11 442 vues

Visiter Auschwitz Birkenau: le plus grand camp de concentration nazi

3

Beaucoup des touristes qui vont en Pologne souhaitent découvrir le plus grand et célèbre des camps de concentration du nazisme : Auschwitz. Visiter Auschwitz Birkenau lors d’un séjour dans la région de Cracovie s’impose. Un tourisme noir qui prospère au nom de la mémoire de la Shoah. Auschwitz Birkenau de son nom allemand se situe dans la “province” d’Oświęcim, à 5 km du village ou de la petite ville du même nom.

Tourisme mémoriel en Pologne : Auschwitz Birkenau


Auschwitz Birkenau, le plus grand camp de concentration nazi


Visiter Auschwitz Birkenau, c’est appréhender l’ampleur de l’horreur dans le plus grand camp de concentration nazi en Europe.

catégories déportés auschwitz

Le camp de concentration et d’extermination nazi d’Auschwitz Birkenau est découpé en 3 zones : Auschwitz I, converti aujourd’hui en musée, avec ses bâtiments en dur, ses centres d’expérimentation, ses prisons ; Auschwitz Birkenau II à 1,5 km où étaient concentrés les Juifs, les Tsiganes et autres “improductifs” et “nuisibles” dans des baraquements.

C’était aussi là qu’arrivaient directement les trains conduisant aux chambres à gaz. C’est la fameuse image que vous avez dû voir dans de nombreux films comme La Liste de Schindler ou Amen.

Enfin, Monowitz, beaucoup moins connu, mais lorsqu’on souhaite visiter Auschwitz Birkenau, on se borne surtout au musée d’Auschwitz et au camp de Birkenau I et II. Dans ces deux derniers ont eu lieu les pires atrocités que l’on connaît : on y voit les couchettes plus ou moins élaborées (du sol avec ou sans paille à une couchette pour 3) selon la date d’arrivée, les “toilettes”, les mangeoires, les étangs insalubres où travaillaient les femmes au risque d’attraper les pires maladies.

Les hommes et les femmes qui arrivaient à Auschwitz Birkenau étaient évidemment séparés, ils vivaient entassés dans des conditions inimaginables ; d’où l’impossibilité de dormir entre les gémissements, les aboiements des chiens, les hurlements, les maladies, le manque de place, l’insalubrité, le froid glacial et la faim qui torturait les estomacs. Imaginez que l’on vous donne 600 cal par jour (une soupe sale à peine et rarement un morceau de pain) après que vous eussiez travaillé 18h à peine vêtu à moins 20° parfois avec des nuits de 4 h et un appel de 5 h redouté de tous, car selon leur envie, les Nazis pouvaient éliminer pour l’exemple.

visiter Auschwitz BirkenauOn découvre aussi les baraquements d’Auschwitz Birkenau servant à l’élimination des malades, des femmes enceintes que l’on laissait accoucher avec un cynisme sans nom avant d’injecter du poison à leur enfant devant leurs yeux puis à elles-mêmes. Certains ont été utilisés également par quelques grands “expérimentateurs”, les anges de la mort comme Josef Mengele, pour leurs expérimentations et autres dissections dont ils ont toujours affirmé qu’elles n’avaient pour but que le progrès de la science et de la médecine allemande déjà très avancée en Europe à l’époque. Il y a aussi la zone où les arrivants étaient dépouillés de tous les biens, naturels ou non, avant de passer à la douche désinfectante – aux chambres à gaz, présentées par les Juifs comme telle. Y étaient envoyés en priorité les femmes, les enfants, pour éliminer les “putes juives” comme ils les appelaient. Les personnes âgées, jugées “improductives”, n’étaient pas plus épargnées, comme les handicapés. Seuls restaient au travail les hommes et les jeunes filles en bonne santé.

