Voyagez curieux à votre mesure! Préparez le séjour parfait en Europe grâce aux conseils et expériences des voyageurs sur le guide et forum IDEOZ

Visiter Bratislava en un jour ; une capitale à taille humaine (Tourisme Slovaquie)


Si vous êtes en vacances en Slovaquie ou à Vienne, en Autriche, visiter Bratislava apparaît comme une évidence. Cette petite capitale est jolie et assez sympathique. Souvent considérée comme une capitale mineure par rapport à ses voisines Vienne, Prague et Budapest, Bratislava sur le Danube n’en reste pas moins une capitale dont le centre historique mérite le détour le temps d’une excursion ou d’un séjour en MittelEuropa! Comment visiter Bratislava en un jour?

Lorsqu’on séjourne à Vienne et que l’on cherche des idées d’excursions, l’une de celles qui s’imposent en premier est Bratislava. C’est pourquoi j’ai eu l’occasion de faire une escapade à Bratislava pour m’évader un peu de Vienne le temps d’une journée et d’une nuit. Située à l’ouest de la Slovaquie, la capitale de la Slovaquie, totalement excentrée, n’est en fait qu’à 60 km de Vienne soit un peu plus d’une heure de route. Comme Bratislava est une capitale à taille humaine, il est envisageable de visiter Bratislava en un jour. Bien sûr, vous ne visiterez pas tous les coins dignes d’intérêt dans la ville, mais vous apprécierez l’essentiel des monuments, l’architecture du centre ancien.

bratislava stare mestoVisiter Bratislava, c’est ouvrir les pages d’une capitale à l’histoire assez récente dans la mesure où l’ancienne Presbourg (Prešporok en slovaque, Pozsony en hongrois, Požun en croate) n’est la capitale de la Slovaquie que depuis 1993 quand pacifiquement, la Tchécoslovaquie a amorcé sa scission pour donner naissance à deux pays : la République Tchèque, qui a pour capitale Prague, et la Slovaquie dont Bratislava est devenue la capitale. Bien qu’elle soit la plus grande ville du pays, Bratislava est une capitale à taille humain, qui compte environ 440 000 habitants.  Depuis 2004, la Slovaquie a non seulement rejoint l’Union européenne, mais aussi la zone euro, ce qui est très pratique pour éviter de penser au change.

Visiter Bratislava : que voir à Bratislava?

Quels sont les sites immanquables dans le centre historique de Bratislava?

Bratislava ville chateau


Découvrir le Centre historique Bratislava


Pour visiter Bratislava en un jour facilement, débutons par le centre historique de Bratislava.

Les façades des maisons aux couleurs pastels ou plus soutenues confèrent à Bratislava un style très caractéristique du pays et un certain charme qui se trouve renforcé par la petite taille du centre historique. Comme à Prague où l’influence de l’Art Nouveau est majeure et impressionnante ou à Ljubljana et même à Zagreb, dans une certaine mesure, Bratislava rappelle combien cette région a été marquée par l’Art Nouveau qui s’affiche sur de nombreuses façades.

Bratislava Slovaquie

Bratislava rue

Le centre historique de Bratislava se découvre à pied rapidement en deux heures environ, mais rien ne vous empêche d’y flâner plus longtemps pour découvrir les petits cafés, les restos, les boutiques de souvenirs, de vêtements, de produits locaux… Avec l’euro, la vie n’est plus si bon marché qu’on peut le croire. Mais on peut faire quelques bonnes affaires bien que les prix rejoignent de plus en plus ceux de l’Europe de l’ouest surtout pour les habits!

Bratislava clocher et rue animée
Bratislava Rue pavée

 Bratislava clocher et maison

La place centrale, le coeur de la ville

Difficile de visiter Bratislava en un jour malgré la petite taille de la ville. Impossible dès lors de ne pas découvrir son centre névralgique. Comme souvent le principal point de repère est la place centrale, appelée Hlavné námestie. La petite taille de la place centrale a beaucoup de charme et ressemble à la majorité des places que l’on trouve en Europe centrale avec en leur centre une belle fontaine, la Fontaine Maximilien, qui se trouve être la plus ancienne de la ville. Construite en 1572, elle fait face à un bâtiment Art Nouveau du début du XXème siècle, et côtoie une église jésuite et le Palais Kutscherfeld, où s’est installée aujourd’hui l’ambassade de France. Le lieu est évocateur pour les amoureux de musique dans la mesure où le Palais Kutscherfeld fut la maison du pianiste virtuose russe Anton Rubinstein. On ne peut pas rater non plus l’ancien hôtel de ville du XVème siècle repérable avec sa tour jaune. L’ancien hôtel municipal abrite désormais le musée de la ville de Bratislava qui restitue l’histoire de Bratislava et de la justice féodale à l’époque médiévale…

La place centrale de Bratislava n’est pas très impressionnante probablement en raison de sa petite taille, mais elle est bien animée et elle est le lieu de réunion des habitants lors des fêtes de Noël, de la Saint Sylvestre, de Pâques. La place Hlavné námestie accueille la majorité des concerts, fêtes en tous genres et des marchés de produits artisanaux.

Bratislava place centrale

Fontaine et place de Bratislava

La place Hviezdoslavo

La place Hviezdoslavo ou Hviezdoslavovo námestie de forme rectangulaire est assez surprenante car cette place est bien plus grande que celle de Hlavné námestie qui est pourtant pour les habitants de Bratislava la place principale. Entre une jolie fontaine, ses statues, le prestigieux Hôtel Carlton et le théâtre National très ressemblant avec celui de Prague, la place vaut déjà le détour. On y trouve des places pas chères du tout à partir de 5€ la représentation (voir le programme du Théâtre National de Bratislava ici). Une idée de sortie sympa au moins par curiosité pour découvrir l’ambiance des soirs de représentation.  C’est aussi une place très vivante grâce à ses cafés et restaurants et toutes les terrasses aménagées pendant les beaux jours.

bratislava Theatre National de slovaquieLe soir, en été, il y a beaucoup de monde et c’est aussi sur cette place que les touristes se donnent rendez vous le week end pour profiter de la vie à Bratislava. Et oui, Bratislava est devenue une capitale très connue pour les enterrements de vie de garçon (et parfois des activités moins recommandables) et il faut reconnaître que ça ne va pas sans inconvénients parce que les touristes ne sont pas toujours bien respectueux et vont jusqu’à faire leurs besoins sur les façades des maisons. Pour en avoir été témoin j’ai été choquée par ce type de comportements que je ne comprends pas même si les jeunes hommes en question avaient un coup dans l’aile! Visiblement, cette place est aussi le théâtre de manifestations plus engagées.

Les églises de Bratislava

A Bratislava, on est bien loin de la ville aux mille clochers comme on surnomme Prague. Il y a peu d’églises et ce n’est pas plus mal, que l’on soit croyant ou pas. Cela donne à la ville une impression moins étouffante. La cathédrale Saint Martin (Katedrala sv Martina) est l’édifice religieux le plus haut et le plus ancien de Bratislava. Bien qu’elle ne soit pas spécialement belle et que son architecture de style gothique ne soit pas très élaborée, la cathédrale catholique Saint Martin reste incontournable car les souverains du Royaume de Hongrie entre les XVIème et XIXème siècle ont défilé entre ses murs pour y être couronnés. Classée au patrimoine national, ce bâtiment a subi de nombreuses détériorations qui le mettent en péril et témoignent aussi du manque d’entretien assez général des monuments dans la ville.

