3 155 vues

Circus Krone, le plus grand cirque d’Europe: une institution à Munich!

0
Brochures touristiques gratuites sur l’Allemagne et la Bavière: » Commander ici

 Le Circus Krone est le plus grand cirque d’Europe. Plus qu’un cirque, le Circus Krone est une institution avec sa ménagerie foraine et son infrastructure semblable à une ville. Que faire à Munich et notamment que faire à Munich avec des enfants? Et pourquoi pas vous offrir une soirée au Circus Krone…?

  • Le Circus Krone est le plus grand cirque en Europe et le seul cirque à disposer d’un siège permanent. Il s’agit d’une entreprise familiale traditionnelle, qui a été fondée en 1905 dans le Harz par Carl Krone sous le nom de « Circus Charles » à partir d’une ménagerie. Ensuite, la direction du cirque fut assurée par sa fille Frieda Sembach-Krone dont le mari est Carl Sembach-Krone. Il est installé Marsstrasse à Munich.

    cirque krone
    À l’origine du Circus KRONE, Carl Krone sénior crée une ménagerie foraine la « Menagerie Continental » en février 1872. En 1883, les parents de Carl Krone junior se produisent en spectacle pour la première fois lors d’une exhibition zoologique à Brême. À cette époque, la famille Krone possédait une ménagerie constituée d’une roulotte et de cinq voitures-cages.

    Après la mort de son père, Carl Krone junior prend en charge l’entreprise familiale. Il changea le nom de la ménagerie paternelle en 1902 pour l’appeler ménagerie du dompteur Charles.

    Le 28 mai 1905, Carl Krone junior fonde à Brême le Cirque Krone sous l’enseigne du « Circus Charles » en transformant sa ménagerie en un spectacle de cirque.

    En 1913, le cirque est renommé « Circus Krone ».
    En 1924, le cirque est transformé en chapiteau à 3 pistes pendant quelques saisons à l’américaine.

    Lors du jubilé de l’année 2005 (pour les 100 ans du cirque Circus Krone), c’est Christel Sembach-Krone qui dirige le cirque et qui est connue depuis 1956 pour son dressage en liberté de chevaux. Elle est considérée comme créatrice du « Festival Krone », qui présente beaucoup d’attractions artistiques et circassiennes. En tant que successeur, elle a choisi la jeune Jana Mandana, sa filleule.

    Le Cirque Krone dispose d’un chapiteau de 5000 places assises, 64 mètres sur 48 et sous un chapiteau de 14 mètres de hauteur. Il recouvre une superficie d’environ 3000 mètres carrés. Depuis 1919, le Cirque a également un bâtiment en dur, le Kronebau (3000 places assises) dans la rue Mars à Munich.  La rue adjacente à la rue Mars où est construit le Kronebau a été renommée en 1967, à l’initiative du maire Hans-Jochen Vogel, rue du Cirque Krone.

    circus kroneLe Cirque Krone dispose d’une infrastructure semblable à une ville : une école, des ateliers, une cuisine du personnel, une sellerie, un atelier de tailleur, des sapeurs-pompiers, une centrale d’électricité et bien plus encore.

    Animaux du Circus Krone : environ 12 lions (dont un lion blanc, King Tonga), 6 éléphants d’Asie et 2 éléphants d’Afrique (y compris le plus grand des éléphants mâles du monde, Colonel Joe), 1 rhinoceros, des macaques à queue de cochon, des chèvres, des porcs-épics, 1 sanglier, environ 60 chevaux, des poneys, 4 chameaux, des perroquets, 4 zèbres et des lamas. Depuis 1999, il n’y a plus de tigres lors de la saison d’été du Cirque Krone.

    Une solide institution est aussi l’événement caritatif « Stars sur la Piste », organisé à Noël pour la télévision allemande avec la participation de beaucoup de personnalités importantes.

