523 vues

Les Pyrénées Gascogne ; riches patrimoines culturels, religieux, artisanaux et naturels

0

Découvrir les Pyrénées, la Gascogne à travers les patrimoines… Quelle bonne idée! Qu’il s’agisse de la religion, de l’histoire et de la culture, de la nature et de ses paysages, des savoir-faire et traditions, de l’industrie ou de l’artisanat, les patrimoines en Midi Pyrénées sont riches de découvertes…  Voici donc quelques idées pour explorer les Pyrénées Gascogne…

Je parcours le Gers en long, en large et en travers, et que même si je ne connais pas tout jusqu’au bout des doigts (et oui, je pense qu’il me faudra une vie entière pour ça ! ), je connais quelques endroits, quelques petites choses sur lesquels vous pourriez vous pencher.

Attention, la liste est longue mais surtout ELLE EST LOIN D’ETRE EXHAUSTIVE !

Le « patrimoine » c’est large. Très large. Non, mais vraiment TRES LARGE.

Voilà en gros à quoi peut s’étendre la notion de patrimoine :

1- Patrimoine architectural et religieux : un château, une église, un monument, une rue, une maison classée…
2-Patrimoine paysager et naturel : grottes, parc naturel, faune, flore, jardins botaniques …
3-Patrimoine industriel et artisanal : anciennes carrières , scieries , pêches traditionnelles…
4-Patrimoine immatériel : savoirs-faire traditionnels, chants, danses, contes et légendes, toponymie…

Oui, la liste d’idées donc (pis je suis sympa, des fois je vous mets des images ! ).

Commençons par :

Patrimoine architectural et historique en Pyrénées Gascogne

1) Les vitraux du maitre verrier Arnaud de Moles de la Cathédrale Saintes-Marie d’Auch. Cela touche à l’histoire, à l’architecture, à l’art et on peut même s’amuser à en filmer les petits reflets colorés qui dansent sur le sol, les murs et les piliers à mesure de l’apparente course du soleil – punaise c’est beau ce que je dis !

40604157_p48623864_p

2) L’église fortifiée de Simorre. Un construction impressionnante au milieu de la campagne gersoise verdoyante.

IMG_0309

3) Larressingle ou la petite Carcassonne du Gers, un sujet qui peut donner des tas de petits sujets, de l’Etymologie à l’architecture.

28187902_p

4) Fourcès, le village circulaire… vue d’hélico, vue de dedans, un petit tour, j’adore !

30252418_p

5) Le village de Saint Orens Pouy Petit (village médiéval fortifié très peu connu et très joli avec des artistes du village (monsieur B, chanteur et Gilles Brasseur, artiste peintre)

50864057_p

Patrimoine religieux en Pyrénées Gascogne

Sur les chemins de Gascogne et des Pyrénées, les croix du Gers…

Croix à Castéra-Verduzan

C’est une sublime croix en fer forgé de 1837 que j’ai croisé lors d’un passage rapide à Castéra-Verduzan en Mars dernier. En contrebas de l’église, cette grande croix est tout simplement magnifique.

 

IMG_6908

En son sommet un joli coq qui a été ajouté en 2009 quand elle a été rénovée.

IMG_6905

IMG_6906

Et dans les motifs représentés, quelques outils.

IMG_6907

Croix à Lombez

Une grande et belle croix, sur son socle de pierres surmonté de briquettes,croisée lors de ma balade à Lombez avec un soleil central, deux soleils latéraux, un joli coq sur la pointe, des outils, des armes, et une échelle…celle du paysan ou celle qui fait le lien entre la terre et le ciel ?

 Croix Lombez Gers

Croix Lombez Gers

Croix Lombez Gers

Croix Lombez Gers

Patrimoine naturel faune flore paysage des Pyrénées Gascogne

6) Les orchidées sauvages du Gers, y’a un parcours autour du village de Simorre qui permet d’en voir pas mal. Avec plus de 40 espèces répertoriées ça peut être sympa.

IMG_0138

7) Le tournesol. C’est quand même un des emblêmes de la Gascogne et l’Eté (moment du tournage, ça sera quand même la pleine saison !). Là ça peut être un sujet tenu par un jeune agriculteur par exemple…

IMG_1623

8) Le chêne : arbre emblématique de la Gascogne et qu’on croise à tous les coins de randonnée. Les chênes sont parfois des lieux sacrés, portent des légendes. Je n’ai pas d’exemple précis mais j’ai déjà croisé des chênes qui sont spéciaux.

IMG_0162

9) Un sujet ornithologique ? Héron, rapaces …et je ne sais quoi d’autres ! Rassemblements d’hirondelles, traquets dans les buissons et tutti quanti !

