353 vues

Restaurant Inde – The Spicy route à l’Imperial hôtel de New Delhi

0

Dans le guide restaurant Inde : « The Spicy route » (« la route des épices ») du chiquissime « Imperial hôtel » de la capitale indienne New Delhi constitue l’une des expériences de culinaires les plus jouissives en Inde. Un lieu où l’on découvre la cuisine indienne, mais où l’on voyage au fil des sens…

« How was your food mam »? Telle fut la question posée par le plus « classieux » des restaurants de New Delhi (terme purement « guidedureoutardesque »)… J’avais effectivement décidé d’aller passer mon dernier dîner dans un restaurant considéré par le très snob « Condé Nast Traveller » New Yorkais, comme l’un des « top ten restaurants in the world » : « The Spicy route » (« la route des épices ») du chiquissime « Imperial hôtel » de la capitale indienne. Tout un programme ! Restaurant imaginé pour refléter le voyage et la saveur des épices depuis les côtes de Malabar au Kerala, en passant par le Sri Lanka, la Birmanie, la Malaisie, l’Indonésie, la Thaïlande et le Vietnam.

Blog - hotel Pushkar JAIPUR17

Blog PUSHKAR JAIPUR9

(Pushkar)
L’architecte qui a conçu cette merveille, aurait mis 7 ans à la réaliser, le temps de réunir des antiquités aussi précieuses qu’inestimables et authentiques.  Des vraies de vraies, pas de ces antiquités récentes tout juste sorties des ateliers de Jodhpur, lesquels « antiquent » de très belles portes d’ailleurs, mais faut dire qu’en Inde tout semble sortir des ateliers d’antiquités : les voitures, les motos, les vélos, les appareils pour carte visa etc.….

Blog LAXMI NIWAS PALACE16

Conçu selon les préceptes du Feng Shui chinois, ce restaurant a été agencé en fonction des thèmes du « voyage de la vie » (savoir, créativité, expérience, richesse etc.…), et en 9 espaces embrassant un patio central soutenu par des piliers birmans du XVIe siècle.  A l’entrée, ces piliers sont plantés de façon si rapprochée qu’ils ne permettent le passage que d’une seule personne à la fois, passage « symbolisant l’arrivée dans la vie » m’a expliqué le Maitre D’.

Blog Dans la perfection du matin INDIA47
Excitée par ce décor et décidée à me moquer de l’addition (avantage de la carte de crédit), je commandais un « Singapour Sling », puis un « phanaeng neua » thaï. – « Spicy or not »? me demandait le garçon. – « Epicé of course » ai-je répondu. – « Comme en Thaïlande ». Ce curry thaï est un de mes plats favoris, pas tout à fait plat de base, comme le « phaat thaï » ou le « khwuaii thiaw », mais classique et plutôt « mhou » (porc) que « neua » (bœuf).

Les papilles en éveil, j’attaquais donc ce « phanaeng neua » et le dégustais lentement. Étonnée d’abord de ne pas en percevoir les saveurs habituelles, je me demandais si des arômes trop subtils n’échappaient pas à mon discernement et m’appliquais davantage afin de trouver quelques qualités à ce plat thaï « made in India ».

Blog ppushkar JAIPUR16
Lorsqu’on veut trouver des qualités à quelque chose d’unique, de délicat, d’inégalé, ou prétendu tel, on cherche, on s’applique, mais là, rien. C’était plat. Ordinaire. Même pas vraiment épicé. Et lorsque le garçon est venu me demander gracieusement : « How was your food mam » ? Je lui ai répondu du tac au tac: -« Not as good as the one I’m used to eat in the streets of Bangkok”. (pas aussi bonne que celle de la rue a Bangkok). Comme les critiques doivent se faire rares dans cet endroit –  sans doute la riche clientèle n’est-elle pas habituée aux saveurs sublimissimes de la cuisine de la rue thaïlandaise –  le garçon a mal interprété ma réponse et l’a prise pour un compliment.

Finalement, le Maître D’, tel un gardien du temple, m’a raconté la conception du monde vu par l’architecte des lieux. Visite guidée de ce décor riche en symboles compliqués, restaurant pour initiés, temple-matrice qui vous saisit de la naissance jusqu’à la mort, en passant par les 9 états de la condition humaine, dont les concepteurs, obsédés par son décor, en ont oublié la station « cuisine ». Exaltation de l’ornementation digne des plus riches « palais » moghols, mais aucun transport côté « palais ».  Confusion de palais.  Palais ou palais ? “Palace” ou “palate ?

Blog -PUSHKAR JAIPUR5



Partager

A propos de l'auteur

Partage ma vie entre Thaïlande et Paris ... Intérêts: les voyages, la photo, l’écriture, vient d’écrire un roman "théâtre d'ombres" qui a pour décor la Malaisie et la Thaïlande__________________________________________________________________________________________________________________Le blog de Michèle, une femme à la croisée des cultures

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!