    Petits et grands attendent avec impatience la réouverture des portes du Cirque KRONE qui prend ses quartiers d’hiver dans son beau bâtiment munichois, avec trois programmes internationaux qui s’y succéderont. Le premier de ces programmes présentera 32 artistes, dompteurs et clowns en provenance de 10 pays. La première représentation aura lieu le jour de Noël. On pourra ensuite voir le spectacle jusqu’au 31 janvier 2014.
     
    On pourra notamment admirer les fameux lions blancs, le travail des Mambo five, une troupe cubaine pleine d’entrain avec ses cascades aux barres russes, les danses des éléphants et des chevaux, les sauts périlleux au trapèze, de prodigieux  équilibristes sur leur fil, des clowns drolatiques, et, en première allemande, la jeune Sharon Berousek dont on dit qu’elle est  la jongleuse la plus rapide au monde! Un programme exceptionnel!
     
     

     Saison d’hiver 2014 du Cirque Krone ; moments magiques

     
    cirque kroneDu 1er mars au 6 avril, le Cirque Krone présente son troisième programme de la saison d’hiver avant son départ en tournée, avec en points d’orgues le numéro phénoménal de la Roue de la Mort, un impressionnant  numéro avec des lions blancs dressés par le célèbre  Martin Lacey jr, et un clown fabuleusement drôle qui répond au nom de Pierino qui courtise sa partenaire, la délicieuse Olga, dans un numéro plein de romance, de douceur, de fantaisie et de charme magique. Vingt-deux artistes issus de neuf pays différents donneront un spectacle qui reflétera toutes les facettes de l’art du cirque, avec des numéros tant classiques que modernes.
     
     
    A côté de la Roue de la mort, cet impressionnant appareil constitué de roues en mouvement pivotant sur plusieurs axes, un numéro à couper le souffle et qui donne le grand frisson, on retrouvera la bonhomie du grand manège d’éléphants et l’élégance  du numéro d’art équestre haute école, avec les magnifiques étalons du Cirque Krone. Le spectacle décline encore des numéros au mât chinois, de la jonglerie de haute précision en style torero espagnol, des antipodistes sur leurs couchettes et une présentation de mode dont on dit qu’elle est la plus rapide au monde!
     

     

    Pour son troisième cycle de représentations de la saison d’hiver, le Cirque Krone propose à nouveau un programme de grande qualité avec une jolie palette d’artistes internationaux. La première a eu lieu hier soir et une soixantaine de représentations sont proposées jusqu’au 6 avril. Les clowns poètes Pierino et  sa partenaire Olga sont de retour pour assurer des intermèdes à l’humour délicat et coloré. Et depuis la loge surplombant l’entrée des artistes le grand orchestre dirigé par Oleksander Krasyun anime avec entrain toute la soirée!
     
    Les icariens Quing Dao
    La troupe chinoise de gymnastes acrobates Quing Dao propose deux numéros qui encadrent le spectacle: en début de soirée, les gymnastes montrent leurs talents d’antipodistes icariens avec leurs acrobaties aussi précises que stupéfiantes. En fin de spectacle, on les retrouve dans un numéro d’équipe aux mâts chinois, avec un travail millimétré, réglé au quart de seconde, d’une excellence professionnelle à couper le souffle. Leur numéro aux mâts chinois a été couronné cette année d’un Pierrot d’or pendant l’édition 2014 Festival de Cirque de Budapest. 
    Roman Khapersky
    L’homme-ballon Victor Minasov amuse petits et grands: il fait corps avec un grand ballon dans lequel il disparaît pour en laisser ressortir  ici une main et un bras, là une tête ou une jambe, un numéro désopilant. Picasso jr. jongle avec des balles de ping pong jaunes à la main ou à la raquette. il parvient à l’extraordinaire jonglerie de cinq balles de ping pong qu’il projette en l’air et récupère à l’aide de sa seule bouche. Epoustouflant! Les éléphants parfaitement dressés de James Puydebois montés par de jolies cornacs indiennes font leur numéro bollywoodien, précédés de superbes lamas et de chameaux débonnaires. Le contorsionniste russe Roman Khapersky présente un numéro d’équilibre avec les mains ou les pieds en appui sur une ou plusieurs perches et semble y perdre quelques litres d’eau tant le numéro exige de puissance et d’énergie. Ce superbe numéro lui a valu un Clown de bronze au Festival de Monte Carlo en 2011. En clôture de première partie Crazy Wilson fait son numéro sur la Roue de la mort. Parfois son pas est incertain, à se demander si ce qui semble éminemment risqué et très inquiétant pour l’assistance (mais est-ce bien nécessaire?) est un dangereux manque de précision ou s’il s’agit d’un risque calculé pour accroître les frissons du public. Un numéro couronné en 2008 d’un Clown d’argent à Monte-Carlo.
     
