2 203 vues

Découvrir Ukraine : pourquoi l’Ukraine fait-elle peur?

8

Découvrir l’Ukraine… Je navigue sur divers forums, et il en ressort une image négative de l’Ukraine et pourtant en le vivant de l’intérieur ce pays est magnifique, non pas seulement par ses décors mais par sa richesse multiculturelle. Ici, ce qui frappe, c’est cette cohabitation qui se fait naturellement, les tatars d’origine musulmane côtoyant avec des israélites, des grecs avec des turcs et les minorités culturelles y trouvent leur place.

Pourquoi avons-nous cette vision négative ? Tchernobyl ?

J’en doute, même si ce fut une énorme catastrophe.

Je me souviens de mes premiers voyages en Ukraine et plus particulièrement le premier, où j’ai du faire face à de multiples recommandations. Tout y est passé, racket, mauvaises rencontres et j’en passe.

Qu’ai-je découvert ?

Tout simplement un pays qui au premier abord ressemble au mien, sauf les panneaux en cyrillique. Et puis, j’ai découvert des gens charmants, accueillants, faisant le maximum pour que la barrière de la langue ne soit plus un obstacle et recherchant dans leurs mémoires d’écoliers, les quelques mots de français pour m‘être agréable ou essayant de deviner ma nationalité.

Deux grands sujets alimentent les forums, la milicia et les femmes ukrainiennes. Commençons par la milicia qui n’est ni pire ni meilleure que notre police ou gendarmerie. Evidemment, il existe des PV fantaisistes. Bien sur, c’est du racket car les fins de mois sont difficiles, je ne cautionne pas, je comprends car ce n’est pas agréable de donner 300 UAH pour rien soit environs 30 Euros. En réalité, ces évènements se passent en juillet et en  Août car les touristes étrangers arrivent avec leurs grosses berlines et bien souvent prennent les routes ukrainiennes pour des circuits automobiles. Vu l’état des routes, je ne comprends pas Les locaux sont aussi touchés par ce zèle policier car personne n’est épargné, et pour avoir discuté avec un chauffeur avec lequel je travaille régulièrement, il attend Septembre avec impatience.

Les femmes ukrainiennes.  Pour la plupart, elles sont très jolies, et surtout féminines. Beaucoup d’occidentaux s’imaginent qu’avec leurs euros, elles vont tomber comme des mouches. Car en plus d’être jolies, elles sont intelligentes et ont bien souvent des cursus universitaires très impressionnants. Pour la plupart, elles souhaitent quitter leur pays pour vivre mieux et fuir ce qui est le grand fléau ici, l’alcool. En France, l’homme propose, la femme dispose, en Ukraine c’est l’inverse. Certes, beaucoup veulent vivre une autre vie, mais pas à n’importe quel prix, mais le roi n’est pas l’euro, mais la capacité de l’homme occidental à fonder une famille. Contrairement à l’idée reçue, une femme honnête ne demandera jamais d’argent. Pour elle c’est une question d’honneur. Bien sûr que des hommes se font piéger et dépensent des fortunes pour rencontrer ces femmes. Ce sont dans la quasi majorité des sites de rencontres fantaisistes qui ne sont là que pour remplir les poches d’une minorité invisible. Nous avons une amie ukrainienne qui s’est trouvée affichée sans qu’elle se soit inscrite.

Pour conclure, la non connaissance de ce pays, fait ressurgir tous ces clichés négatifs. Comme toujours, le méchant ce n’est pas nous mais l’autre ;  ne pas connaitre fait peur!



Partager

A propos de l'auteur

Découverte de la Crimée A la confluence de l’Europe de l’Est et de l’Asie, au sud de l’Ukraine se projette une presqu’île dans la Mer Noire. C’est la Crimée, une republique autonome de l’Ukraine mais parlant essentiellement le russe. Ayant fait partie historiquement de l’Empire ottoman, puis de l’Empire russe suivi de l’USSR, en 1991 la Crimée devient liée à l’Ukraine lors de l’indépendence de celle-ci. Quels sont les atouts de la Crimée? Un climat méditerranéen du printemps à la fin de l’automne, qui favorise le tourisme de groupe aux périodes estivales, mais aussi individuelles pour les autres périodes. L’été, les températures flirtent avec les 35 °, mais toujours supportables, et celle de la mer aux alentours de 25. Pourquoi venir en Crimée? Terre de légende et de mythes, terre de civilisations. Réserve naturelle unique avec ses montagnes grandioses, sa côte fabuleuse, ses vallées pittoresques, sa mer d’un bleu profond et son soleil généreux. Pays de l’infinie steppe au charme si particulier, inconnue en France, et dont la lecture de Tchekhov peut donner un petit aperçu. Un étrange voyage dans un pays méconnu où l’alphabet nous est totalement étranger. Au fil des siècles les différentes invasions ont laissé de multiples empreintes de leurs passages. Sur Sébastopol, Chersonèse, berceau de la civilisation grecque en Crimée ; site d’ailleurs classé au patrimoine de l’Unesco. Le Panorama retraçant la guerre de Crimée, où les français furent très présents. Balaklava avec sa base navale, créée lors de la guerre froide, devenue aujourd’hui un musée naval; mais aussi son port hautement stratégique. Baktchissaraï, l’orient dans l’occident, avec le palais des khans de Crimée, mais encore Yalta connue pour ses fameux accords. ______________________________________________________________________________________________________________________ Contactez Tamadier sur sa messagerie