Bratislava Cathedrale Saint Martin
Bratislava Cathédrale Saint Martin chapelle Saint Jean

Sinon, vous pourrez découvrir l’église et le couvent franciscain près de la Porte Saint Michel et surtout l’Eglise Sainte Elisabeth dite l’église Bleue…

bratislava eglise sainte elisabeth

Porte eglise Sainte Elisabeth Bratislava

Les musées à Bratislava

Outre le musée majeur de la ville, le Musée national de Slovaquie qui condense tout ce qu’il faut apprendre à propos du pays, de son histoire et de ses traditions, de son peuple et de ses modes de vie, la ville de Bratislava compte peu de musées également. Une fois que vous aurez découvert le musée du château de Bratislava, vous pouvez visiter le musée de la ville, qui restitue des documents d’époque, des photos, des plans et d’anciennes visions de ce à quoi ressemblait Bratislava. C’est une étape instructive lorsqu’on veut visiter Bratislava en un jour et en cerner l’essentiel. Derrière la place centrale, vous trouverez le musée des armes, pas mal du tout à condition d’aimer les armes et armures d’époque.

Dans le palais Primatial, à côté de la Place centrale, vous pourrez revivre un moment d’histoire en lien avec l’histoire de France puisque Napoléon signa le traité de Presbourg en 1805 qui met fin à une sanglante bataille des trois empereurs d’Austerlitz. On y observe aussi une collection de tapisseries anglaises du XVIIIème s.

Le Palais Pálffy derrière la Place Hviezdoslavo devrait vous intéresser si vous aimez l’Art car s’y déroulent des expositions temporaires ou plus longues de peintures : vous admirerez des tableaux hollandais et flamands de l’époque moderne, des tableaux italiens datant des XVIIème, XVIIIème et XIXème siècles et même de beaux ouvrages de peintures sur verre gothiques.

Si vous aimez les musées, je vous suggère d’acheter la Bratislava Card proposée par l’office du tourisme de Bratislava. Elle est valable 1, 2 ou 3 jours (entre 6 et 10€) et qui donne accès à des entrées gratuites ou à tarifs réduits dans les musées et divers sites et monuments de la ville. Même si vous devez visiter Bratislava en un jour, l’achat de la Bratislava Card reste justifié car elle est peu couteuse et s’amortira dans la journée.

 

Les statues de Bratislava

Il est divertissant de se balader dans le centre historique de Bratislava, car par ci par là on tombe sur des statues très amusantes. La touche d’humour de celle du travailleur accompagné de son panneau « man at work » explique sûrement pourquoi tous les touristes ou presque se prennent en photo ou font des selfies devant cette statue. Ces statues un peu inattendues contrastent avec le côté écrasant et très sérieux de celles de Prague à laquelle il est difficile de ne pas songer quand on décide de visiter Bratislava. Prague a des dimensions, un patrimoine sans comparaison possible; mais les deux villes de Prague et Bratislava ont de vrais airs de ressemblance.

 Bratislava drole de statue

Le Pont Neuf  Nový Most ; un pont surprenant sur le Danube

Le pont Neuf dit Nový Most surplombe le Danube sur une longueur de 430 mètres. Sa construction date de la période communiste entre 1967 et 1972 et il a la particularité d’être classé comme le seul pont appartenant à la »Fédération des Grandes Tours du Monde ». Le pont est d’autant plus surprenant qu’on y voit une soucoupe volante planant à 84 mètres et sous cette soucoupe se trouve le restaurant bien nommé UFO, c’est-à-dire l’OVNI que l’on atteint par un ascenseur et qui est l’une des sorties les plus insolites à Bratislava! Il est conseillé de traverser le pont au moins pour la vue sur le Danube et sur la ville qui est plutôt sympa!

Bratislava panorama

 

Le palais Grassalkovich

A dix minutes à pied environ du centre historique en direction du Nord, le très joli palais Grassalkovich, construit en 1760 , s’est aujourd’hui transformé en demeure officielle du Président.  Des gardes assurent la sécurité devant le palais et effectuent la relève plusieurs fois par jour. Ici vous découvrirez une fontaine en forme de globe ornée de colombes représentant la paix entre les peuples.