    Matin Lacey jr et Tonga
    La seconde partie du spectacle s’ouvre avec les fabuleux lions de Martin Lacey jr avec en star invitée trônant au sommet de la cage le fameux lion blanc Tonga, un lion à la prestance impériale et à la glorieuse progéniture. Voilà un des plus grands dresseurs que la planète ait jamais porté, un homme qui travaille avec l’amour des animaux et une connaissance profonde de leur psychologie. Entouré d’une vingtaine de lions, il est conscient du danger mais encore plus de la  relation qu’il a développée avec chacun des animaux. Au point de parvenir à échanger des baisers avec eux ou à les prendre dans ses bras, sinon à se faire porter à dos de lion! Un grand moment de cirque. Il se vit décerner rien moins que l’or au Festival de Valencia 2014. Un peu plus tard dans la soirée, sa compagne Jana Mandala, qui comme Martin Lacey est artiste résidente au Cirque Krone, déploie son incomparable talent dans un présentation Haute Ecole de dressage de chevaux magnifiquement harnachés.
    Elisa Khachatrian
    On a à nouveau le souffle coupé avec la prima ballerina Elisa Khatchatrian, Clown de bronze cette année à Monte-Carlo, qui fait des pointes et des acrobaties sur une corde tendue au-dessus du vide, avec saltos et grand écart. Elle se promène sur la corde avec aisance comme d’autres ne parviennent pas à le faire sur un large trottoir. Un numéro fabuleux, une grande artiste.
     
    Le corps de balai (Crédit photographique: Tobias Erber)
     
    On ne manque pas d’applaudir le personnel très qualifié qui se démène avec professionnalisme et rapidité pour nettoyer la piste et installer les nombreux accessoires et agrès nécessaires au travail des artistes: voila une série de jeunes gens très entraînés qui suent sang et eau pour que le spectacle tourne et que pas une seconde ne soit perdue entre les numéros. Un public reconnaissant les gratifie d’ailleurs d’applaudissements nourris, des félicitations et de remerciements!
     
    Après ce spectacle, il restera à attendre patiemment que revienne l’hiver pour les trois spectacles de la saison prochaine. Mais en attendant ces bons moments, voila un spectacle à ne pas manquer dans l’immédiat!
     

    Programme, horaire des représentations et réservations (nombreuses matinées!) sur le site du Cirque KRONE: cliquer ici

    Ganz-Muenchen.de vient de publier une vidéo de présentation sur youtube:

    Texte et photo: wikipedia

    Video, programme et réservations: Cirque Krone

    Bibliographie:
    Frieda Sembach-Krone; Hellmuth Schramek, Circus Krone : eure Gunst – unser Streben, München : Ehrenwirth, 1989.

  • Une soirée au Circus Krone à Munich

    circus krone munichAu Cirque Krone de Munich, la saison d’hiver se décline en trois spectacles différents, et les amateurs attendent avec impatience le troisième spectacle dont la première aura lieu le 1er mars et qui sera présenté jusqu’au 7 avril. Le spectacle actuel, dont la dernière représentation aura lieu demain, présente des numéros d’artistes internationaux d’une qualité exceptionnelle. Ambiance.

