Rome et le Latium

Top 10 des lieux à visiter et à voir à Rome

Par Martin, le Juil 5, 2014, mis à jour le Déc 12, 2020 — Rome — 9 minutes de lecture
Rome n’est peut-être plus l’épicentre du monde, elle n’en reste pas moins la ville concentrant le plus de vestiges historiques. Tantôt pleine de charme, tantôt anarchique, elle comporte de multiples facettes.

Rome Roma Italie

Que faut-il visiter et voir à Rome?

Il y a énormément de choses à voir, mais prévoyez aussi un peu de temps pour la flânerie. Rome regorge de tellement de trésors, dont certains cachés, que l’on découvre au hasard d’une promenade improvisée dans une ruelle d’apparence anodine. Ne manquez pas non plus les incontournables.



 1. Le Vatican ; symbole de l’Eglise catholique et de la papauté


Bien que le Vatican soit un état indépendant, il est incontournable à Rome de par sa beauté, sa centralité, son imposante présence et la magnificence des oeuvres que l’on peut y observer. A n’en pas douter, une journée complète est nécessaire pour visiter le Vatican, de préférence avec une guide local francophone pour mieux en découvrir les trésors et les secrets.

Place-Saint-Pierre-Vatican

En cette place Saint Pierre et à l’endroit où fut bâti par la suite le Vatican, Néron martyrisait les premiers chrétiens de Rome, sur le sol de l’Ager Vaticanus. C’est sur cette place que Saint Pierre, disciple de Jésus et premier évêque de Rome mourut et qu’il fut ensuite entré sous la spectaculaire basilique Saint Pierre, qui est le point de rencontre de tous les catholiques du monde entier, qui découvrent Rome. Bien sûr, qui évoque la basilique Saint Pierre songe à une véritable oeuvre d’art sans équivalent dans le monde : la chapelle Sixtine ornée de fresques peintes dans des conditions extraordinairement difficiles par Michel-Ange.

Saint pierre de rome vatican


2. Forum romain


Le forum romain était un centre majeur de la vie publique à Rome et ce dès le VIIIème siècle avant J.C. Sur ce forum romain, ont été bâtis des monuments dédiés à la vie politique, religieuse, et commerciale. Si l’essentiel du forum est constitué de ruines, le forum romain est l’occasion d’un voyage dans le temps pour mieux comprendre comment s’organiser la vie publique de cette ville Monde.


3. Colline du Palatin ; des paysages à couper le souffle


On surnomme souvent Rome, la ville aux sept collines. Perché sur l’une des 7 collines de la ville, on a la furieuse impression que Rome a été créée spécialement pour fournir ces fantastiques panoramas. Outre Aventin, Caelius, Capitole, Esquilin, Quirinal et Viminal, la plus réputée avec Capitole est probablement la colline du Palatin, d’où l’on peut observer des panoramas superbes, à couper le souffle qui permettent d’imaginer ce que fut Rome et ce qu’elle est devenue, en tant que capitale moderne et dynamique.

En raison de l’attractivité de ses paysages, Palatin propose les plus beaux points de vue sur Rome, tout en offrant une atmosphère relativement tranquille, en particulier hors saison. En découvrant la colline de Palatin, on croise des ruines dispersées du Palais des Flavi ou du Domus Augustana qui dominent la colline. Parmi les autres visites immanquables, le musée du Palatin, Museo Palatino, bâti au XIXème siècle pour accueillir des sculptures, fresques et matériels archéologiques.

colline palatin


4- La fontaine de Trevi


 5. La Via Appia ; la plus ancienne voie romaine pavée


A Rome, on est impressionné de croiser où que l’on regarde des vestiges de la Rome antique et des témoignages de sa grandeur passée.  A l’instar de la Via Appia qui se caractérise par sa bordure de cyprès et son pavage d’autant plus intéressant que cette très ancienne voie romaine est aussi la première à avoir été pavée à Rome.

La via Appia est extrêmement bien conservée et en suivant au fil des pavés son parcours, on aperçoit une foule de vestiges. Sachez que si vous avez envie de parcourir la via Appia à pied, le jour de prédilection pour votre balade sera la dimanche, puisque la voie romaine est fermée au trafic automobile.

Rome Via Appia


6. Les Musées du Capitole de la Piazza Del Campidoglio


Il s’agit tout simplement du premier musée public du monde, créé en 1471 à l’initiative du Pape Sixte IV, qui fit don de quelques statues en bronze, notamment d’origine étrusque, que l’on peut encore admirer de nos jours.

Musées du Capitole de la Piazza Del Campidoglio


7. Museo e Galleria Borghese


Il y a les bons musées d’art, les excellents, et, sur une autre planète, on trouve le Museo e Galleria Borghese. Ce musée est le fruit de la boulimie artistique du Cardinal Scipione Borghese, qui ne reculait devant rien pour obtenir les pièces qu’il convoitait, allant jusqu’à faire emprisonner les propriétaires des tableaux qu’il voulait ajouter à sa collection.