8 commentaires

  1. Breton Normand on

    Je fais 150 km par jour sur l’axe Simféropol -Sebastopol. Je suis contrôlé 3 à 4 fois par semaines . Lundi j’ai été contrôlé 4 fois en 30 mn.

      • Les contrôles dans les pays de l’Est, (sauf Russie Ukraine et Biélorussie que je ne connais pas), ne m’étonnent pas. Personnellement, je les ai expérimentés dans tous les pays et très fréquemment. Ils étaient même systématiques dans un pays comme la Bulgarie il y a encore trois quatre ans. Il y avait la police tous les 15 ou 20 km et chaque vous nous y avions droit, parce qu’étrangers. Nous avons une Skoda âgée de 10 ans, je ne crois pas que le véhicule ait été en cause. Ces contrôles sont très importants à l’égard des étrangers et plus encore dans les Balkans je pense… En revanche, avec l’entrée dans l’Europe, certains pays se sont un peu calmé et font moins de zèle!

  2. Bonjour,

    Pour ce qui nous concerne, nous n’avons eu qu’un seul contrôle policier en 1 mois de route, à l’entrée de Kiev. Il nous manquait l’éco-vignette comme notre CC roule au gazoil prix +/- 10 Euros . On nous a fourni la vignette,une facture et un sourire.

    Lorsqu’on se promène au Maroc qui ne “fait peur” à personne on est sollicités au moins une fois par semaine pour des infractions imaginaires qui se règlent parfois en ….. boîte de sardines :-DD Oui, oui, sans rire en boîte de sardines à l’huile !!!

  3. Pourquoi l’Ukraine fait-elle peur ?
    Bien que je retienne les explications et les arguments cités plus haut, il y a une raison qui me parait évidente et qui n’a pas encore été avancée : l’Ukraine fait peur parce que c’est ce que les médias occidentaux font véhiculer !!!

    Si Tchernobyl reste encore d’actualité (on en parle à chaque fois que j’évoque l’Ukraine dans mon entourage) c’est bien la faute des médias qui a chaque anniversaire nous ressassent la catastrophe de 1986…

    Les femmes de l’Est : autre sujet favori de nos médias, et les Ukrainiennes ne sont pas épargnées.

    La police et la corruption : oui celle-ci existe bien, mais encore faut-il balayer devant sa porte avant de donner des leçons de démocratie ou de transparence politique.
    Les dirigeants en Ukraine comme en Europe sont tout aussi hypocrites et ne cherchent qu’un but : se servir dans les caisses et commander les autres.
    La police fait souvent de même : c’est fort regrettable car ils sont censés assurer la protection. C’est pourquoi je préfère les éviter. Du coup, en 10 ans j’ai dû me faire controler 2 ou 3 fois et encore, c’était parce que je me trouvais à des points proches d’une frontière. Je n’ai pas été inquiété parce que j’étais en règle. Je connais aussi mes droits selon la loi du pays : je dispose en effet d’un document officiel qui m’autorise à demander à l’agent son identité et à refuser toute verbalisation tant que je n’aurai pas été mis en contact avec mon ambassade…

    Cette fraude des fonctionnaires existe partout en Europe et dans le monde, mais les médias n’en font pas état (sinon à travers quelques scandales dont la presse s’amuse beaucoup).

    Il est vrai que l’Ukraine est moins dangereuse que l’Egype ou que la Terre Sainte. Les gens ne sont pas arrogants comme à Moscou.