    En italien, Munich se dit Monaco di Baviera, et ce n’est pas le très drôlatique clown Fumagalli qui irait le démentir. Monaco c’est aussi la capitale du festival du cirque. Entre la Principauté et la ville du  Cirque Krone il n’y a pas qu’un jeu d’homonymie. Cinq des douze numéros actuellement présentés par le cirque ont été primés à Monte-Carlo et se sont vus décerner un Clown d’argent, de bronze ou d’or! Le fameux dresseur de lions Martus Lacey Jr s’est vu récompenser d’un Clown d’or en 2010 et les acrobates sur éléphants de la famille Casselly, par ailleurs plusieurs fois distingués, ont  remporté le Clown d’or 2012 sur le Rocher. C’est dire la qualité de la sélection du cirque munichois!

    Photo : "Die sollten wir auf die Transferliste setzen", sagte begeistert ein Spieler vom FC-Bayern. Bitte sehr - Helena Polach aus Tschechien, perfekt im Angriff, Mittelfeld, Verteidigung, brandgefährlich mit Fuß-und Handspiel. Nur noch bis 28.Februar im Circus Krone. (Foto mit Dank an Petra Schramek/Copyright).Et on passe une fabuleuse soirée au Cirque Krone à se laisser ravir par la perfection du travail de merveilleux artistes. C’est d’abord le clown Fumagalli qui n’a pas son pareil pour chauffer une salle dont il dirige les applaudissements comme un chef d’orchestre. C’est le numéro de chiens savants de Wolfgang Lauenburger qui par son art de la mise en scène et de la comédie dépasse de loin le dressage et dont les acteurs canidés nous font rire aux éclats. La tchèque Helena Polach, une magnifique blonde très sexy, jongle avec une adresse stupéfiante avec ses cinq ballons de foot tout en faisant admirer les formes athlétiques d’un corps aux formes des plus séduisantes. On retient son souffle à regarder l’incroyable numéro de contorsionniste de l’éthiopienne Rich Metiku, une femme-serpent qui, tout en sourire, recule les limites du possible de la torsion du corps humain avec grâce et élégance. En fin de première partie, la famille Casselly fait des pirouettes complexes sur le dos de ses éléphants parfaitement dressés et complices, avec un numéro de bascule dans lequel c’est un éléphant qui vient du poids de ses pattes actionner la planche sautoire qui envoie dans les airs le jeune Casselly pour un saut des plus périlleux!

    Martin Lacey Jr ouvre la seconde partie du spectacle avec ses fameux lionceaux blancs. Le cirque Krone a célébré fin juillet dernier la naissance unique au monde d’une portée de six lionceaux blancs: aucun cirque, aucun parc animalier au monde n’avaient jamais vu la naissance d’autant de lionceaux blancs! Les lions blancs sont le résultat de savants croisements. Ils ont été conçus par Princess, une lionne blanche âgée de 6 ans, qui a été fécondée par King Konga, un lion blanc âgé de 10 ans. Vu le jeune âge des lionceaux, Martin Lacey nous offre un numéro didactique sur le dressage des jeunes fauves, où il nous communique sa passion pour son métier, son adresse et sa tendresse: le dressage n’est pas une affaire de force, mais d’apprivoisement, et s’effectue tout en douceur. Des scènes ravissantes et émouvantes où les lionceaux blancs seront bientôt rejoints par six autres lionceaux quasi du même âge, porteurs quant à eux de l’habituel pelage fauve. Un peu plus tard, dans un numéro fulgurant, les Skating Pilar, qui ont remporté le Clown d’argent en 2012, nous entraînent dans le tourbillonnement de leurs danses sur patins à roulettes avec des exercices de voltiges et de tournoiements à couper le souffle. Enfin, last but not least, la troupe nord-coréenne de trapézistes Pjöngyang-Flyers, Clown d’argent 2013,  exécutent des lancers aériens de corps heureusement parfaitement coordonnés.

