Voyagez curieux à votre mesure! IDEOZ, le forum et blog voyage collaboratif qui vous aide à préparer un séjour en Europe parfait grâce aux conseils et expériences des voyageurs

3 réflexes à prendre et (qu’on oublie trop) avant de partir en vacances en Europe

1

L’été rime souvent avec vacances, insouciance et distractions mais cela ne doit pas faire oublier quelques réflexes à prendre et trop souvent négligés avant de partir en vacances en Europe… L’envie de relâcher la pression et de profiter d’une pause salutaire n’exclut pas l’anticipation pour s’informer et effectuer des vérifications pourtant évidentes et parfois rapides, afin d’éviter les mauvaises surprises en voyage au sujet des papiers d’identité, des frais bancaires ou du forfait téléphonique.


Vérifiez la validité de vos papiers d’identité


Le premier réflexe de tout bon voyageur devrait consister à anticiper tout problème à propos de sa carte d’identité ou de son passeport. La durée de validité du passeport est de 10 ans et il reste impossible de voyager en Europe, et moins encore ailleurs dans le monde avec un passeport périmé. Renouveler un passeport est plus rapide qu’une carte d’identité, mais même en service express, il faut en général plusieurs jours voire une semaine et il est impossible de se retourner quand on s’y prend au dernier moment. En effet, la majorité des mairies imposent des rendez-vous et les délais sont rallongés en été à cause de l’afflux de demandes urgentes. Rien ne vaut d’être prévoyant et de regarder ses papiers lorsqu’on réfléchit à son projet surtout si on prend le temps de préparer un itinéraire, de rechercher des vols ou prend le temps de réserver des nuitées. Il serait dommage de voir le projet tomber à l’eau à cause d’une étourderie et cela arrive pourtant fréquemment!

En revanche, la situation est plus ambiguë pour la carte d’identité française! Ce type de document administratif fait tellement partie des formalités très périodiques qu’il n’est pas rare de les oublier dans le porte-carte ou le porte monnaie en négligeant les vérifications élémentaires sur leur validité. Or, quand on les cherche la veille du départ pour être sûr(e) de ne pas les oublier et d’être bloqué(e) à l’aéroport ou aux frontières, on découvre qu’ils ne sont plus valides et il est bien trop tard pour agir. Rappelons toutefois que les conditions ont changé et désormais la carte nationale d’identité émise  à un majeur entre le  2 janvier 2004 et le 31 décembre 2013 est prolongée automatiquement de 5 ans sans possibilité de renouvellement depuis le 1er Janvier 2014.

Carte d'identite françaiseCe n’est pas sans poser problème, dans la mesure où de nombreux pays en Europe y compris dans l’Union européenne, n’ont pas reconnu les accords bilatéraux pour accepter cette prolongation et s’autorisent à refuser l’entrée sur le territoire. Les compagnies aériennes ne sont pas forcément cohérentes sur les autorisations d’embarquement en cas de carte périmée sur le papier mais valable en théorie.

De même, les douaniers décident en général au cas par cas sans être toujours informés de cet allongement de la validité et il n’est pas rare de voir des voyageurs se plaindre d’avoir été refoulés tout en ayant présenté une carte théoriquement valide dans un pays acceptant la prolongation. Pensez donc à vous munir d’une copie du formulaire officiel du ministère de l’intérieur informant des modalités, même si cela n’offre aucune garantie d’entrer ou de sortir du pays.


Prenez le bon forfait pour téléphoner à l’étranger


Autrefois, téléphoner à l’étranger était ruineux et source de mauvaises surprises nombreuses et variées. Des progrès ont été effectués grâce à des obligations européennes pour faire baisser les tarifs des opérateurs et réduire les coûts du roaming ; anglicisme utilisé pour qualifier les frais d’itinérance. Cette fonctionnalité permet d’utiliser son téléphone mobile, un smartphone, une tablette, à l’étranger pour télécharger des applications, consulter des données sur le web, envoyer des sms et msm ou passer des communications avec un autre opérateur dans le pays.

