402 vues

Voyage Argentine : Fête de la Tradicion à San antonio de Arreco

0
Derniers jours d’un long périple à travers l’Amérique du Sud… Retrouvailles avec l’Argentine…  et découverte de la Fête de la Tradicion à San antonio de Areco!

Portraits de gauchos

Dans la rue à San Antonio de Areco

Du 5 au 13 Novembre San Antonio de Areco pour la troisième fois

Après un bref séjour à Buenos Aires pour confirmer le bateau et régler notre problème de franchise d’assurance suite à notre accident du début du voyage, retour à San Antonio de Areco pour la “Fête de la Tradicion”.

Fête de la tradicion

Comme toute la ville est en fête, il ne nous est pas possible de stationner en bordure du parc comme d’habitude alors, nous allons nous installer au camping où nous rencontrons Jean-Pierre et Daniéle Vicente des amis de Michel et Elisabeth avec qui nous avions voyagé au Pérou et en Bolivie….Le monde des voyageurs est tout petit 

Le soir où nous nous installons, 20 campings car Allemands débarquent au camping. Ils voyagent en groupe avec un guide et bizarrement, la fête n’est pas à leur programme. On se demande pourquoi diable ils sont venus jusqu’ici à San Antonio mais bon, les voix du guide sont impénétrables !

Nous rencontrons aussi une famille en camping car avec leurs deux filles qui commencent juste leur périple en Amérique du Sud, puis, la famille Corse avec leurs deux garçons que nous avions déjà rencontrés à Colonia Carlos Pélégrini à l’Estéro del Ibéra et un jeune couple de “mochilléros” ( qui voyagent sac à dos ) Franco/Chilien très très sympathiques. Lui, termine juste ses études de vétérinaire et serait intéressé à voir comment fonctionne une estancia Argentine alors, nous nous permettons de le diriger vers Pigüe ou le senor Marcenac a une très grosse exploitation…. des champs de 3000 ha de blé et tout à l’avenant… qui reçoit en ce moment une jeune stagiaire française.

Fête de la tradicion

Fameuse parillada argentine.

La fête :

Le samedi : parillada, délicieuse au demeurant et rodéo tout l’après-midi. Au début ça paraît un peu brutal puis, on se prend au jeu.

 

Rodeo

Ensuite, présentation de “tropillas” petits groupes d’une dizaine des plus beaux chevaux d’une exploitation qui seront
primés pour leur beauté mais aussi pour la qualité de l'”encerro” qui est ici, la manière dont le troupeau obéit au cheval porteur de cloche et à la voix du gaucho.

 

Portraits de gauchos

Délégation de “saltenos” les hommes du Nord avec leur “guarda monte “

Le dimanche, toute la matinée défilé de gauchos dans leurs plus beaux atours derrière la bandera de leur estancia, de leur
ville ou de leur club hippique, il y a même des gens qui viennent de Salta, reconnaissables à leurs grand “guarda monte” qui servent à les préserver du mauvais temps et…de ces cactus géants que nous avons pu admirer lorsque nous étions dans cette région. Ensuite défilé de toutes les “tropillas” . Le défilé à continué sans arrêt de 10 heures à 14 heures ou plus, en tout plus d’un miller de chevaux ont défilé dans la ville et sont revenus vers le parc immense d’Arreco.
L’après-midi, à nouveau rodéos et démonstration du savoir faire “Criollo” en matière d’élevage et de dressage de chevaux.

Présentation de tropillas
Et puis … la fête est finie mais nous restons à San Antonio en partie parce que la ville nous séduit vraiment beaucoup (aaah les glaces du “Tokio” et les piccadas de “L’Esquina Merti”.

Et voilà, le voyage s’achève, demain, nous retournons à Tigre chez Dona Béatriz et Don Angel au si joli camping de
L’hirondelle en bordure du rio Lujan. Nous prendrons la lancha pour aller visiter Buenos Aires un peu plus en détail et puis, il sera temps de retrouver nos amis les 5DM, qu’il nous tarde bien de
revoir, pour embarquer le 22, départ prévu le 23.

Bon, bon, bon, adios América del Sur, nous sommes partagés entre la nostalgie des au revoir et la joie irremplaçable de
rentrer et de retrouver les nôtres, enfants, famille, amis, ce qui fait une ambiance un peu bizarre.

Sites à découvrir :



Partager

A propos de l'auteur

À propos de moi : De nous plutôt ! Donc, Gil, c'est lui, Catherine et bien,c'est elle, et Zébulon, c'est le camping car. Ensemble, ils partagent la passion du voyage et maintenant que Gil et Catherine sont à la retraite, Zébulon ne va pas chômer. Les carnets nomades de CatherineGil, c’est le récit en photos et bavardages de nos voyages,en Roumanie, Bulgarie Slovaquie, Ouzbékistan, Ukraine & Crimée, Maroc. Et notre voyage de 12 mois en Amérique du Sud. __________________________________________________________________________________________ Un commentaire fait plaisir! Merci pour vos lectures et vos messages. Le blog de CatherineGil ________________________________________________________________________________________

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!