    La qualité du travail des artistes au Cirque Krone est tout bonnement époustouflante. Le spectacle réjouira petits et grands. Le cirque Krone est un lieu incontournable du divertissement munichois!

    Renseignements et réservations par le site internet du Cirque Krone ou par téléphone par la Circus hotline  01805 – 247 287 (numéro payant) ou au 0895458000 (tarif normal)

    L’affiche du prochain spectacle

    Le bilan de la saison d’hiver est impressionnant: plus de 420000 spectateurs ont passé une soirée au Cirque!

    Le Cirque sera fermé pour la saison d’été. Il entame alors sa grande tournée d’été en Allemagne. Les premières étapes de son périple seront Rosenheim du 11 au 17 avril, Traunstein du 19 au 24 avril et Pfaffenhofen du 26 avril au 1er mai 2013.

    Le Cirque reviendra dans ses bâtiments munichois de la Marsstrasse pour la Noël 2013.

    Dernière chance donc de découvrir l’inénarrable clown Fumagalli, le spectacle grandiose des lions de Martin Lacey et, last but not least, le travail de la Princesse du Cirque Jane Mandana!

    Photo : Der mächtige Mähnenlöwe Kasanga (350 kg) und seine Groupies im Circus Krone. (Foto mit Dank an Ingrid Grossmann/Copyright).
    Le lion Kasanga pèse 350 kilos
    Photo Ingrid Grossmann/Copyright

     

  • Beau livre : le Cirque Krone, histoire et vie d’un manège

    L’éléphant Bara entraîné par Jana Mandala présente l’affiche du nouvel ouvrage

    Le Cirque Krone a présenté hier un splendide ouvrage qui est le fruit du travail d’un couple de passionnés du cirque, un historien munichois, Helmut Bauer, et une photographe, Benita von Bemberg.

    La première moitié du livre retrace les heurs et les malheurs du cirque, son évolution et sa croissance, et ses épreuves: le cirque a traversé les deux guerres mondiales, il changea de nom en 1914 pour des raisons patriotes* et fut entièrement détruit par les bombardements de la fin de la seconde guerre mondiale pour renaître de ses cendres aussitôt après. Le Docteur Helmut Bauer est un historien spécialiste de la ville de Munich, il est un des responsables du Musée et la Ville. Il s’est attaché à retracer un siècle d’histoire du Cirque Krone qui a pour la première fois pris ses quartiers d’hiver à Munich en 1909. Son beau livre recèle une mine de documents d’époque qui témoignent de l’évolution et de la grandeur d’un des hauts lieux du spectacle munichois. Il aborde la vie du cirque à Munich et ailleurs, dans ses grandes tournées d’été en Allemagne mais aussi à l’étranger. Il fourmille d’anecdotes plus captivantes les unes que les autres. La seconde partie du livre est l’oeuvre de la photographe Benita von Bemberg qui a mis tout son art au service de la représentation de la vie du cirque avec d’extraordinaires photos où elle a su capter les moments les plus intenses des numéros des artistes et des animaux. Des photos où l’on perçoit de près la passion qui anime les artistes du cirque dans leur travail exigeant et précis, un travail qui suppose le goût de la perfection et une concentration d’un niveau qui dépasse l’imagination et qui est toujours le fruit lumineux d’années d’efforts et de préparation. Des photos où l’on perçoit aussi l’amour des animaux: de nombreuses planches documentent notamment les incroyables performances de ces deux piliers du cirque Krone que sont l’étoile du cirque Jana Mandala, avec ses numéros de dressage d’éléphants, de chevaux et de chameaux, et le célèbre dompteur de fauves Martin Lacey avec ses tout aussi célèbres lions blancs. La photographe a su aussi capter par des prises de vue particulièrement réussies l’émouvante portée de six bébés lions blancs nés l’été dernier au cirque, qui est ainsi devenu une des plus célèbres maternités animales au monde, puisque c’est la première fois que des sextuplés de lions blancs naissent en captivité. Ces photos sont présentées en dernière partie de l’ouvrage.