Château de Bratislava, le symbole de la ville

Comme à Prague encore, la ville de Bratislava est protégée par un château médiéval construit à partir du Xème siècle et remanié au cours des siècles en suivant les styles Renaissance au milieu du XVIème siècle et Baroque pendant la première moitié du XVIIème siècle. Situé sur une colline dominant le Danube et la vaste plaine de Panonie et habitée depuis la période du néolithique, le château de Bratislava veille sur le centre historique fièrement et rappelle un peu la configuration de Ljubljana, elle-même dominée par un château médiéval. L’ascension de 85 mètres n’est guère longue ni fatigante d’autant qu’elle est récompensée par l’une des plus belles vues sur le centre historique de Bratislava, le Danube et le Pont Neuf.

Chateau de BratislavaAu sommet nous attend le château aux 4 tours latérales et aux toitures rougoyantes. C’est ni plus ni moins que LE symbole de la ville de Bratislava pour ses habitants à tel point qu’il est représenté sur les pièces de 10, 20, 50 cts d’euros slovaques. Les façades blanches et l’architecture sont le résultat d’une reconstruction débutée en 1946 et d’une restauration opérée entre 1953 et 1968, qui vise à donner au château son aspect d’avant 1811, quand le château de Bratislava fut ravagé par un incendie. Le château de Bratislava est néanmoins très moderne et a un côté austère. Il n’a pas son exacte apparence des années 1800. Dès les années 1780, le château avait déjà clairement décliné et s’était converti non plus en résidence des derniers rois de Hongrie ou de la grande Impératrice  Marie-Thérèse d’Autriche qui y logeait souvent, mais en base militaire malgré l’inadaptation des salles intérieurs de style rococo.

Chateau Bratislava

chateau de Bratislava

Actuellement, l’intérieur du château de Bratislava a été converti en musée, où l’on peut découvrir une collection de meubles, d’argenterie, des tapisseries, des bijoux et des tableaux qui font revivre un peu l’histoire du bâtiment même si ce patrimoine n’est pas très impressionnant. Il accueille aussi des expositions du Musée National de Slovaquie. La visite du château de Bratislava ne devrait pas vous prendre plus d’une heure, mais je vous la conseille si vous aimez découvrir l’histoire d’une ville et d’un pays.

Chateau de Bratislava batimentsAdresse du château de Bratislava:
rue Zámocká 2

 Chateau de Bratislava de nuit

 

Bratislava en pratique : conseils de voyage


Quand aller à Bratislava?

Si vous devez visiter Bratislava en un jour mieux vaut trouver du beau temps. La capitale slovaque profite d’une météo assez agréable à la fin du printemps et pendant l’été. C’est donc les meilleures périodes pour visiter Bratislava, car l’hiver y est plutôt gris et triste avec un faible taux de luminosité. Evitez les mois de janvier, février, novembre, décembre et mars qui sont les plus froids à moins que ce type de temps ne vous dérange pas spécialement. Entre mai et septembre, Bratislava devrait être plus ensoleillée, mais gare aux violentes précipitations qui s’abattent périodiquement au printemps et à la fin de l’été sous forme d’orages ou d’averses causant parfois beaucoup de dégâts. En hiver, le vent peut être violent et difficile à supporter.

Meteo Bratislava climat


Comment aller à Bratislava?


Aller à Bratislava en excursion depuis Vienne, Prague ou Budapest

Rejoindre Bratislava en bus avec Flixbus, en voiture ou en train depuis Vienne ne pose donc aucun problème. En partant de la Südbahnhof à Vienne, Bratislava ne se trouve qu’à 1h10 et constitue donc une excursion pratique, rapide et économique d’autant que le prix du trajet aller retour est bon marché (environ 14€) et que les liaisons journalières sont nombreuses, puisqu’il y en a une toutes les heures.

Bratislava est souvent associée à Prague et à Budapest qui sont voisines. Les bus sot réguliers entre Vienne, Prague et Budapest ; les bus sont moins chers mais plus lents que les trains.

Vous pouvez également envisager une excursion d’une journée à Bratislava au départ de Vienne avec un guide (à partir de 49€) ce qui est le plus pratique si vous ne souhaitez pas visiter Bratislava en itinérant.

 

Aller à Bratislava depuis la France

 
L’avion est le plus rapide et le plus pratique pour aller à Bratislava. Visiblement les billets d’avion pour Bratislava restent à prix raisonnable surtout durant la basse saison. Ils sont plus chers en été, puisque c’est aussi la meilleure période pour visiter Bratislava.