 8. Le Colisée de Rome ; l’amphithéâtre romain par excellence


Le Colisée de Rome se nommait à l’origine l’amphithéâtre Flavien, amphitheatrum Flavium, qui doit son nom à la dynastie des Flaviens à l’origine de sa construction. C’est sous l’empereur Vespasien qu’a été lancé l’ouvrage du Colisée entre 70 et 72 ap. JC jusqu’à 80, date de son inauguration, qui ne correspond pas à la date définitive de la fin des travaux : les successeurs de Vespasien dont son fils Titus puis son cadet Donatien entreprirent des aménagements notables.

Le Colisée a été  Si aujourd’hui, le Colisée est à l’état de ruines à cause d’un incendie en 217, des dégâts du temps et surtout des destructions causées par plusieurs tremblements de terre, il reste l’un des grandes symboles de l’Antiquité romaine et de l’histoire exceptionnelle de la ville de Rome. Situé en plein coeur de Rome, entre l’Esquilin et le Cælius, le Colisée de Rome présente une forme elliptique et à l’image de l’ambition de Rome, il est aussi le plus grand amphithéâtre romain, puisque les historiens estiment que le Colisée a pu recevoir entre 50 et 75 000 spectateurs venus assister selon les périodes à des combats de gladiateurs, des spectacles variés, des représentations théâtrales, des chasses d’animaux “sauvages” ou encore des exécutions publiques.

colisee rome


9. Le Trastevere ; les galeries d’art de la rive gauche de Rome


Ville est une ville d’art réputée dans le monde entier. Les amoureux des arts ne manqueront pas de découvrir quelques unes des galeries d’art et en particulier d’art contemporain que l’on trouve sur la rive gauche de Rome. Cette rive d’une grande beauté offre des clichés parmi les plus beaux de Rome et on peut se régaler après une visite dans l’un des nombreux restaurants. Selon certaines sources historiques, on estime que les trasteverini, habitants du quartier romain du Trastevere seraient les descendants des premiers habitants de Rome..

Rome Trastevere


10. Galleria Doria Pamphilj


Superbe collection privée composée, entre autres, d’œuvres de Raphael, Caravaggio, Titian, Tintoretto, Brueghel, Bernini et Velázquez. Vous pourrez les admirer dans le Palazzo Doria Pamphilj, dont l’audio guide gratuit vous racontera de manière vivante toutes les anecdotes croustillantes ayant eu lieu en ses murs.

Rome Galleria Doria Pamphilj musee galerie borghese


10. Piazza Navona


La place la plus connue de Rome


11. San Lorenzo et Il Pigneto


San Lorenzo est le lieu de rendez-vous des jeunes fortement engagés à gauche. À ses origines, un quartier pauvre du 19e siècle dont la lutte contre le fascisme était l’une des caractéristiques de ses habitants.  C’est maintenant le lieu de rassemblement des artistes, des hippies et militants de tous bords, auxquels se mêlent les étudiants du campus La Sapienza, tout proche.

Rome San Lorenzo et-Il Pigneto

 Les festivals d’été

Puccini sur une toile de fond antique, Herbie Hancock à la lueur des étoiles. De juin à septembre, les festivals en plein air se multiplient, transformant la ville éternelle en une immense scène à ciel ouvert. Le forum romain, le Colisée… chaque lieu devient l’hôte d’un spectacle.

Où dormir à Rome ?

Voici les hôtels que recommande Eliza Violeta, guide francophone, lors d’un séjour à Rome.

Starhotels Metropole

Le Starhotels Metropole hotel est situé dans le quartier animé de Repubblica, à Rome, à 200 mètres de l’opéra et à 5 minutes à pied de la gare Termini. Les chambres sont spacieuses, climatisées, équipées de la télévision par satellite et coffre-fort. Toutes les chambres( non – fumeur) comprennent un minibar et une salle de bains privative avec douche. Toutes les chambres sont dotées d’une connexion Wi-Fi. Le petit-déjeuner se présente sous la forme d’un buffet copieux.

Réserver au Starhotels Metropole hotel

Hotel Artemide

L’hôtel Artemide est à seulement 200 mètres de la station de métro Repubblica, à 2 stations de la Place d’Espagne. Le personnel peut organiser une navette aller-retour pour ou depuis les aéroports Fiumicino et Ciampino. Toutes les chambres, équipées de coffre-fort, sont climatisées et décorées dans un style contemporain.

Réserver?  – A partir de 60€

Hotel Mascagni 

L’Hotel Mascagni se trouve à 5 minutes à pied de la gare Termini. Toutes les chambres climatisées sont équipées de la télévision satellite. La fontaine de Trevi et la place d’Espagne se trouvent à environ 10 minutes de marche du Mascagni. Chambres non- fumeur, coffre-fort…

Una Hotel

Situé à seulement 100 mètres de la gare Termini. Chaque chambre dispose d’une télévision à écran plat avec chaînes satellite, d’une connexion Wi-Fi, d’un mini-bar et d’un coffre-fort. L’UNA Hotel Roma se trouve à proximité des réseaux de transports en commun (bus, métro et tramway). L’établissement se trouve à 2 stations de métro du Colisée et de la fontaine de Trevi.

Pour aller plus loin:

Vous apprécié IDEOZ? Partagez avec vos amis!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Martin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *