1 163 vues

The Tudors Saison 1 : les jeunes années d’Henry VIII

1

The Tudors saison 1The Tudors, série issue d’une coproduction irlandaise, américaine et canadienne, écrite par Michael Hirst et produite par Showtime, est une remarquable série historique. The Tudors qui compte 4 saisons, relate le règne tourmenté du roi d’Angleterre, Henri VIII, au début du XVIème s et notamment les premières années, dans la saison 1. Ce roi fougueux et passionné au destin exceptionnel, défia l’église Catholique par amour pour l’une de ses maîtresses, Anne Boleyn. The Tudors saison 1 nous plonge avec force détails dans un monde fait d’intrigues, de trahisons, d’amours et de sexe, plein de cruauté…

 THE TUDORS

 dnesblog5starsqq3B

Zig’ (Zigounette pour les intimes) est un membre essentiel du forum Des News En Séries. Coincé-catho, irritant mais attachant, il a plus d’un tour dans son sac pour faire parler de lui ! Passionné d’histoire, il a décidé de nous parler de The Tudors Saison 1, il ne pouvait en être autrement !

The Tudors Saison 1 : les jeunes années du roi Henry VIII

The tudors henry 8Coproduction irlandaise, américaine et canadienne, la série The Tudors relate le règne d’Henri VIII, roi d’Angleterre de 1509 à 1547. Lorsqu’il devient roi (il n’a alors que 18 ans), il épouse Catherine d’Aragon, qui lui donne une petite fille. Son mariage est un fiasco, d’autant plus qu’Henri n’a qu’une obsession : maintenir sa lignée avec un héritier mâle. Après de nombreux échecs (mort-né, fausses couches), il décide alors de trouver une autre épouse et tombe amoureux d’Anne Boleyn. Dès lors, il entre en conflit avec l’Eglise catholique qui interdit le divorce. Surtout, cette relation va précipiter l’Angleterre et l’Europe toute entière dans un chaos politique, religieux et militaire : manipulations, trahisons, alliances et complots seront au cœur de toutes les tractations…

The Tudors Saison 1 est une série historique captivante, très ambitieuse qui traite d’un personnage de l’Histoire tout particulier, Henri VIII d’Angleterre. Sa vie, dans la première moitié du XVIe siècle, fut particulièrement tumultueuse et mouvementée. Henri VIII n’a pas été un monarque comme les autres : il a bouleversé à jamais la société anglaise. C’est sans conteste une des plus riches et des plus étonnantes périodes pour l’Angleterre, qui passa alors d’une société médiévale à une société moderne, d’une nation catholique à une nation protestante. Les scénaristes ont donc bien choisi le cadre historique et l’intrigue principale !

0000038756_20070327162213C’est l’acteur Jonathan Rhys-Meyers qui joue le rôle du roi : son interprétation est absolument parfaite. Jonathan Rhys-Meyers, qui avait déjà fait ses preuves au cinéma (cf Match point, de Woody Allen), crève littéralement l’écran ici ! On a rarement vu un acteur de série autant habité par son personnage. Le vrai Henri VIII fut un roi passionné, excessif, énergique, arrogant, joueur, fougueux, grand séducteur. L’acteur lui redonne véritablement vie et retranscrit avec brio chaque aspect de sa personnalité ambigüe.

En outre, l’ensemble des personnages importants de l’époque sont bien sur présents : la manipulatrice Anne Boleyn, le fidèle Cardinal Wolsey, le grand humaniste Thomas More, le conseiller Cromwell, l’ami Charles Brandon, etc. Tous sont remarquables, tous jouent très bien et tous ont des intrigues secondaires de qualité. Et évidemment, il est question de personnalités qui de se croisent, s’aiment, se détestent, se déchirent et, finalement, se livrent une lutte acharnée pour leur survie. Pactes, violence, sexe et mort sont au rendez-vous, sans aucun artifice.

Il faut également souligner l’excellent travail réalisé sur les décors et les costumes. Esthétiquement, c’est réussi. Tout est léché et formidablement bien reconstitué ! L’ensemble est très stylisé et épuré. Enfin, à l’instar de Rome, The Tudors appartient à ce genre de série qui tend à démocratiser l’Histoire, à la rendre plus grand public, moins élitiste, moins « barbante », quitte à prendre quelques libertés avec la réalité de l’époque. Car des libertés historiques, il y en a quelques-unes ; si les scénaristes focalisent trop sur la reconstitution historique pure, cela devient rigide et le public est aux abonnés absents… Cela ne gêne donc en rien la vision de la série, d’autant qu’elle respecte les grandes lignes de la réalité historique.

untitledNN

Finalement, en adoptant un regard original, inattendu et assez viscéral sur les coulisses de la monarchie moderne anglaise, The Tudors Saison 1 est devenue une série incontournable du moment, très bien accueillie d’ailleurs par le public et la critique. Retenons surtout sa distribution parfaite, son atmosphère envoutante, sa mise en scène soignée et sa qualité esthétique indéniable.

Ecrit par: Michael Hirst

Acteurs principaux de The Tudors Saison 1 :

Acteurs secondaires: Gabrielle Anwar (La princesse Margaret), Anthony Brophy (Chapuys), Declan Conlon (Mendoza), Padraic Delaney (George Boleyn), Bosco Hogan (L’êveque Fisher), John Kavanagh (Le cardinal Campeggio), Fiona Ryan (Jane)

Pour aller plus loin sur The Tudors Saison 1 :



Partager

A propos de l'auteur

Découvrez ce site incontournable pour les fans de séries Des news en séries

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!