Il est possible d’aller à Bratislava en train grâce au pass Interrrail et en bus avec Eurolines et surtout avec Flixbus qui propose des liaisons à prix très économique. On trouve des billets aller ou retour depuis Paris vers Bratislava à partir de 45€ par personne. Le voyage en bus reste assez long depuis la France. 

Vous préférez louer une voiture ? La Slovaquie étant située dans l’Union européenne, il est possible d’opter pour la voiture de location depuis la France comme depuis les pays voisins. 

Comparez les prix auprès de plusieurs agences sur Autoeurope

 

Où dormir à Bratislava?

Booking.com
On trouve facilement des hébergements à Bratislava de toutes catégories, à toutes les saisons visiblement, mais certains week ends il y a des flots d’anglais et d’irlandais qui débarquent pour s’enivrer et donc certains hôtels de Bratislava dans le grand centre affichent complet. Les hôtels à Bratislava ne sont pas très chers même pour les hôtels de 4 ou 5*. On trouve des chambres doubles à partir de 40-50€ par nuit en hôtel 3*, 60 à 90* en 4* et environ 110€ en 5*.

Il y a plusieurs catégories d’hébergements classés par des étoiles de 1 à 5 selon le confort, les services et équipements : les hôtels sont nombreux et débutent en général à 2-3*, sachant que le standard minimal recommandé est 3* pour un confort satisfaisant (les 2* sont souvent à peine moins chers et l’économie est peu justifiée). On trouve de nombreuses « penzion », sortes de pensions en général tenues par des familles et associées à un restaurant : c’est un compromis assez économique entre l’hôtel et la maison d’hôtes telle qu’on la connaît en France, qui garantit une certaine indépendance.

Les bed and breakfast, les auberges de jeunesse sont assez bon marché (entre 8 et 15€ par personne). Les appartements sont justifiés en famille ou entre amis (à partir de 3-4) mais peuvent être aussi chers que certains hôtels qui ont tendance à promotionner leurs chambres doubles s’ils ne sont pas satisfaits de leur taux de remplissage.

Les hébergements chez l’habitant sont plus rares que dans d’autres pays d’Europe centrale et orientale et restent la meilleure solution pour être en contact avec les locaux et profiter des conseils d’habitants quand on ne passe que quelques heures ou quelques jours dans la ville.

Booking.com

J’ai trouvé à me loger à Bratislava en plein coeur de Stare Mesto dans le centre historique pour 40 euros la nuit, dans un appartement du B&B Excellent disposant d’une chambre, d’une cuisine, d’une salle de bain et d’un séjour. Pratique pour se faire le petit déjeuner même si j’ai préféré aller dans un café pour manger un petit déjeuner local. J’aime voyager en faisant l’expérience de la cuisine et des modes de vie locaux donc c’était logique….  D’aspect extérieur le bâtiment est plutôt joli, situé dans une cour, au calme, tout en étant tout près de la zone ambiantée de la ville. L’appartement s’est avéré très propre, confortable et bien équipé.

 

Où boire et manger à Bratislava?

Pour manger à Bratislava le plus simple est de se diriger vers le centre historique où se condensent la plupart des restaurants, des snacks et des cafés. Les prix des plats et des consommations sont très attractifs pour des français. Environ 30 à 50% de moins qu’en France selon ce qu’on mange!

Restaurants à Bratislava et spécialités slovaques

Les restaurants à Bratislava proposent des spécialités slovaques, italiennes, autrichiennes et hongroises principalement ; mais il n’y a pas la variété des cuisines du monde que l’on s’attend à trouver dans une capitale. On y mange des menus le midi autour de 5 – 7€ et des plats à la carte à partir de 6 ou 7 euros jusqu’à une quinzaine d’euros pour les plus chers. Beaucoup de mets à base de porc, des goulaschs sont présents sur les cartes. Je vous recommande d’essayer les spécialités slovaques à moins d’être allergique à la viande, aux sauces et aux pommes de terre. Il y en a presque dans tous les plats sous forme de quenelles, de gnocchis un peu comme les spätzle. Les plats sont très garnis et beaucoup trop copieux à mon sens, ce qui tient à une vieille conviction héritée de la période communiste quand les restaurants étaient des lieux luxueux où l’on devait servir des plats très copieux et d’apparence riches pour contraster avec les assiettes souvent pauvres des repas à la maison. On a bien du mal à les manger même quand on a très faim et presque pas mangé dans la journée.

