759 vues

Les dieux n’ont pas le droit d’acheter des actions en bourse (Actualité Inde)

0


Voila le genre d’histoires vraies que l’on aime et que l’on ne trouve qu’en Inde. Deux juges de la Haute-Cour de Bombay, P.B. Majumdar et Rajendra Sawant, viennent de rendre un verdict qui a du décevoir pas mal de monde. De quoi s’agit-il ?

 

Dancing Ganesha

Un Trust d’une association religieuse avait demandé à ouvrir des comptes de bourse au nom de 5 dieux hindous dont le fameux Ganesh. L’idée était quand même sympathique et en matière de choix d’actions, on pouvait penser qu’il y avait peu de chances pour que le dieu-éléphant Ganesh se trompe !

L’Association religieuse avait réussi à obtenir un numéro fiscal spécifique et même à ouvrir les comptes bancaires au nom de ces 5 dieux, ce qui ressemble quand même à un exploit bureaucratique !

Mais la Bourse s’y est opposée et a refusé d’effectuer la moindre transaction au motif que s’il y avait des irrégularités (délit d’initié par exemple !), il serait difficile de prendre des actions envers les dieux !

Les juges avaient donc un cas bien particulier à traiter. Mais ils n’ont pas fléchi et ont même précisé que les dieux étaient faits pour être adorés dans les temples et pas pour être mêlés à des transactions commerciales ou financières.

Le trust aurait pu faire valoir que sur les dollars américains, il y a cette phrase « in God we trust » ou que les dieux distribuaient bien (déjà) des actions de grâce !

Les juges ont estimé de leur devoir de chasser les marchands du temple !




Partager

A propos de l'auteur

Nous sommes expatriés à Bombay depuis juillet 2008 et nous partageons sur notre blog notre découverte et maintenant notre passion pour l'Inde. Nous regard sur l'Inde est très varié : films, lectures, société, civilisation indienne, les français dans l'histoire de l'Inde, recettes de cuisines, insolite, vie quotidienne, bonnes adresses de Bombay.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.