Le tombeau des lucioles

De la nuit, elle aimait tout, depuis toujours (ou du moins aussi longtemps qu'elle s'en souvienne). Elle était une enfant de la nuit. Elle aimait enfin la solitude. Elle supportait le silence et la noirceur, sans en subir les affres.

0 commentaire

Réminiscence. Le Vertige du Silence

Le voyage peut parfois être intérieur et aussi douloureux qu'incertain... Je sors un peu des articles d'informations pratiques touristiques pour inaugurer une page de souvenirs fugaces et intimes... Une réminiscence. Le Vertige du Silence. Merci aux rares lecteurs qui ouvriront cette porte ...

0 commentaire