262 vues

Religion et traditions de beauté en Birmanie

1

Dans l’état Kayak vivent les Padaung. Une attraction payante si vous souhaitez prendre des photos. Mais une grande partie de la population s’est exilée en Thaïlande près de Mae Hong Song. On posait aux petites filles les premiers colliers de bronze dès l’âge de 5 ans. Ensuite deux anneaux étaient ajoutés chaque année Une fois adulte, le cou des femmes pouvait mesurer jusqu’à 30 cm. On les nomme aussi les « femmes-girafes ».

Le tanaka est un produit de beauté birman. Que ce soit le barbouillage des paysannes shan, des cercles parfaits ou des stries harmonieuses sur les joues et front des jeunes filles, ou encore le voile ivoire sur le visage des élégantes de Rangoon ou de Mandalay, le produit exclusif des Birmanes est le tanaka. Cette pâte provient d’un arbre de la zone sèche le limonia acidissima. Il est acheté en bûche, il faut frotter la section humectée sur un mortier de frêne. On obtient une crème couleur sable, au parfum subtil, à étaler du bout des doigts sur le visage et les bras. Excellent protecteur contre le soleil !

L’ordination demande du temps et de l’argent, beaucoup d’argent. Il faudra traiter convenablement tous les invités conviés à la cérémonie, ou acheter des costumes pour les futurs moins. Il y a deux sortes d’ordinations : la grande upasampada et la petite shinbyu. Le Shinbyu est à une famille birmane ce que la communion solennelle est à une famille catholique. Pour le Shinbyu, les enfants sont vêtus comme des petits princes, conduits au monastère « à cheval » ou sur les épaules de leur père. Les petits princes sont maquillés et pomponnés et président les préparatifs. Ensuite, tonsure et  prise de robe au monastère. Les cheveux rasés sont recueillis dans un linge blanc et enterrés à proximité d’une pagode.  Cette ordination leur confère le statut de novices.

Le pendant de cette célébration pour les filles est la cérémonie des oreilles percées (nahtwin). A cette occasion, les jeunes Birmanes sont vêtues comme des princesses, elles reçoivent alors leurs premières boucles d’oreille. Ces deux cérémonies marquent le passage à l’âge adulte des garçons et filles.

C’était en quelques lignes et photos, ma découverte de la Birmanie.

Sabine

Le blog d’Argoul




Partager

A propos de l'auteur

Voyageur aux semelles de vent, curieux du monde et de ses habitants.Explorateur des pays, des questions et des humains, épris de liberté et d’anti-privilèges, amoureux des êtres et des chats. Centres d’intérêt:Trekking et voyages, archéologie, économie politique, voile, cuisine en gourmet, littérature et philosophie, histoire toujours, un peu de poésie et les amitiés précieuses.___________________________________________________________________________ Découvrir le blog : Explorer le monde et les Idées

Un commentaire

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!