    Si la Croatie, ou des villes comme Prague ou Budapest rassurent davantage l’opinion, c’est parce que l’image que l’on a fait véhiculer de ces destinations est positive.
    Pourtant ici ou là, la traite des femmes est tout aussi catastrophique (en témoigne l’industrie du X ou les nombreux sites de prostitution).

    J’ose croire que la tendance à l’égard de l’Ukraine puisse être inversée à condition que l’évennement sportif de l’Euro 2012 qui se déroulera notamment à Kiev, à Lviv, à Doniesk et à Kharkiv est salué par les commentateurs.
    Enfin, la télévision montrera un visage nouveau.

    En attendant, c’est à ceux qui se sont rendus en Ukraine de convaincre leurs compatriotes de l’immense potentiel dont dispose ce pays.
    C’est ce que j’ai voulu faire avec mon site en donnant la parole aux personnes pour lesquelles j’ai organisé un circuit (http://www.ukraine-tourisme.com/page/temoignages.php).
    Plus nous serons nombreux à rétablir la vérité, au moins un équilibre, plus l’Ukraine recevra sa chance.

  4. Bonsoir,

    Nous avons voyagé en camping-car en Ukraine en août 2008 et nous en gardons un merveilleux souvenir. A tel point que nous pensons y revenir deux mois cette année.
    Bien qu’il n’y ait pas de campings sauf à Kiev, nous n’avons jamais eu de sentiment d’insécurité, au contraire nous avons toujours eu un accueil très chaleureux que ce soit à la campagne dans les Carpates ou dans les villes.
    Ce qui nous a enchanté donc c’est la gentillesse des gens, les paysages variés et superbes ah…. les paysages des Carpates ! Et la Crimée ! incomparable; les trésors d’architecture qu’il s’agisse de ces jolies petites églises de campagne, ou bien des villes comme L’viv, Kiev, magnifique, ou bien du palais des Khan à Bakhchisaraï, de Yalta, de trésors historiques comme à Sudac ou Bilhorod-Dniestrovs’kyi. Ou bien le château de Kotin etc….

    Des découvertes magnifiques, du dépaysement, une histoire qui remonte à l’antiquité et que bien souvent nous ignorons et des gens adorables . Que demander de plus lorsqu’on voyage ?

    C’est vraiment une destination que je recommande.

  5. Bonsoir et merci pour ce article vraiment interessant. Je suis Ukrainienne et il m’a fait beaucoup d’interet!

    Il y a beaucoup de choses a commentir. Premierement, il faut donner la reponse pour la question posee dans le titre – pourqoui on a peur d’Ukraine.
    La reponse est tres facile – on a fait les europeens peur! Mais, la mentalite des Ukrainiennes est complaitement differente de la votre, il y a beaucoup de chose a comprendre, et plus – a seulement – accepter.
    Il y a quelques jours j’ai parle avec un italien, on a dicscute a propos les Italiens et leur charactere. Et j’ai compris LA DIFFERENCE, la chose qui vous fait peur!
    Les italiens (et les francais biensur) “savent vivre”, prennent plaisir de la vie dans tous ces details etc. Ici, la situation est different, il n’a pas de temps pour se relaxer. Les politiciens ici sont differents de vos (je vais parler de la systeme et pourqoui on comporte comme bandits parfois un peu apres). Il n’y a pas de guarantie de la vie normale (je parle d’argent) pour demain. C’est pourqoui il y a ceux qui volent les choses etc. C’est pourqoui les touristes sont une cible tres facile (car ils connaissent pas la situation). C’est pas vrai qu’Ukraine est dangeureuse. Vous avez visites Egypte? Si oui, vous me comprenez.
    Ukraine est une pays vraiment europeene (je parle pas de notre president qui fait le pays gegrader, mais quoi-meme, la majorite a le choisi, ce sont les gens de villages et les plus vieux, les jeunes etaient trop parresseux pour aller aux elections, tous etaient choque qu’il a gange) avec une culture impecable, la population est tres acceullant si ont rencontre les gens normales. Il y a beaucoup de gens qui viennent de villages. d’autres pays, qui travaillent pas beaucoup. La seul chose qu’il font c’est parlent, parlent, boivent, parlent, boivent. C’est impossible de decrire la societe entiere. Mais il y a ceux, qui font l’image negatif a l’Ukraine, et c’est dommage.
    Quoi-meme, je travaille sur le bateau, la majorite de passageres ont la meme opinion (negative) de mon pays. Je les raconte, on discute, et finalement on trove le mileu d’ore (signifie qu’on trouve l’opinion entre la mienne et la sienne).
    Je croix que ca suffit pour le moment.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!