    Un ouvrage d’exception qui ne manquera pas de passionner tous les amateurs de cirque. Si les textes sont en allemand, la connaissance de cette langue n’est pas indispensable car le langage de l’image et de la photographie est universel: plus 800 photographies et documents illustrent abondamment la vie du Cirque. Il s’agit d’un livre grand format (24 X 35 cm), ce qui permet de jouir pleinement des illustrations et des photographies. Remarquons que la première édition de cet ouvrage est tirée à 3000 exemplaires, et pourrait bien devenir rapidement un collector pour les amateurs passionnés!

    Jana Mandala, Helmut Bauer et Benita von Bemberg

    Cirkus Krone, un ouvrage publié aux éditions Bemberg à Munich (2013) au prix de 58 euros. Pour le commander, ouvrir la page web et cliquer sur bestellen. Il peut aussi s’acheter directement au Cirque Krone.

    http://www.edition-bemberg.com/
    Pour les commandes en librairie, mentionner le code: ISBN 3-9807217-3-6

    *Le cirque s’appelait Cirkus Charles avant 1914, Charles pour Karl, le prénom du fondateur du cirque Karl Krone. Quand vint la première guerre mondiale, Karl Krone décida d’abandonner l’appelation de Cirkus Charles, de manière à ce que toute influence française disparaisse, et rebaptisa le cirque de son nom de famille.

     

     

  •  Le Cirque Krone a ouvert brillamment sa saison 2015

    Jana Mandana et son amie l’éléphante Bara

    Le Cirque Krone fait traditionnellement sa joyeuse entrée dans la saison d’hiver le jour de la Noël. C’était comme d’habitude le cas hier soir où le Cirque Krone a donné le premier des ses trois spectacles dont les représentations dureront jusqu’au 31 janvier 2015. Le Cirque a ouvert sa saison en fanfare avec l’excellent orchestre ukrainien placé sous la direction d’Oleksander Krasyun et Nicolai Tovarich dans le rôle de Monsieur Loyal.

     
    En première partie, on a assisté aux sauts acrobatiques de la Troupe de Dalian qui effectuait ses sauts au départ d’une balançoire chinoise double avec d’abord une réception au sol, ensuite dans une immense toile tendue de haut en bas qui reçoit de plein fouet les corps projetés des acrobates qui se laissent ensuite glisser vers le sol. Les sauts et les pirouettes deviennent au fil du numéro de plus en plus périlleux! Krenzola Jr vient ensuite présenter sa basse-cour digne d’une arche de Noé avec ses coqs, ses oies et même son dindon, qu’accompagnent d’autres volatiles comme de superbes cacatoès et de blanches colombes, et que côtoyent sans se dévorer ni même se chamailler quelques chiens, petits et grand, des chats et même un renard qui se retient de croquer la volaille. Shirley Dean a dû être remplacée en dernière minute par l’excellent jongleur russe Dimitri Tschernow qui jongle avec de grosses balles blanches dans un costume futuriste digne des voyages spatiaux. Il est suivi d’un étonnant numéro de capilotraction, d’autant plus intéressant que ce type de numéro a quasi disparu des scènes de cirque: deux magnifiques cubaines, le Duo Capilar,  aux costumes des plus suggestifs, -elles portent des maillots noirs aux bustiers rouges qui moulent les formes de leurs corps athlétiques, une jarretière et des hauts talons ajoutent à leu tropicale sensualité-, exécutent des acrobaties aériennes suspendues par leurs seuls cheveux. La célèbre et très attendue Jana Mandana entre ensuite en scène avec Bara, son éléphante amie et complice. Les deux dames se connaissent depuis longtemps et travaillent en total confiance dans une parfaite harmonie pour ce numéro émouvant de professionnalisme et de tendrese. Jana Mandala raconte que la complicité est telle entre elle et l’éléphante que cette dernière a signalé il y a quelques années à la dompteuse qu’elle était enceinte en venant à plusieurs reprises lui caresser délicatement le bas du ventre avec le bout de sa trompe. Une visite au médecin a confirmé ce que l’éléphante avait perçu avec son seul instinct maternel. On comprend mieux que Jana Mandana ose se laisser porter dans la puissante mâchoire de Bara ! L’éléphante se montre capable des figures d’une grâce et d’une légèreté inouïes au vu de sa masse et de son poids ! On a le souffle coupé par le dernier numéro de la première partie : un numéro à la haute perche par la troupe russe Champions, qui mérite bien son nom. Ce sont là des athlètes-acrobates fabuleux dont les prouesses dépassent l’entendement. La moindre erreur ferait s’écrouler l’édifice incertain des hautes perches qui se superposent : deux athlètes portent un perche à deux portants sur leurs épaules au sommet de laquel vient se jucher un autre athlète qui à son tour place la base d’une perche sur son front. Une perchiste escalade alors cet échafaudage incertain pour venir réaliser au sommet une délicate contorsion acrobatique. Du tout grand art ! Ce numéro exceptionnel est d’ailleurs répertorié au Guiness des records !
     
