1 574 vues

Visiter la Lettonie : Château de Turaida et Césis, site de légendes

0

Visiter la Lettonie, c’est découvrir un patrimoine culturel et historique et notamment le château de Turaida et Césis. Un site entouré de légendes en Lettonie. Car un voyage en Lettonie est aussi une rencontre entre les cultures finno-ougriennes et indo-européennes.

Turaïda

La cour du château de Turaida.

 

Visiter la Lettonie : Château de Turaida et Césis

Ce matin il pleut alors on ne se presse pas et on arrive sur le parking du Château de Turaida vers midi. Le temps de déjeuner au camion et la pluie s’arrête, on dirait même que le temps se lève. Nous partons donc à la découverte du château et de son parc et, finalement, la
promenade sera très agréable sous un beau soleil.

En suivant le premier chemin qui se présente à nous, nous tombons en premier sur la colline où se trouve la tombe de “La Rose de Turaida” la jeune Maija dont la légende célèbre la beauté d’où son surnom de “Rose de Turaida” et la fidélité.

 

La légende de la Rose de Turaida

En quelques mots, au soir d’une terrible bataille qui se déroula au printemps 1601 au pieds du château de Turaida, un bébé, une petite fille, est retrouvée par Herr Greif , le secrétaire du château parti à la recherche des survivants, dans les bras de sa mère morte. L’homme la ramène chez lui et la baptise Maija parce qu’elle à été trouvée en Mai et l’élèvera comme sa propre fille.  Maija grandit et devient une superbe jeune femme très courtisée d’où son surnom de “rose de Turaida” .Elle tombe amoureuse de Viktor, le jardinier du château voisin, le château de Sigulda et les fiancés qui décident de se marier à l’automne de 1620, ont l’habitude de se retrouver
dans une grotte à mi-chemin entre les deux châteaux. Un jour de l’été 1620, Maija reçoit un mot qu’elle croit être de son fiancé Viktor, qui lui donne rendez-vous à leur grotte. Apès le repas, elle s’y rend accompagnée de Lenta la plus jeune fille de son père adoptif, mais hélas arrivée à la grotte elle se retrouve en face de Yakubovsky, un homme brutal et alcoolique qui était amoureux
fou d’elle qui veut absolument en faire sa femme. Maija, qui porte autour du cou un foulard rouge, cadeau de Victor lui fait croire que ce foulard est magique et qu’il la protégera des blessures que Yakubovsky veut lui infliger pour la forcer, mais bien sur il n’en est rien et lorsque son bourreau lui tranche la gorge, elle succombe à ses blessures.

Lenta est introuvable et Viktor est accusé du meurtre de Maija mais au moment où Viktor va être soumis à la question , un acolyte de Yakubovsky présent dans la grotte au moment du meurtre raconte ce qu’il s’est passé et la jeune Lenta, retrouvée errant dans les bois, confirme l’histoire. Viktor est épargné et la jeune Maija célébrée pour son courage et sa fidélité depuis ce jour là sur la colline où elle à été enterrée à coté de la grotte. Encore de nos jours, paraît-il de jeunes couples viennent échanger leurs promesses en ce lieu et se marier dans l’église en bois datant de 1750 qui est l’une des plus anciennes églises en bois de la région,
actuellement temple Luthérien

Elle est jolie mon histoire, non ?

 

 

La maison du jardinier de Turaida

Bon, continuons la visite, après la colline et le temple, nous visitons la maison du jardinier où une dame en costume du XIX° siècle nous explique l’importance et l’ancienneté des Lives, un des peuples constituant la population autochtone de Lettonie. Leur langue et leur culture propre est d’origine finno-ougrienne ( une langue appartenant au groupe des langues Ouralienne qui seraient parlées depuis 6000 ans ! ) Le riche patrimoine culturel de la Lettonie serait dû à la rencontre des cultures finno-ougriennes et indo-européennes.

TuraïdaL’église en bois datant de 1750.

En continuant notre promenade, nous arrivons enfin au château, important site fortifié appartenant à l’archevêché de Riga, construit en 1214 à l’emplacement de l’ancien château en bois des Lives qui avait été détruit.

 

Turaïda

Arrivée au château au premier plan la tour principale


La tour principale ou bergfried est l’une des parties les plus ancienne du château elle se compose de 5 niveaux et est haute de 38 mètres. On peut accéder en haut de cette tour d’où on a un point de vue superbe sur les alentours et le domaine de Turaida.

 

TuraïdaVue depuis la tour.
sur la cour. On aperçoit au loin la rivière Gauja.

 

En sortant de la tour, nous tombons sur les bretons nous avions vu leur camion sur le parking du château donc nous ne sommes pas étonnés de les trouver là . Eux ont commencé leur visite par les parc des Dainus Kalns : 26 sculptures réalisées par le sculpteur
Indulis Ranka en l’honneur des Dainas ( chansons populaires ) et nous recommandent la visite.

Comme il fait maintenant un beau soleil, nous n’hésitons pas :

 

Turaïda

L’une des 26 sculptures de la colline des Daïnas

 

La promenade que nous continuons en empruntant l’un des sentiers naturels est vraiment agréable et se termine en passant devant la jolie maison en bois du conservateur actuel du site qui, nous semble-t-il, fait aussi office de maison d’hôtes.

 

TuraïdaLa jolie
maison du conservateur.

 

Fourbus mais ravis, nous reprenons la route vers Césis où nous trouvons un parking tout plat, proche du centre ville. Nous nous posons là et, comme il fait encore très beau, nous partons visiter la vieille ville de Césis une des villes de la ligue hanséatique…..Bien éteinte en 2012…

 

Césis

Césis, la Grand’Rue

 

Ce coup ci, complètement fourbus et assoiffés, nous nous installons à une terrasse pour boire un demi, puis revigorés par cette halte, nous rentrons au camion. Hé ? hé ? Qui voyons nous garés à coté de nous ? Nos amis Bretons . Je fais donc un gros risotto
boscaïolo et nous mangeons ensemble “chez nous”.

 



Partager

A propos de l'auteur

À propos de moi : De nous plutôt ! Donc, Gil, c'est lui, Catherine et bien,c'est elle, et Zébulon, c'est le camping car. Ensemble, ils partagent la passion du voyage et maintenant que Gil et Catherine sont à la retraite, Zébulon ne va pas chômer.Les carnets nomades de CatherineGil, c’est le récit en photos et bavardages de nos voyages,en Roumanie, Bulgarie Slovaquie, Ouzbékistan, Ukraine & Crimée, Maroc. Et notre voyage de 12 mois en Amérique du Sud. __________________________________________________________________________________________Un commentaire fait plaisir! Merci pour vos lectures et vos messages.Le blog de CatherineGil ________________________________________________________________________________________

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!