Auschwitz birkenau fils barbelésEnfin, contrairement à des camps de concentration nazis comme Dachau, les chambres à gaz d’Auschwitz Birkenau, dont il ne reste que les ruines, doivent être imaginées par les visiteurs, puisque selon les informations, elles auraient été détruites par des Juifs révoltés ou par les libérateurs.

Visiter Auschwitz Birkenau en photos : Cliquez sur FS pour voir les photos en grand format

Crédit Photos de Nicolas Pawlak

Visiter Auschwitz Birkenau en pratique

Comment aller à Auschwitz depuis Cracovie?

Pour visiter Auschwitz Birkenau, vous devez vous rendez à l’ouest de Cracovie à Oswiecim. Auschwitz se situe à 65 km de Krakow (Cracovie) : Cracovie peut donc être une bonne base pour découvrir le camp, d’autant qu’à 10km de la capitale de la Petite Pologne, vous trouverez le camp de concentration nazi de Plaszow dont on découvre l’histoire dans la Liste de Schindler. Par la route, il y a la départementale et la nationale mais les routes polonaises ne sont pas dans un très bon état et il faut bien une heure  et demi au vu de la circulation. Le train reste une option bien qu’elle soit peu pratique dans la mesure où le camp d’Auschwitz est situé à plusieurs kilomètres de la ville, ce qui nécessite ensuite de prendre un bus local ou un taxi.

Le plus simple si vous n’avez pas de voiture est d’aller à Auschwitz en bus. Il y a un bus quotidien qui se rend sur les liens pour moins de 15€ : la durée du voyage sera approximativement la même. Vous pouvez également opter pour un bus de la compagnie Lajkonik qui est fiable et pratique pour un prix modique de 12 à 14 zl le billet, soit 24 à 26 zl (environ 6,5€) l’aller-retour pour un trajet d’1h30. Les billets peuvent être réservés sur internet ou achetés auprès du conducteur. Le départ s’effectue depuis la gare routière à l’arrière de l’entrée principale.

Dates et heures de visites d’Auschwitz Birkenau

picto oeil grisOn peut visiter Auschwitz Birkenau toute l’année. Les visites du camp de concentration nazi d’Auschwitz Birkenau à Oswiecim s’effectuent durant les heures d’ouverture, mais sont limitées du 1er Avril au 31 Octobre  entre 10h et 15h  et ne se réalisent que dans le cadre d’un tour en groupe compte tenu de l’affluence à cette période. Hors saison, les visites peuvent être libres.

 

Visiter Auschwitz Birkenau peut se faire de plusieurs manières. Les visites libres d’Auschwitz Birkenau sont GRATUITES. Si vous préférez être guidé dans votre langue, ce qui suppose de louer une cassette et un appareillage, la visite des deux camps vous coûtera environ 40 zlotys (9,50€). Ce n’est pas très cher, mais pas très utile, puisqu’il y a des traductions sommaires et toutefois compréhensibles en 8 langues au moins, dont le français, l’anglais, l’allemand, le polonais, le russe, l’espagnol, l’italien, l’hébreu. Vous pourrez compléter la visite avec des livres ou des guides.

A noter qu’aujourd’hui, la visite guidée d’Auschwitz est obligatoire entre le 1er avril et le 31 octobre. Assez longue, elle nécessite bien 4-5h, soit 8h avec les transports! Cette visite est réservable sur le site internet d’Auschwitz ou via des agences de voyage ou des site comme Viator, Getyourguide, Ceetiz

Les sites d’Auschwitz et Birkenau sont ouverts au public 7 jours sur 7, sauf les 1er Janvier, 25 décembre et le dimanche de Pâques. Les heures d’ouvertures sont les suivantes. Mais attention, ouverture ne signifie pas que la visite soit possible à certaines période.