    Tout le spectacle est ponctué des différents numéros des clowns musiciens de la Famille Streza. Les Streza nous donnent différents numéros en interprétant  des personnages à chaque fois différents. L’opéra est deux fois à l’honneur avec le grand air de Figaro et le grand air de la reine de la Nuit interprété avec une marionnette grandeur nature qui tient de Miss Piggy et de la Castafiore. La marionnette chante à se décrocher la mâchoire et pousse des notes si hautes que son cou finit par se distendre et par s’allonger de manière démesurée. Un super numéro de clownerie musicale fait intervenir des instruments plus improbables les uns que les autres, dont une très belle scie musicale. Une troupe inventive de grande qualité qui renouvelle l’art de la clownerie!

     

    La seconde partie du spectale commence par le clou de la soirée, le grand numéro du dompteur attitré du Cirque Krone, Martin Lacey Jr qui nous présente un numéro sans pareil avec douze dames lionnes qui semblent se comporter avec le dompteur comme des animaux familiers. Ici aussi il s’agit d’une histoire d’amour, de complicité et d’harmonie. Et pourtant ce sont là des carnassiers redoutables qu ce magnifique dresseur parvient à faire se mouvoir dans de belles chorégraphies. Un autre maître surveille cependant  le manège des lionnes: c’est le lion-maître Kasanga qui règne sur son trône tout au haut de la cage. S’il semble vouloir ignorer le ballet de ses lionnes, ce n’est sans doute qu’une apparence que se donne ce Roi du cirque, qui ne perd pas un seul moment ses femmes de sa prunelle à demi-fermée! Martin Lacey Jr nous offre un spectacle légendaire, consacré par un Clown d’or et un Clown d’argent au festival de Monte-Carlo. L’espagnol Nicol Nicols danse ensuite le flamenco sur une corde tendue, sur laquelle il effectue de plus des pirouettes acrobatiques dont un saut complet et un saut effectué au travers d’un cercle vers l’intérieur duquel pointent les lames de poignrds menaçants. Jana Mandana revient ensuite avec six magnifiques chevaux étalons à la robe de feu pour une symphonie chevaline où règne l’harmonie et la douceur de la chorégraphie. la science du dressage de Jana Mandana  va jusqu’à faire sortir un cheval dressé sur ses pattes arrières à reculons! Elle est suivie du numéro du Duo Fusion, des artistes en provenance des Etats-Unis, qui travaillent à la force du poignet et où l’on voit la femme effectuer l’effort de force pendant une partie du numéro: c’est elle elle qui porte son partenaire dans des postures qui défient les lois de  l’équilibre et exigent une précision absolue. Virgina Tuelles et Giovani Perez, un couple à la scène comme dans la vie, terminent leur spectacle par un tango érotique qui met une dernière fois en valeur la beauté de leurs corps parfaits. La soirée se termine par une sensation aérienne aux élastiques benji orchestrée par la troupe Chy Fu Dey dans le feu d’artifice coloré de leurs costumes arc-en-ciel et de leurs coiffures aux crêtes multicolores.