La cuisine slovaque est plutôt lourde et d’aucuns la trouveront sûrement peu raffinée et grasse, mais elle reste acceptable! Le plat national de Slovaquie est le halusky et plus encore le bryndzové halušky ; ça doit être le plat que l’on trouve le plus sur toutes les cartes et celui que mangent le plus les slovaques. Il s’agit de gnocchis de pomme de terre agrémentés de fromage de brebis et de lardons grillés. Pas forcément très original mais satisfaisant au palais.

Bryndzove Halusky plat national slovaque

La Slovaquie n’ayant jamais été un pays très riche, la cuisine slovaque reflète une certaine pauvreté. Il n’y a pas un grand choix de spécialités, mais on trouve des plats empruntés aux cuisines voisines. Une autre spécialité typique de Slovaquie est la zemiaková placka, une crêpe aux pommes de terre qui dans les restaurants touristiques est souvent farcie aussi à la viande et au paprika. Sinon, les slovaques aiment beaucoup manger du fromage légèrement fumé et notamment du fromage de brebis ovčí syr. En accompagnement, on trouve le plus souvent du chou, il y a d’ailleurs du chou partout depuis la salade et la soupe jusqu’à l’accompagnement! Si vous n’avez pas trop les moyens, prenez une kapustnica ; c’est une soupe au chou accommodée avec du paprika et du saucisson fumé. Elle peut être servie dans un pain et assez copieuse pour s’en contenter.

Au café comme au restaurant, il est de coutume de donner 10% de pourboire pour le service. Les Slovaques s’y plient naturellement même si cela représente une somme.

Boire à Bratislava

Vous pourrez boire une pinte de bière pour 1€ à 1,50€ selon la situation du café et si vous le prenez en terrasse ou au comptoir. Moins cher qu’un coca cola et presque au même prix qu’un café! Les cafés et brasseries de la place Hviezdoslavo et de la place centrale sont peut être un peu plus chers, mais ce n’est pas très significatif.  Curieusement, je pensais que les bières tchèques et les slovaques se ressemblaient, mais pas du tout, il y a dans les bières slovaques une grande amertume qui ne convient pas du tout à mon palais. Comme les irlandais et les anglais semblent bien aimer venir faire la fête à Bratislava, pas mal de pubs irlandais ont ouvert dont un à proximité de la place centrale qui sert bien sûr des bières irlandaises pour changer des bières tchèques et slovaques.

Les heures d’ouverture des cafés et brasseries sont différentes selon qu’on est en semaine (8h du matin) ou le week end (10h) ce qui est plutôt tardif si on veut prendre un petit déjeuner attablé dans un café. Pour ma part, j’ai opté pour un petit déjeuner à 2,5€ au Bagels & Café. Pas mal du tout la formule café + bagel salé ou sucré. Les weeks ends en soirée et au début de la nuit, le centre ville de Bratislava est très animé surtout par les jeunes. Pour attirer ces jeunes qui n’ont pas forcément trop les moyens, on pratique dans la plupart des établissements des happy hours entre 9h et 19h avec des réductions très intéressantes sur les alcools forts et certaines autres boissons .

 Quelques mots utiles

– restaurant : restaurácias
– restaurant traditionnel : koliba
– auberge  : čárda
– caves à vin : vinárens
– pâtisseries : cukrarens
– café : kava
– Vin : vino
– bière : pivo

– Alcool de prune : Slivovica

– Liqueur aux herbes des montagnes : Borovička

 

Les Slovaques à Bratislava

Ce que j’ai constaté à propos des slovaques, c’est qu’ils sont loin d’être peu démonstratifs comme j’avais pu l’imaginer. Ils sont plutôt expressifs et parlent très très très forts. Parfois on a même l’impression qu’ils hurlent et passent leur temps à se crier dessus. 