Heures pour visiter Auschwitz Birkenau:

  • 8:00  – 15:00  de Décembre à Février
  • 8:00  – 16:00  Mars et Novembre
  • 8:00  – 17:00 Avril et Octobre
  • 8:00  – 18:00 Mai et Septembre
  • 8:00  – 19:00 Juin Juillet et Août

Visite guidée d’Auschwitz Birkenau

Si vous préférez être visiter Auschwitz Birkenau avec un guide pour vous expliquer les grandes étapes de l’histoire du camp de concentration, il existe des visites guidées d’Auschwitz organisées par des agences ou par le camp et ses guides agréés et réalisées dans les diverses langues précitées : les visites complètes ou journées d’études durent de 4h à 1 ou 2 jours. Elles supposent une réservation d’au moins deux semaines au vu des demandes très nombreuses (pour plus de renseignements : téléphonez au  (+48) 33 844 81 00 / 844 80 99 / 844 80 00 ). Le prix de la visite de 4h est à 320 zlotys et peut atteindre 500 ou 570 zlotys pour les journées d’étude.

Combien de temps faut-il pour visiter Auschwitz Birkenau?

Visiter Auschwitz Birkenau demande au minimum 3h, mais plutôt 4 à 5h pour une visite satisfaisante. La visite d’Auschwitz I (musée mémorial) se fait en 1H30 – 2h environ ; c’est là que vous pourrez découvrir à travers des panneaux, des photos et des objets, les témoignages et les divers commentaires qui synthétisent les événements du camp, quelques histoires des destins qui sont passés dans ces sinistres murs et la vie quotidienne à Auschwitz. Celle de Birkenau peut être plus longue car l’étendue est bien plus grande et se fait évidemment à pied, selon l’inspiration.

Comptez entre 3 et 4h pour approcher les deux camps d’Auschwitz et Birkenau. A Auschwitz Birkenau II, il n’y a pas de guide.  Vous pouvez rejoindre Auschwitz depuis Birkenau à pied en une trentaine de minutes, ou prendre la navette gratuite entre mi avril et Octobre. Il existe aussi des taxis qui pour environ 15 zlotys pour amèneront d’un site à l’autre, sachant que pour ceux qui disposent d’une voiture, il suffira de payer votre parking (à la journée).

Les photos et les films sont autorisés dans les diverses enceintes à condition qu’il n’y ait aucune utilisation commerciale et à l’exception du hall IV abritant les cheveux et restes humains des détenus d’Auschwitz. Les visiteurs sont priés de ne pas utiliser le flash et de respecter la mémoire des victimes. La polémique grandit sur la mode indécente des selfies qui se multiplient dans le camp et de certains spectacles comme des Flash mobs qui ont été improvisés par certains et ont été filmés et vus des millions de fois sur Youtube et consors. Il appartient à chacun de fixer ses limites pour visiter Auschwitz Birkenau de la manière la plus judicieuse qui soit.

Bien sûr, c’est une évidence, mais il est important de respecter les lieux, donc de porter des tenues correctes, de ne pas manger sur le site (il y a des snacks aux environs), de ne pas parler trop bruyamment.

A partir de quel âge peut-on visiter Auschwitz?

Visiter Auschwitz Birkenau nécessite souvent une préparation pour affronter l’horreur qu’on y découvre, même si 70 ans se sont écoulés depuis la libération du camp. Il s’agit une visite très forte en émotion quelle que soit sa confession religieuse. Il est recommandé d’éviter d’amener des enfants trop jeunes (pas en dessous de 12-13 ans, à mon avis). Si vous devez visiter le camp avec des enfants ou des adolescents, un minimum de préparatifs est nécessaire pour pouvoir aborder l’ignominie en évitant tout choc psychologique.

Il existe des petits livres qui expliquent Auschwitz aux enfants comme Auschwitz expliqué à ma fille d’Annette Wieviorka, qui s’avère clair, rapide et facile à lire, pédagogique. En 59 pages, l’auteur restitue le contexte historique de la Shoah et explique la réalité du camp d’Auschwitz sans pathos et avec un souci de neutralité qui n’empêche pas de préparer le lecteur avec empathie. Ce texte peut être aussi très utile pour des adultes qui veulent comprendre l’essentiel sans se lancer dans la lecture d’essais historiques plus complexes.