     
     
    Un somptueux mélange de tradition et de modernisme sous le magnifique chapiteau du Cirque Krone! Jusqu’au 31 janvier. 
     
    A partir de Mars 2015
     
    Le troisième programme de la saison d´hiver du Cirque Krone sera présenté à partir du 1er mars 2015 avec pour thème “Parade d´étoiles au manège”. 22 artistes issus de 10 pays différents et pour la plupart primés donneront pour 44 représentations le spectacle de leurs talents pour la plus grande joie ou le plus grand frisson des petits et des grands. Une piste sur laquelle on pourra assister à un record du monde avec le plus grand nombre de félins jamais réunis: Martin Lacey jr sera dans la cage aux lions avec 27 fauves, lions et tigres domptés .
     
    On assistera à la danse d´éléphants et de chevaux, on verra un numéro colombien de haute voltige à la corde (highline), un jongleur italien, un maître du rouleau américain (rola bola), les reines de l´équilibre, des acrobates comédiens exceptionnels et un jeune clown magicien et poète absolument désopilant.

 

Qui est l’auteur de cet article?

luc le belge ideoz voyages munich allemagneLuc Le Belge est expatrié à Munich, en Bavière et vous fait découvrir la belle ville de Munich aux multiples attraits et à l’actualité culturelle très dense, mais aussi la société bavaroise, qui est si particulière en Allemagne…

Découvrir le blog MUNICH AND CO…

Vous préparez votre voyage en Bavière ?

Des questions auxquelles n’ont pas répondu notre guide de voyage sur la Bavière, le guide pratique dédié à Munich ou les brochures officielles de l’office du tourisme ? Les voyageurs, expatriés et autochtones spécialistes de la Bavière vous répondent!



Partager

A propos de l'auteur

Luc Le Belge est expatrié à Munich, en Bavière et vous fait découvrir la belle ville de Munich aux multiples attraits et à l’actualité culturelle très dense, mais aussi la société bavaroise, qui est si particulière en Allemagne…Un Belge à Munich : le blog

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commandez des brochures touristiques gratuites sur l'Allemagne

Nous vous rappelons que notre partenaire l'office du tourisme d'Allemagne ou de Bavière s'autorise s'il le souhaite et sans motivation à ne pas donner suite à votre requête et à ne pas vous adresser de brochures.

(5 cases au maximum)
(3 choix maximum)
ATTENTION !!! Cette étape est indispensable pour que la meilleure aide vous soit fournie ; posez vos questions, évoquez vos besoins, goûts et recherches en détails.

En cliquant sur "Envoyer ma demande" ci-dessous, vous acceptez sans réserve les CGU d'IDEOZ : Pour en savoir plus : https://voyages.ideoz.fr/cgu/

Vous reconnaissez avoir pris connaissance des conditions d'utilisation du site Ideoz (*) et vous acceptez de recevoir des informations par email, d'être contacté(e) par l'office national du tourisme, l'administrateur Ideoz et leurs partenaires. Vous acceptez qu'un compte membre soit créé sur la plateforme IDEOZ pour que vous puissiez accéder à ces informations, recevoir les lettres d'informations et profiter pleinement des services d'IDEOZ. Si l'administrateur le juge utile, vous autorisez que vos messages et questions soient publiés sur le forum ou le site IDEOZ.