Aller au contenu

Rayhana à la Maison des Métallos : une liberté de ton qui ne va plus de soi

Votre séjour en Croatie est unique ; notre expertise l’est aussi! Pour mieux préparer vos vacances, consultez le guide voyage Croatie et téléchargez les Ebooks gratuits : conseils pratiques, idées de visites et bonnes adresses.  

 

A une étincelle près la comédienne Rayhana devenait la énième martyre beur de la condition féminine importée. Ceux qui ont tenté de la faire définitivement taire, mardi, en l’aspergeant d’essence et en l’injuriant en pleine rue, ont manqué de l’habileté nécessaire au rituel purificateur. Rescapée de l’agression, la jeune féministe est remontée le soir même sur les planches, à la Maison des Métallos*.

Jusqu’au 16 janvier à la Maison des Métallos (photo FR2)


Ne serait-ce que pour saluer ce courage, et pour soutenir un combat mené par les seule filles de l’immigration contre des pratiques dont elles pensaient naïvement que la République les protégerait, il faut aller voir « A mon âge, je me cache encore pour fumer** ».

Une liberté de ton qui ne va plus de soi

La pièce de Rayhana, jouée par elle et 8 autres comédiennes, a pour décor un hammam algérien, où ces interdites de grand jour que sont les musulmanes raillent ensemble la religion et les mœurs qu’elle implique, dont en particulier une soumission aveugle aux hommes du clan. L’un des personnages fuit un frère, candidat au crime d’honneur, qui a peut-être inspiré les incendiaires…

Ils ont été arrêtés. Reste à espérer que leur obéissance à une « culture » qui les dépasse (et qu’on se gardera de « stigmatiser » vu ce qu’il en coûte) ne pèsera pas en leur faveur, mais plutôt en celle d’un retour au pays. Ou au diable.

**Site de la Maison des Métallos, 94, rue J-P Timbaud, Paris 11e

*Critique de J-C Rongeras

Crédit photos du chapeau : jeuneafrique.com

lefigaro.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

 

  1. Home
  2. /
  3. Derniers articles
  4. /
  5. GUIDE CULTUREL
  6. /
  7. SCENES
  8. /
  9. Rayhana à la Maison...