348 vues

Le 11 Novembre en Lettonie : célébrons le jour de Lāčplēsis

0

Le 11 Novembre 1918, entre 5H12 et 5H20 du matin, est signé dans  la clairière de Rethondes en forêt de Compiègne l’armistice qui met fin à la Première Guerre mondiale. L’armistice sera effectif à 11H du matin. La paix, elle, ne sera signée qu’à l’occasion du Traité de Versailles (28 Juin 1919).

 
 

Le 11 Novembre en Lettonie ; commémoration du souvenir des défenseurs lettons de la Liberté

En France, le 11 Novembre est un jour férié, dit Jour du Souvenir, institué par la loi du 24 Octobre 1922. Depuis le vote de la loi n° 2012-273 du 28 Février 2012, le 11 Novembre est désormais la journée d’hommage de la Nation à tous les morts pour la France, et donc non pas seulement à ceux de la Première Guerre mondiale, qu’ils soient civils ou militaires, qu’ils aient péri dans des conflits actuels ou anciens. En Pologne, la commémoration du 11 Novembre 1918 bénéficie également d’un jour férié car cette date marque la Fête Nationale de l’Indépendance (Narodowe Święto Niepodległości).  En Lettonie, le 11 Novembre a une signification différente. Il est en effet le Jour de Lāčplēsis (Lāčplēša Diena) et il commémore le souvenir des défenseurs lettons de la Liberté, en mémoire du 11 Novembre 1919, lorsque la jeune armée lettone a chassé hors de Riga les corps-francs russo-allemands de l’aventurier Pavel Bermondt-Avalov.

 Lāčplēsis sur le socle du Monument de la Liberté à Riga

Andrejs Pumpurs

Lāčplēsis fait référence au personnage central d’un poème épique éponyme, écrit entre 1872 et 1887, à l’époque donc de la Renaissance nationale du peuple letton, par Andrejs Pumpurs (1841 – 1902), une figure marquante du mouvement « Jaunlatvieši (« Nouveaux Lettons »). Lāčplēsis avait été choisi par les dieux pour devenir le héros de son peuple. Son nom signifie pourfendeur d’ours car, jeune homme, il avait déchiqueté un ours de se mains, épisode qui apparaît sur le socle du Monument de la Liberté à Riga. Après maintes aventures, où la lutte de Lāčplēsis contre les Germaniques est omniprésente, le héros disparaît finalement dans la Daugava avec son dernier adversaire, le Chevalier noir, celui-ci ayant découvert que la force de Lāčplēsis résidait dans ses oreilles (sa mère étant une ourse). Mais la légende dit que Lāčplēsis reviendra pour libérer son pays en rejetant le monstre à ma mer. La Fête Nationale lettone tombe une semaine plus tard, et commémore la Proclamation d’Indépendance (Latvijas republikas proklamēšana diena) du 18 Novembre 1918.

 

18 Novembre 1918 – 18 Novembre 2012 : la Lettonie a 94 ans !

 

Car, contrairement à la Lituanie, la Lettonie n’avait pas existé en tant qu’Etat au cours de l’histoire. Tout à tour occupée par les Chevaliers Livoniens germaniques, la Pologne – Lituanie, la Suède et surtout la Russie depuis 1721, la nation lettone n’avait vu l’émergence d’un sentiment national que dans la deuxième moitié du XIXe siècle.

En 1914, face à la perspective d’être annexée par le Reich allemand, la population lettone soutint l’effort de guerre russe. Ce n’est pas étonnant quand on sait que les barons baltes, aristocratie descendant des chevaliers germaniques, avaient continué à dominer la majorité lettone même pendant l’occupation russe tsariste.

L’effondrement militaire russe après la première révolution de Février 1917 aboutit à la prise de Riga par les Allemands en Septembre 1917, et la Lettonie va vivre sous domination militaire allemande jusqu’en Novembre 1918. Mais l’effacement de l’Allemagne aboutit à l’arrivée des troupes bolcheviques.

Proclamation de l’Indépendance, au théâtre national de Riga, le 18 Novembre 1918

C’est à ce moment-là que les élites lettones décidèrent de proclamer l’indépendance, le 18 Novembre 1918. Mais, jusqu’à l’été 1919, l’autorité du gouvernement letton reste symbolique, en butte aux actions militaires des bolcheviques et des corps francs allemands. Les Lettons, soutenus par une flotte franco-britannique aux ordres du Capitaine de Vaisseau Jean-Joseph Brisson, devront de facto lutter jusqu’en Janvier 1920 afin que leur gouvernement, enfin installé à Riga, puisse réellement fonctionner.

Après des réticences (désir de voir renaître une Russie forte et doutes quant à la viabilité d’un Etat letton), les puissances alliées ne reconnaîtront de jure l’indépendance de la Lettonie que le 26 Janvier 1921, et ils accepteront son entrée à la Société des Nations en Septembre 1921.

Bonne Fête Nationale à la Lettonie et aux Lettons ! 

 

Découvrir le blog de Gilles en Lettonie



Partager

A propos de l'auteur

Découvrez le blog Gilles en Lettonie : La Lituanie, la Lettonie, l'Ukraine et leurs environs, vus par un retraité Français, amateur d’Histoire...

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!