Que faire à Oswiecim?

Si vous allez à Auschwitz Birkenau, vous pouvez consacrer une petite heure à découvrir l’ultime synagogue de la ville transformée en musée. Ce musée juif est tenu par un Israëlien venu entretenir la mémoire de la communauté juive polonaise. Il faut savoir qu’il y avait à Oswiecim une forte communauté juive, et la ville comptait même jusqu’à 8 synagogues. Dans les années 20, on répertoriait 4500 juifs et pas moins de 8000 juifs en 1939.

Pour aller plus loin :

Carte d’Auschwitz (Oswiecim)



Partager

A propos de l'auteur

Voyageuse dès le berceau, je nourris un amour viscéral pour les pays d'Europe centrale et orientale, avec une prédilection pour les Balkans (notamment l'Ex-Yougoslavie...). Dans ces terres, qui m'ont enseigné beaucoup de leçons, au fil de quinze ans de découvertes, de rencontres et de hasards… je me retrouve parfois… tant elles sont insoumises, contrastées, passionnelles et contradictoires. J’essaie de me montrer curieuse de tout, de mettre de côté mes idées reçues, de découvrir les pays depuis les sites incontournables jusqu’aux plus inattendus, insolites ou traditionnels quitte à me perdre pour mieux me laisser surprendre. Je privilégie les rencontres, repas et hébergements chez les habitants, pour explorer les traditions, les cultures, l’histoire et les plaisirs culinaires typiques.J'essaie de faire d'Ideoz un espace éclectique et tourné vers les échanges et la rencontre avec les différences. Historienne, anthropologue et ethnologue de formation.   Me contacter par mail? En savoir plus sur moi et sur le projet IDEOZ Voyage...

3 commentaires

  1. Bonjour, passionnés par cette triste période de notre histoire, et étant deux couples Français (Aude), nous aimerions partit visiter Auschwitz et nous recueillir là-bas, mais nous ne trouvons aucun voyage organisé avec visite guidée du camp et départ de France; connaitriez vous quelqu’un qui organiserai cela en 2014 ? En vous remerciant. Sincères salutations. Pierre MAZAURY Tél : 0608071174 MON ADRESSE EMAIL :pierre.mazaury@orange.fr

  2. Nicolas Pawlak on

    Quelques compléments d’information :

    – Birkenau se visite effectivement sans guide. Toutefois, en saison, si vous visitez Auschwitz le matin, votre guide vous proposera une visite guidée de Birkenau en début d’après-midi, sans supplément, après un court trajet en navette.
    – Pendant l’attente du midi, vous pourrez vous restaurer à la cantine ou bien dans l’une des petites baraques proposant de quoi grignoter.
    – Lors de ma dernière visite, on m’a demandé de bien vouloir déposer mon sac à dos en consigne. Prévoir 2 zl à cet effet.
    – Le parking principal (ulica Stanisławy Leszczyńskiej) est payant, mais en vous garant à proximité (vers Spółdzielców ou Więźniów Oświęcimia), vous pourrez vous en affranchir.
    – Attention à ne pas trop vous éloigner de votre groupe : on a vite fait de se retrouver entourés de gens ne parlant pas votre langue. Chaque visiteur porte un autocollant d’une couleur différente suivant sa langue : vous arriverez donc à retrouver votre groupe, pas de panique !
    – A Birkenau, attention au fossé à proximité des rails… l’hôpital de Cracovie n’est pas très intéressant, croyez-en mon expérience… ma cheville s’en souvient.
    – La salle des cheveux est bien interdite aux photos, contrairement aux apparences : si on les voit tout de même dans mes photos présentées sur l’article (au passage, ravi qu’elles te plaisent, Sandrine !), c’est bien parce que j’ai fait une entorse au règlement. N’en faites pas forcément de même 🙂

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!