4 071 vues

Cirque de la consolation : une magnifique randonnée dans le Doubs

0


Partons à la découverte du Cirque de la consolation. Une randonnée unique à vivre dans le Haut Doubs en . Un site géologique magnifique datant de l’ère quaternaire.

Non, je ne vous parlerai pas du cirque Gruss, Bouglione, Pinder ou encore Zavatta.

Je vais vous faire découvrir un lieu unique… le cirque de Consolation dans le Haut-Doubs en Franche-Comté …

Ce site naturel exceptionnel est né d’un effondrement géologique à l’ère quaternaire. ( ça ne date pas d’hier..)

Y naissent le Dessoubre, le Tabourot, le Lançot et la source noire. Terre de légendes,  les cascades, les grottes se rencontrent au détour d’un sentier. C’est le paradis des promeneurs du dimanche.

Le cadre est aussi un lieu de rêve pour ceux qui veulent se plonger  dans les forces primitives de la nature, en recherche du spirituel. Dès le Moyen-âge, Consolation attire ceux qui veulent prier…

Un monastère et une chapelle y sont édifiés au XVIIème siècle par Ferdinand Francois de Rye, marquis de Varambon. Son Mausolée majestueux trône dans la chapelle avec ses armoiries.

A la révolution, le monastère est saisi et l’église est transformée en lieu de stockage à fourrage. Avouez tout de même que c’est dommage !

Le lieu retrouvera sa vocation religieuse : séminaire formant prêtres et missionnaires jusqu’en 1978, puis aujourd’hui, lieu de manifestations culturelles et religieuses géré par une fondation qui vous demandera une obole de 2 euros pour aider à la gestion du site.

Du séminaire, plusieurs balades sont possibles…

Dès l’entrée, un Arc de triomphe vous interpelle. C’est un ancien vestige du portail d’une chapelle construite en 1490 et incendiée par les Suédois.

Plus loin, on se trouve nez à nez avec une Vierge à l’abri d’un amas de pierres, notre Dame de Lourdes ( Eh oui !).

Au bout du chemin, on se trouve au fond du cirque où  la source du Lançot s’abat en une formidable cascade… Mais pas l’été, hein !

Dimanche, on pouvait dire qu’à la place de la cascade, on trouvait juste une petite douche !

Rien n’est enlevé à la majesté du lieu. Mais quand même… Allez, juste une petite photo du même lieu au printemps pour voir la différence…

Pour les sportifs, on peut remonter jusqu’à la roche du Prêtre, fantastique belvédère sur tout le parc de consolation et la vallée du Dessoubre.  Une jolie légende y est attachée…

On raconte que l’eau s’écoulant de la source du Dessoubre est la sueur d’un Géant. Un prêtre, profitant de son sommeil, fit rouler un énorme rocher devant sa grotte. Depuis ce temps, le géant essaie en vain de se libérer et transpire toujours ! Une nuit, le prêtre fut précipité du haut d’une falaise par les amis du géant, d’où le nom de belvédère de la roche du Prêtre.

La fondation fait de gros efforts pour valoriser le site, des objets anciens y sont aussi exposés.

On y trouve même un petit musée des oiseaux, un peu désuet à mon goût…

Après une aussi belle balade, petit arrêt à la buvette en plein air en face de la Vierge…  (Eh oui ! Encore une autre !)

Voilà, il faudra y revenir l’automne  pour admirer les forêts prenant leurs belles couleurs mordorées et l’hiver pour les cascades pétrifiées par les gelées.




Partager

A propos de l'auteur

Jurassienne, j'adore ma région pourtant bien mal connue. Les destinations lointaines ne me font pas peur non plus. J'aime partager, découvrir, je suis une grande curieuse un rien pipelette !Mais depuis peu, j'ai aussi mon blog perso: http://voyageusecomtoise.wordpress.com/

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.