77 vues

Réalité ou utopie ?

0

C’est fou ce qu’on a l’air intelligent lorsqu’on colle sur FB une pensée de St Augustin (non, ça c’est rarissime), du Dalaï Lama (le grand rassembleur, ce « Moïse asiate » selon Pascal Bruckner), ou de Paulo Coelho (cet «  inventeur d’un esperanto adaptable à tous les auditoires » toujours selon Bruckner), ce prêcheur de la «  bienpensance ». Pourquoi pas Jésus : « aimons-nous les uns les autres » ou « si on te frappe sur la joue gauche, tends la joue droite » ? Reprendre les phrases toutes faites de grands ou de célèbres, c’est « bien », c’est valorisant, tout le monde aime. On se sent bon d’aimer ce qui est bon, ou éventuellement insipide, et il y a plus de citations dans Facebook (“trombinoscope” en anglais et que certains commencent à appeler « fesse book ») que de pensées originales (à moins que « bonjour comment ça va », et « bon week end » soient aujourd’hui des traits d’esprit. Bon je n’ai pas dit que c’était bien ou mal, c’est juste un constat.

Sur Facebook nous sommes tiraillés entre des désirs contradictoires : celui de montrer certaines parties de nous-mêmes, celui de n’être jamais oubliés, celui de contrôler les relations qui nous unissent aux autres, le désir de valoriser nos propres expériences (voyages, photos etc…) Tout cela avec parfois un désir plus ou moins fort d’intimité (d’où avatars et pseudo)  J’ajouterai la nécessité parfois de montrer que l’on appartient à un groupe ou à un parti (ceux qui mettent en avant des articles « contre » ou « pour » tel homme politique par exemple). Mais à travers tout cela, est-ce qu’on ne cherche pas davantage à « intéresser »  qu’a réellement « communiquer » ? Et le nombre d’interlocuteurs ne compte-t-il pas davantage que le jugement (quand il y en a un) ? Car plus  il y a de réseaux, plus la pensee rétrécit. On glisse vers une forme d’uniformisation de la pensee, ce qui m’amène à citer cette remarque de Wade Davis (« Pour ne pas disparaître ») : « En glissant vers un monde homogène nous sommes en train de jeter les bases  d’une culture moderne générique et uniforme qui n’aura bientôt plus de concurrence. »

My blog HALONG BAY183 
En écrivant des romans *, après avoir participé à l’élaboration de scripts pour la TV, je me rends compte au fur et à mesure que je progresse dans l’écriture, combien il est nécessaire d’exercer, non seulement nos 5 sens :  odorât vue, toucher, goût ouïe ( j’ai une légère tendance à privilégier la vue, à cause de mon œil photographique), mais qu’il faut aussi utiliser nos émotions, notre imagination, notre intuition, notre inspiration… et enfin avoir une sorte de conscience et de réflexion sur ce que l’on vit dans le monde tel qu’il est aujourd’hui. Une réflexion, résultant d’une pensee nourrie par la lecture de grands textes et d’écrivains. « On ne lit plus » disent les profs (se pencher sur l’ouvrage de Beigbeder « Premier bilan après l’apocalypse »). On n’écrit plus, on frappe ou on tape sur un clavier (voir ma note sur la réaction du gouvernement chinois sur le problème en Chine), on a perdu le contact avec le stylo, la plume, le papier, on ne connaît plus que le contact froid des écrans et en plus de cela, on gobe tout ce que la TV nous donne à ingurgiter : du mâché, du mâchouillé, du prédigéré et parfois (pardon) du « vomi » (je n’ai pas trouvé d’autres mots plus appropriés à ce que l’on découvre sur certaines chaînes…( je suis une téléphage de nuit – ce qui me permet de réagir avec violence). Et si Montebourg pouvait comme il le prône dans « Libération » aujourd’hui, supprimer la téléréalité ? Réalité ou utopie ?

MY BLOG HANOI Ier jour54 

*”THEATRE D’OMBRES ” Edition de la Fremillerie

Powered By WizardRSS.com | Full Text RSS Feed | Amazon Plugin | Settlement Statement | WordPress Tutorials



Partager

A propos de l'auteur

Partage ma vie entre Thaïlande et Paris ... Intérêts: les voyages, la photo, l’écriture, vient d’écrire un roman "théâtre d'ombres" qui a pour décor la Malaisie et la Thaïlande__________________________________________________________________________________________________________________Le blog de Michèle, une femme à la croisée des cultures

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!