Depuis 2007, l’Union Européenne impose une réglementation sur le prix des appels, des SMS et des données téléchargées via Internet et les opérateurs appliquent des plafonds pour éviter les déboires et envoient des sms d’alerte dès dépassement de ces derniers. Le roaming Europe est donc devenu plus raisonnable et des accords bilatéraux en vigueur depuis 2015 permettent aux opérateurs d’utiliser les réseaux d’autres opérateurs sans que l’utilisateur soit trop impacté et doive payer une addition salée.

Si votre forfait classique ne comprend pas ces avantages, la plupart des opérateurs proposent un forfait pour les vacances comprenant entre 1h d’appel et une durée illimitée.. Ces forfaits spéciaux sans engagement et plus avantageux ont été conçus pour les déplacements en Europe ou dans le monde ; ils valables d’une semaine à un mois, et sont activables rapidement, à l’instar du Pass Go d’Orange. Ce pass permet par exemple d’appeler et d’envoyer des SMS de façon illimitée en Europe et d’aller sur internet pour communiquer librement pour 15€ pour une semaine. Il intègre aussi 500 mo pour surfer sans se soucier du roaming, à l’origine des factures exorbitantes chez quelques voyageurs qui oubliaient de désactiver leurs données à l’étranger !

Mais le mieux est évidemment de télécharger vos applications telles que les guides de voyage et de conversation, les convertisseurs et autres fonctions bien pratiques avant de partir en vacances, afin de ne pas amputer votre forfait internet sur place… 500 mo ce n’est pas si mal, mais cela reste difficile d’évaluer ce qu’il est possible de faire ou pas avec un tel plafond.

Afin d’éviter les catastrophes, pensez à désactiver cette option sur votre téléphone dans vos paramètres avant votre départ et ne les activez qu’en cas de besoin en les désactivant dès la fin de votre recherche!

Afin d’éviter les catastrophes, pensez à désactiver cette option sur votre téléphone dans vos paramètres avant votre départ et ne les activez qu’en cas de besoin en prenant soin de les désactiver dès la fin de votre recherche pour ne pas épuiser votre forfait de mega ou giga octets sans vous en rendre compte lors de roaming automatiques!


Consultez votre banquier pour vous informer et gérer vos frais


Rarement on apprécie de rencontrer son banquier, mais à l’approche d’un voyage, un rendez-vous s’impose pour plusieurs raisons. Mieux encore : échangez également par écrit pour conserver les réponses du banquier comme preuve en cas de mauvaise information ou de contestation. Si vous voyagez dans l’Union européenne et en particulier dans des pays de la zone Euro, vous estimez sûrement que vous ne paierez pas de frais en utilisant votre carte bancaire pour des retraits ou des paiements. Rien est moins sûr. Il arrive que certaines banques pratiquent des frais pour des retraits auprès de distributeurs de banques “concurrentes” et il est donc prudent de vérifier dans quelles banques vous ne vous exposerez pas à ces surplus parfois très coûteux.

De même, si vous voyagez en dehors de la zone euro, n’oubliez pas de demander à votre banquier quelles sont les assurances comprises dans votre carte bancaire pour éviter de souscrire à des assurances qui ne feraient que doublon et s’avéreraient donc inutiles. Demandez lui aussi quelles sont les solutions ou options proposées pour réduire éventuellement les frais de change et d’achat. Certaines banques proposent aujourd’hui des possibilités avantageuses de supprimer les frais en souscrivant à une option mensuelle que vous pourrez arrêter dès votre retour. Vérifiez bien sûr le montant total possible de vos retraits et le nombre de retraits autorisés. Par précautions, certains établissements limitent les montants et le nombre de retraits au point que la carte bancaire devient inutilisable si ces paliers sont franchis.

Voyagez à votre mesure grâce aux conseils d'IDEOZ:
Abonnez vous à la lettre d'informations en quelques secondes

Découvrez nos informations, conseils et bons plans exclusifs réservés à nos abonnés. C'est gratuit et sans engagement. Abonnez vous ! 

Pour cela, c'est très simple, il vous suffit de renseigner votre nom et votre mail. Vous validez et c'est parti !



Partager
Un commentaire

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!