214 vues

Le Chemin des âmes de Joseph Boyden ; un chef d’oeuvre!

0

Avec Le Chemin des âmes (en anglais: Three Day Road), Joseph Boyden transporte le lecteur sur la route de deux indiens de la tribu Cree, volontaires pour combattre et de retour dans l’Ontario à la fin de la 1ère guerre mondiale. Quel sera leur périple? Un récit dramatique profond, sur fond historique, parsemé de personnages denses et d’évocations puissantes, où s’entrecroisent plusieurs cultures. Un roman magitral, voire un chef d’oeuvre de la littérature canadienne…

1919. Nord de l’Ontario. Niska, une vieille Indienne, attend sur un quai de gare le retour d’Elijah, un soldat qui a survécu à la guerre. A sa grande surprise, l’homme qui descend du train est son neveu Xavier qu’elle croyait mort, ou plutôt son ombre, méconnaissable. Pendant trois jours, à bord du canoë qui les ramène chez eux, et tandis que sa tante essaie de le maintenir en vie, Xavier revit les heures sombres de son passé : l’engagement dans l’armée canadienne avec Elijah, son meilleur ami, et l’enfer des champs de bataille en France…

Je n’avais pas encore lu plus de trois pages de ce livre que je savais déjà que j’allais me plonger dans une œuvre exceptionnelle !
Une belle écriture aux évocations puissantes, des personnages attachants d’une profondeur étonnante, le choc de plusieurs cultures, un contexte historique propice à un récit dramatique. Une belle histoire d’amitié et des situations qui plongent littéralement le lecteur dans un ou plutôt des mondes radicalement différents… tout est réuni pour faire de ce livre un roman passionnant d’une beauté grave qui marquera, j’en suis sûr, tous ses lecteurs.
Les chapitres alternent l’évocation de la vie de la nation cree, indiens du canada par la bouche de la vieille Niska et par les souvenirs de Xavier et la terrible guerre des tranchées en France et en Belgique vécue par Elijah et Xavier, les deux amis de toujours. L’histoire montrera l’évolution de cette amitié dans ce contexte particulier et parallèlement évoquera la lente désintégration de la culture indienne piétinée par la civilisation blanche qui ne tolérera les crees qu’une fois « intégrés » et convertis à la religion chrétienne.

On a du mal à croire que LE CHEMIN DES ÂMES soit un premier roman tellement ce livre est impressionnant de maturité. La lente évolution des sentiments, les descriptions d’une force inouïe de la vie dans les tranchées, le glissement progressif d’Elijah dans la dépendance à la morphine puis dans la folie meurtrière en opposition totale avec l’évocation de la vie dure mais paisible dans les forêts canadienne, l’alternance du passé et du présent dans le récit offre un livre bouleversant, jamais manichéen dans ses positions et, pour tout dire, d’une puissance rarement atteinte dans ce type de roman.

Joseph Boyden avec LE CHEMIN DES ÂMES signe une œuvre maîtresse, un roman à la fois lumineux et terriblement sombre qui emmène le lecteur au fond de l’âme humaine.

Je n’hésite pas à qualifier ce livre de chef d’œuvre. Et je vous engage de vous plonger, à votre tour, dans ce récit hallucinant et éblouissant.

Pour aller plus loin :



Partager

A propos de l'auteur

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!