américain, un “incontournable” est Monument Valley, où John Ford tourna tant de Westerns, en particulier avec John Wayne.  C’est un parc navajo, situé dans leur réserve. J’ai eu la surprise d’entendre une touriste française demander à un Navajo si “Il y avait encore des gens de la tribu qui vivaient dans des tipis”…Parc Monument Valley ouest américain


Le Hogan, l’habitation traditionnelle des Navajo

Le guide navajo a été fort choqué, car jamais personne de sa tribu n’a vécu ainsi. L’habitation traditionnelle est le HOGAN, une hutte composée de pièces de bois imbriquées les unes dans les autres, et recouvertes de terre. C’est un endroit bien frais dans ces contrées désertiques.

Le hogan des femmes est de forme ronde, celui des hommes, pointu.

 

Bien sûr, aujourd’hui, la grande majorité des Navajos vivent dans des maisons “typiquement américaines” de l’Ouest , c’est à dire des maisons faisant assez penser aux mobile-homes de France, et sans un brin d’herbe autour, puisqu’on est en plein désert. Toutefois, dans les parties reculées de la réserve, les plus pauvres occupent toujours des hogans. Mais vous ne les verrez pas: cette partie de la réserve est strictement interdite à tous ceux qui ne sont pas navajos.

D’une manière générale, très peu d’endroits sont en “accès libre”, il faut louer les services d’un guide navajo pour visiter les sites touristiques. Et de l’aveu même de ce guide, il n’emmène pas les touristes partout, il y a même des endroits où lui-même ne peut pas se rendre, pour des motifs religieux.

Habitation traditionnelle Hogan

Hogan habitation des indiens hopi navajo


La nourriture chez les Navajos


La nourriture de base est traditionnellement le maïs, et il est souvent cuisiné sous forme de “pain frit”, à savoir une galette frite. Si elle est  garnie… l’aspect fait un peu penser à une pizza, mais le goût est très différent. On peut trouver sur le site de “Monument Valley” des “baraques à pain frit” qui font curieusement penser aux “baraques à frites” belges et nordistes. Et les Navajos du coin viennent y acheter leur repas : elles ne sont pas très fréquentées par les touristes!

Pizza Navajo  au parc Montain Valley

A  l’intérieur de la réserve navajo se situe celle des indiens Hopis, qui sont pourtant leurs ennemis héréditaires!

La réserve hopi est minuscule, et se résume à trois “mesas”, c’est à dire plateaux, et des terres environnantes.

Les hopis vivent traditionnellement dans des maisons carrées en pierre, qui, aujourd’hui, sont fort ruinées, et étant donné le niveau de vie, réparées avec de gros parpaings disgracieux. Bien qu’une partie d’entre eux soit officiellement chrétienne, les Hopis continuent à pratiquer leurs anciennes cérémonies. Traditionnellement, elles se déroulent en partie dans des pièces souterraines, les KIVAS.

Ils pratiquent la culture du maïs, en particulier le maïs bleu, qui est assez déroutant à découvrir, mais délicieux.

Nourriture des Hopis au parc navajo

 

Spiritualité chez les Hopi et Navajo

 

Les Hopi croient en des divinités appelées KATCHINAS. Lors des danses sacrées, qui durent environ 6 mois par an, des danseurs arborent les masques des Katchinas. Et traditionnellement, les artisans fabriquent des poupées katchinas pour que les enfants se familiarisent avec ces dieux.

Clown Kachina Indien Hopi
Hoote Kingman

 

Aujourd’hui, ces poupées sont également des oeuvres d’art vendues aux touristes… mais gare aux imitations “made in China”. Les vraies Katchinas artistiques sont vendues dans la réserve hopi , sont fort chères et très délicatement peintes. Elles sont également ornées de plumes.

Les plumes jouent un grand rôle dans les offrandes religieuses, c’est pour cette raison qu’il est absolument interdit d’en ramasser si on en voit lors d’une visite chez les Hopis.

Lors des danses sacrées, des “intermèdes” triviaux sont offerts par les “clowns sacrés”, noirs et blancs, dont l’humour est assez basé sur les côtés sexuels et scatologiques de la vie…

 

D’autre part, lassés de se faire piller leur patrimoine, les Hopi interdisent également toute photo, film, prise de note, ramassage sur leur territoire. C’est pour cela que les photos de Katchinas ci dessus ont été prises dans un musée, et ce sont uniquement des reproductions…

Comment y aller?

 

arizona reserves indiennes

Carte des réserves indiennes de l’Arizona

Cliquez sur les cartes pour les agrandir

navajo reserve carte

 



Partager

A propos de l'auteur

Un commentaire

  1. bonjour
    J’ai déjà visité à deux reprises l’ouest américain mais aujourd’hui je cherche un voyage avec un objectif orécis.e cherche à organiser un voyage chez les indiens hopis et j’aimerai rester avec eux plusieurs jours voir semaine

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!