54523255_p

Patrimoine artisanal des Pyrénées Gascogne

10) Les fabuleuses mosaïques de la villa gallo romaine de Séviac à Montréal du Gers

IMG_7364

11) L’incroyable Musée paysan d’Emile (le plus bel héritage de la vie paysanne gasconne du début du XX e siècle à mon avis)

41301836_p

12) L’Auch Antique au musée des Jacobins à Auch

32796838_p

Gastronomie du Gers

13) Les melons de Lectoure ! Oui parce que y’a pas qu’en Charente et à Cavaillon qu’on a des BONS MELONS !

14) L’art de cuisiner le magret (possibilité de rencontre avec des cuisiniers, des éleveurs, des canards aussi hein)

49743874_p

15) La production du Château de Monluc (à Saint Puy) : vin sauvage, pousse-rapière, vins divers …

IMG_0317

16) La réalisation de la croustade. Et quoi ? Pas à pas … imaginez qu’un jeune veuille filmer sa grand-mère en train de réaliser la croustade qu’il trouve la meilleure du monde ?

Patrimoine immatériel des Pyrénées Gascogne

17) La légende des Chats à La Romieu

32321402_p

C’est le second week-end d’Octobre 2008 qu’une amie et moi-même sommes allées à La Romieu, petit village du Nord gersois extraordinairement beau, avec sa collégiale, ses fortifications et dont je reparlerai en détail un peu plus tard. Une chose nous avait frappé dans ce magnifique village gersois : partout sur les rebords des fenêtres, sur les murs nous regardaient des statues de chats.

 

 

Ces chats sont en fait l’objet d’une belle Légende Gasconne. En 1338, à La Romieu où surgissait depuis deux décennies sa splendide collégiale, un couple, Vincent et Marinette vivaient heureux. Ils avaient une petite fille au joli prénom d’Angéline. Vincent, bûcheron, mourut écrasé par un arbre, Marinette ne se remettant pas de ce décès se laisse mourir à son tour. On la retrouva décédée : Angeline, bien vivante était dans ses bras. La petite fille au doux prénom fut adoptée par une voisine qui l’intégra tout naturellement à sa famille. Angéline adorait les chats : quelques-un dormaient avec elle, elle partageait quasi toujours son repas avec eux. Jeune fille courageuse et travailleuse, elle aida énormément ses parents adoptifs dans les taches campagnardes sans jamais oublier ses chats et réciproquement.IMG_5835

 

IMG_5872

Mais de 1342 à 1344 le climat fut dévastateur et les cultures ne furent pas bonne si bien que la disette et la famine s’annonçaient. Le village avait faim et plus rien ne se présentait dans leur assiette. On décida alors de manger les chat qui foisonnaient dans les rues du village en les cuisinant en gibelotte.

IMG_5827

Conscients de l’amour que la petite fille portait à ses chats, ses parents adoptifs lui permirent de garder un chat et une chatte. Elle devait bien les cacher car n’importe qui dans le village, affamé, aurait eu vite fait de les transformer en civet. Le jour, elle les cloitrait dans le grenier, la nuit elle les libérait pour qu’ils puissent chasser et se nourrir à leur tour. Malgré tout, la famine était de pire en pire, les temps de plus en plus difficiles mais tous surmontèrent cette période hostile jusqu’à ce qu’un période plus prospère leur rendit de quoi vivre dignement.

IMG_5853

IMG_5863

Mais, comme les chats de La Romieu avait été mangé, les rongeurs et surtout les rats avaient proliféré à outrance : ils menaçaient à leur tour les récoltes tant attendues ! Les chats d’Angéline avaient procréé plusieurs fois dans le grenier : elle proposa de lâcher 20 chatons qui décimèrent les rats et sauvèrent le village d’un malheur imminent. Angéline était alors une héroïne !

IMG_5861

 

La légende, en toute bonne légende, ne s’arrête pas là : on raconte qu’au fil du temps, Angéline prenait les traits d’un chat : son visage et ses oreilles tendaient à la faire ressembler aux félins qui avaient sauvé La Romieu d’une nouvelle tragédie. En son honneur, sur la place du village, une statuette est érigée : mi-fillette, mi-chat.

IMG_5855

18) La légende du clocher Tordu à Barran

30741272_p

19) Prendre une commune et raconter son histoire à partir de son nom (Lectoure par exemple était la cité des « Lactorates » qui leur a donné son nom)

20) Et d’Artagnan, nom d’un chien !

IMG_9722

Bon y’a bien une idée qui vous titille, non ?



Partager

A propos de l'auteur

Découvrez le Gers avec Wawaa...Gersicotti et Gersicotta------------------------------------------------------------------------------------------------------------------Contacter Wawaa sur sa messagerie

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!