1 714 vues

Sri Lanka : Ouvrir grand les yeux sur une nature exceptionnelle

0

Le Sri Lanka, c’est une destination qui à chaque pas donne l’occasion d’ouvrir grand les yeux sur une nature exceptionnelle… Une nature riche et luxuriante, un peuple d’une gentillesse rare malgré les difficultés et la misère parfois du quotidien…

Me voici revenue depuis quelques temps déjà d’un voyage de deux semaines au Sri Lanka…

 

 

  • République Démocratique
  • Langues officielles  Cingalais et Tamoul
  • Nom jusqu’en 1972 : CEYLAN
  • Distance de l’Inde : 31 km !
  • Population : environ 20 millions d’habitants
  • Ancienne “colonnie” (ou territoire) Portugaise, Hollandaise et Anglaise
  • Guerre civile entre Tamouls et gouvernement récurrente, terminée en 2009
  • Tsunami de décembre 2004 : 30 000 morts
  • Principales productions : Caoutchouc, thé, noix de coco, riz, épices, poissons…
  • Religions : Bouddhisme (69%), Hindouisme (15%), Islam (8%) et Christianisme (8%)
  • Distance Nord – Sud : 435 km
  • Distance Est – Ouest : 225 km

Circuit accompagné au Sri Lanka


MES PREMIERES IMPRESSIONS :

Le pays n’est donc pas immense, mais il est très montagneux en son centre et sud. Aussi, 15 jours de circuit accompagné n’ont pas été de trop. Cela tourne beaucoup, on ne roule pas très vite.

Le Sri Lanka est un très beau pays, néanmoins, je précise que pour moi, ce n’est pas une destination coup de coeur, en tout cas, pas encore. C’est vrai qu’un voyage se digère et ce n’est parfois que des mois plus tard que l’on réalise la richesse ou l’exceptionnel de ce que l’on a vu. Les Sri Lankais sont très gentils à 99%, mais pas plus ni moins que les Cambodgiens, Thaïlandais ou les Népalais, habitants des autres pays asiatiques que j’ai visités.

En même temps, la nature même de mon voyage ne facilitait pas toujours les rapports humains désintéressés touristiquement (donc financièrement parlant). Durant la première partie, j’ai même eu souvent la désagréable impression d’être un porte monnaie sur pattes.

Le pays et les Sri Lankais ne sont pas riches bien sûr. Mais pas rapport à l’Inde (de réputation et ce que l’on m’en a rapporté), pas de comparaison possible. En effet, au Sri Lanka, on voit la pauvreté, mais pas l’extrême misère. Chacun paraît “manger à sa faim”, entre autre grâce à une nature assez généreuse. Je n’ai pas vu d’enfants pouilleux et “morveux” comme au Népal ou au Sénégal par exemple. La vie est souvent dans un certain dénuement et une réelle simplicité. On voit souvent les gens aller se baigner dans la rivière au bout du chemin, et glisser leur téléphone portable dans leur sarong. En 2010, il est donc plus facile de communiquer par satellite que d’avoir l’eau courante chez soi…

Nous nous sommes déplacés en minibus et pour le plaisir et l’expérience, un peu en vélo, en train, en bus local, sur nos pieds lors des randos et enfin, en canoé.

Ce que j’ai beaucoup aimé, ce qui m’a fait ouvrir les yeux tout grands durant mon voyage…

La densité, la luxuriance et la diversité de la végétation ! Avec un tel relief (altitude maxi 2500m, mais 2000 mètres pour nous), on arrive presque a avoir des sapins qui se frottent aux palmiers. La végétation tropicale, j’adore !

La couleur et la beauté des rizières

Le fait de voir dans la nature des animaux que l’on ne voit que dans des parcs et de zoos chez nous : Éléphants, singes, paons, crocodiles, varans…

L’élégance des femmes dans leurs saris multicolores

La diversité des paysages et la grandeur des montagnes…. sans neige

La couleur safran des tuniques des moines que l’on aperçoit au détour d’une rue ou d’un monastère.

Bien sûr, certaines traces de pauvreté m’ont remué le coeur… Mais n’oublions pas qu’à Paris aussi, des gens dorment aussi sur des trottoirs et que les reclus du système sont hélas partout.  Moment d’émotion aussi lorsque nous avons longer la côte entre Galles et Bendota (sud ouest)… Innombrables sont les tombes qui remplacent les maisons qui étaient là, avant le Tsunami de 2004…

Nous étions 5 et en début de saison touristique, dans un pays qui se relève de la guerre civile. Aussi, nous n’avons pas été gênés par nos congénères…. et certaines de nos étapes étaient franchement hors des sentiers battus… De ce fait, on voit des choses que les autres ne voient pas, mais on ne voit pas tout ce que voient les autres… Vous me suivez ???

Et bien je vous emmène en voyage… Mes billets ne traiteront pas ce voyage en ordre chronologique mais plutôt par thème : végétation, animaux, montagne, Hindouisme… Et ils arriveront ici au rythme que je mettrais à les rédiger !!!



Partager

A propos de l'auteur

"Quand je pense à tous les livres qui me restent à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" (Jules Renard) "C'est le temps perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante" (A. Saint Exupéry, "Le petit prince")Le blog CDcoeurs __________________________________________________________________________

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!