120 vues

25 heures chrono Lyon ; événement sur le Rhône à Confluence

0
25 heures chrono Lyon, c’est l’événement très attendu sur le Rhône, à Lyon Confluence… puisqu’un nouveau pont sur le Rhône doit être mis en place…
 
Ce matin, toute guillerette, je pars, appareil photo sous le bras, prendre le métro pour aller jusqu’à la Confluence voir “l’Evénement” du jour : 25 heures chrono Lyon, c’est-à-dire l’approche du pont et sa mise en place. Grand beau, tout va bien et dans le métro je lis “20 minutes” et que vois-je en 2e page ? Nouveau contretemps dimanche et l’opération, qui s’appelle “25 heures chrono” et qui en est déjà à plus de “25 jours chrono” est encore retardée de quelques heures en raison du niveau du Rhône. Je me précipite au changement de métro pour récupérer “Direct Matin” et là, en première page : nouveau retard pour la pose.
La barge n’a pas pu partir car le niveau du Rhône avait baissé de 20 cm… La Compagnie Nationale du Rhône contactée d’urgence a donc mis les turbines à fond, fait du lâcher de barrage (en toute sécurité quand même) pour faire remonter la hauteur d’eau. En plus, une grue est tombée à l’eau.
Donc, j’arrive sur les lieux pour mon rendez-vous de 11 heures. En fait les rendez-vous 25 heures chrono Lyon, c’était juste fait pour réguler l’arrivée des gens par groupe de 300 et voir à peu près combien de personnes viendraient en s’inscrivant.

Rien n’a bougé : la culée rive gauche, la pile et la culée rive droite.
Mais la pile est prête aujourd’hui : construction d’un batardeau de 12 m de haut,
enceinte de protection qui permet la réalisation des pieux. Par-dessus une dalle
de béton coulée sur le lit du fleuve qui empêche l’eau de s’infiltrer et assure
la stabilité de l’ouvrage.

Explications fort intéressantes données par un spécialiste à la foule attentive : il faut trois conditions pour que la barge avec le pont dessus puisse partir du port Edouard Herriot :que la vitesse du vent soit absolument inférieure à 42 km/h, que la vitesse du fleuve soit inférieure à 1 m/sec et que la hauteur d’eau ne change pas. Or, le Rhône est considéré par les mariniers comme le fleuve le plus capricieux et le plus puissant d’Europe ! Et il restait encore 2 cm d’eau manquante pour décoincer les passerelles au niveau de la barge (je vous passe les détails techniques) et du coup il a fallu modifier le centre de gravité du pont… 1200 tonnes à réajuster sur une barge… les ordinateurs ont donc chauffé toute l’après-midi en Belgique pour savoir si la barge allait rester suffisamment équilibrée pour pouvoir naviguer sans faire couler quelques millions d’euros au fond de l’eau. Feu vert accordé pour la navigation à 12 h ce lundi. Youpi donc et des centaines de curieux, Lyonnais mais aussi touristes venant de partout sont disséminés le long des berges, sur le pont Pasteur, sur le bout de la presqu’île, et l’attente commence… Chacun scrute, commente les passages des bateaux de la sécurité, des pompiers, on nous dit maintenant à 13 h, puis 13 h 30…. Je décide d’aller voir au port Edouard Herriot ce qu’il en est, on n’est jamais mieux informé que par soi-même. Et au bout d’une heure, l’homme sur la barge nous interpelle en faisant de grands signes en croisant les bras en X et en criant “c’est reporté” ! Et ben voilà, fallait le dire plus tôt… je rebrousse chemin à 14 h 30 en me disant que demain j’apporterai un gros sandwich et en disant gentiment aux photographes plantés devant leur trépied “ce n’est pas pour aujourd’hui” !
Et en rentrant à la maison, j’avais un mail sur mon ordinateur que je vous livre :

Le responsable travaux de l’entreprise SARENS, chargée du transport du tablier du pont, considère que la stabilité de la barge n’est pas suffisante pour transporter le tablier en toute sécurité et ce, malgré la validation des études de stabilité par le bureau d’étude SARENS et l’aval de son président Monsieur Sarrens.
Dans ces conditions, le président de l’entreprise MATIERE, responsable de la réalisation de l’ouvrage avec l’entreprise BOUYGUES a convoqué Monsieur Sarrens, dès demain matin, mardi 3 septembre 2013.
L’entreprise SARENS  est l’une des principales sociétés de transports fluviaux exceptionnels.
Nous déplorons de devoir, de nouveau, annoncer le report de la pose du pont.
Nous vous prions de bien vouloir nous excuser de cette annulation de dernière minute et nous vous remercions de votre compréhension.
 
Mais au moins ils avertissent… que ce sera peut-être plusieurs matinées avec sandwich à prévoir !
et une belle photo, meilleure que la mienne : 
 
sur ma photo, pris de face, c’est moins grandiose !

Découvrir le site Ecrire, Chanter et Voyager



Partager

A propos de l'auteur

Amoureuse de l'Inde depuis 25 ans, j'accompagne également des voyages un peu hors normes pour faire connaitre ce pays et la vie de ses habitants. Passionnée par les coutumes, les façons de vivre, les problèmes sociaux, la vie des femmes...

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!