Il est possible de communiquer facilement en anglais et en allemand, car la ville est quasiment frontalière avec l’Autriche. La majorité des panneaux indicateurs pour les destinations sont en anglais et en allemand. En revanche, on trouve très peu pour ne pas dire pas de francophones et pas de traductions sur les brochures touristiques et dans les musées. Comme un peu partout dans le monde, faire l’effort de parler slovaque même à peine, cela fait plaisir et rend les interlocuteurs plus réceptifs. Mais la langue slovaque très proche du tchèque et un peu du polonais est difficilement prononçable à cause de l’absence de voyelles et est dur à apprendre même pour parler en vacances en Slovaquie!

» Retrouvez quelques expressions de base de la langue slovaque

Attention!!!!

La prostitution à Bratislava a un peu terni l’image de la ville depuis des années, semble-t-il car certains touristes du week end ne viendraient souvent que pour s’offrir des moments de sexe et de beuverie pas chers. Faut-il aller jusqu’à parler de tourisme sexuel dans le cas de Bratislava? La réputation des filles de l’est souvent très belles et jugées « faciles » par les mâles d’Europe de l’Ouest n’est pas pour rien dans cette image assez dégradante et dommageable à Bratislava. Messiers, soyez prudents si vous allez à Bratislava pour quelques escapades sexuelles. La prostitution est légale en Slovaquie et comme aux Pays Bas ou en Allemagne, on trouve des bars à danseuses pas trop racoleurs dans le centre ville même si ça peut toujours paraître étrange de voir les filles vous racoler dans la rue surtout la nuit. Il paraîtrait que certains touristes clients de ces clubs ou des prostitués peuvent finir drogués puis dévalisés de leurs affaires par des gangs.

Pourquoi visiter Bratislava?

Visiter Bratislava en un jour n’est pas une expérience que je regrette, mais elle n’est pas pour autant mémorable. Bratislava est une ville dont le centre historique est plutôt mignon et agréable sans être très impressionnant. On y fait quelques photographies sympathiques sur les deux places et dans les petites rues ou au château qui plonge sur le Danube. Si on vient de Vienne ou de Prague, Bratislava peut être une visite décevante. Sortie du centre ville ancien, j’ai trouvé Bratislava ennuyeuse et d’une grande tristesse, très mal entretenue et parfois les bâtiments semblaient décrépis surtout les églises dont certaines façades sont en souffrance.

Pour ceux qui connaissent Prague dont tout s’impose aux touristes sans faire trop d’effort, Vienne imposante et fière, Bratislava ne cesse de  rappeler avec force son passé communiste et la pauvreté de son pays.

Autre témoignage de Lararose :

« C’est la première fois que je me suis sentie « à l’est » et c’est étrange de se dire que Vienne et son côté un peu beaucoup pompeux se trouvent à 60 km de là…. Les rues sont par ailleurs très sales et la France que l’on dit moyenne à ce niveau-là n’a vraiment rien à leur envier. Aller en vacances à Bratislava, voilà une idée qui me paraît étrange, ceci dit si vous passez à Vienne, il peut être sympa d’y aller une journée ou deux. Le centre est très joli, il y a des visites sympa, les prix sont plus qu’intéressants, le voyage en train depuis l’Autriche est très simple et très rapide et les différents points stratégiques s’enchaînent rapidement à pied. Et, même si ça peut paraître étrange, c’est assez intéressant de découvrir « autre chose », tout en se rappelant d’ailleurs que Bratislava paraît bien moins triste que le reste de la Slovaquie. »

 Pour aller plus loin :

Office du tourisme :

Klobučnícka 2,
814 28 Bratislava
Tel.: 16 186, 5443 3715

Partager

A propos de l'auteur

Un commentaire

Leave A Reply

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!


Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!