Voyager après “September ELEVEN” ; de la dure réalité de l’obtention d’un visa

Voyager après "September ELEVEN" ; de la dure réalité de l'obtention d'un visa 1Les pays ou le Tunisien peut voyager sans visa…


Le SEPTEMBER ELEVEN a définitivement partagé le monde en deux !
Les « autorisés à vivre et à voyager » et « les Autres » qui représentent 80% de la population mondiale !
N’a pas un passeport US, canadien, suisse, australien ou Schengen qui veut, mais qui peut !

Sur la liste des 247 pays et Territoires du CIGV, un citoyen tunisien a aujourd’hui (déjà) la possibilité de visiter une soixantaine de ces 247 pays sans visa ou simplement il aura le droit de demander un visa d’entrée à l’arrivée du pays lointain : Népal ou Maldives par exemple !

Malheureusement, pour d’autres pays, un visa ne suffira pas il en faudra deux ! Oui deux ! Prenons ces cas précis du Groenland ou des DOM (Départements d’Outre Mer) français : il faudra obtenir :
– Un visa Schengen au préalable, puis :
– Un visa DOM TOM ou un visa Groenland (dépendance danoise)

Ne parlons des pays où l’attente d’un visa peut durer 3 mois et où le plus proche Consulat est à 2 ou 3 heures d’avion de la Tunisie ! Visa pour l’Australie par exemple !

 319 Visites au total,  1 aujourd'hui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *