Voyagez curieux à votre mesure! IDEOZ, le forum et blog voyage collaboratif qui vous aide à préparer un séjour en Europe parfait grâce aux conseils et expériences des voyageurs

Le couchsurfing : faire des rencontres et hébergement gratuit en vacances

4

couchsurfingVous rêvez de vacances, mais vous n’avez pas le budget pour vous offrir un logement? Vous cherchez les meilleurs bons plans pour vivre des vacances gratuites ou presque dans votre pays ou dans le monde entier? Vous avez envie de faire des rencontres tout en voyageant?

Avec ce système, vous serez logé gratuitement. Il vous suffit de miser sur Couchsurfing… ou sur son équivalent : Hospitality club.

 

Le principe est le même que celui d’hospitality Club. Couch surfing signifie littéralement les surfeurs de canapé. En quelques mois le site est passé de 10 000 à 100 000 inscrits de part le monde qui proposent de loger gratuitement les intéressés sans aucune condition. Ces vadrouilleurs peuvent découvrir une ville pendant trois jours et surtout faire des rencontres.
Le profil des couch surfers est en général jeune, célibataire avec une majorité de garçons. Ce style de “vacances” est très appréciable pour ceux qui cherchent une ambiance de convivialité simple et rapide.
En effet, la majorité des couch-surfers s’entendent à dire que tout se passe bien !  Il suffit de s’inscrire gratuitement pour faire partie du réseau. Ensuite, vous pouvez aller sur les fiches des membres et sélectionner ceux avec qui vous aimeriez faire une rencontre pour le logement. Il n’y a aucune arrière-pensée. Le confort peut être précaire et il faut une grande capacité d’adaptation, mais en général, c’est justement tout le plaisir de l’aventure, d’autant qu’on partage ainsi la vie des locaux.

Le couchsurfing est avant tout une expérience humaine et pas seulement ne manière de profiter d’un canapé ou d’un lit sans débourser. Cela suppose une capacité importante d’adaptation aux personnes qui nous reçoivent et bien sûr, il vaut mieux être plus ouvert et sociable que timide pour se lancer dans ce genre d’aventure.

Ce qu’il faut retenir à propos du couchsurfing :
→ Vous devez vous inscrire sur la communauté de couchsurfers de votre choix
→ Vous devez contacter ou adresser une requête dans la communauté pour trouver un canapé ou un lit..
→ Votre couchage ou lit sera gratuit et vous n’avez pas l’obligation de rendre le service
→ Vous pouvez faire de bonnes rencontres, ou pas selon les destinations

→ Les propositions de couchsurfing sont inégales selon les pays, les villes, la mentalité des gens

Retrouvez des conseils pour éviter les mauvaises surprises en faisant du couchsurfing

 

Voyagez à votre mesure grâce aux conseils d'IDEOZ:
Abonnez vous à la lettre d'informations en quelques secondes

Découvrez nos informations, conseils et bons plans exclusifs réservés à nos abonnés. C'est gratuit et sans engagement. Abonnez vous ! 

Pour cela, c'est très simple, il vous suffit de renseigner votre nom et votre mail. Vous validez et c'est parti !



Partager
A propos de l'auteur

Curieuse, j’essaie de faire d’Ideoz un espace éclectique et tourné vers les échanges et la rencontre avec les différences. Historienne, anthropologue et ethnologue de formation. Voyageuse inconditionnelle, je nourris un amour viscéral pour les pays d’Europe centrale et orientale, avec une prédilection pour les Balkans (notamment l’Ex-Yougoslavie…). Dans ces terres, qui m’ont enseigné beaucoup de leçons, au fil de quinze ans de découvertes, de rencontres et de hasards… je me retrouve parfois… tant elles sont insoumises, contrastées, passionnelles et contradictoires.
 
Me contacter par mail?
En savoir plus sur moi et sur le projet IDEOZ Voyage…

4 commentaires
  1. Pingback: Conseils aux voyageurs: à savoir avant de partir en voyage

  2. Cette rencontre a été particulièrement désastreuse, mais j’ai toujours expérimenté en pionnière donc je ne suis pas très étonnée aussi que ça ait pu mal se passer. Je n’avais pas mesuré que la personne était capable de simuler et de mentir pour ne pas payer l’essentiel de ses vacances. Logée, nourrie, promenée 15 jours dans trois régions (Cote d’azur et Languedoc et Midi Pyrénées)… Pas un merci, pas une invitation et pis encore le seul jour où il est parti seul, il a envoyé une carte postale depuis Carcassonne à 40 km de chez moi, en me narguant. Il faut dire que contrairement au couchsurfing classique, cette personne avait créé bien avant et pendant des mois une relation personnelle afin d’être invité pour ses vacances. Ca arrive, ça arrivera encore. Le couchsurfing est plus clair en ce sens : c’est plus spontané, plus immédiat. Pas le temps d’avoir des attentes quelles qu’elles soient… donc les déceptions sont quand même moins importantes.

    Personnellement, comme je ne voyage pas seule (on est toujours 3 avec mes parents), je n’ai pas pu expérimenté le vrai couchsurfing, je serai gênée. En revanche, j’essaie de rencontrer mes contacts d’internet. Et à vrai dire, en ce moment, le constat est loin d’être facile à gérer!

  3. Bonjour Sandrine,

    Mon beau-frere et sa femme, allemande vivant depuis longtemps ici, vieux hippies de nature, se sont inscrits comme invitant en Macedoine. Vivant au meme endroit, nous avons eu plein de visite de toute nationalite cet ete et je dois avouer que dans l’ensemble cela s’est assez bien passe. Bien sur ils ne venaient chez nous que pour un cafe et discuter et vivaient chez eux. D’ailleurs il y en a un encore ici Amai de Mongolie qui est revenu apres un tour des balkans. C’est vrai que pour un endroit ou d’habitude il n’y a pas grand-chose qui se passe ca a fait pas mal de mouvement et ils y en avaient qui venaient en meme temps et donc se rencontraient ici. Et puis l’ete quand il fait chaud et quand il y a de l’espace dehors, maisons ouvertes, soirees guitares et journees lezardes, c’est mieux que dans un appart je pense…Je trouve que c’est un bon systeme dans l’ensemble. En tout cas ca permet des echanges et un vecu chez l’habitant pour autant toutefois qu’il y ait le respect, la participation a la bouffe et savoir accepter certains deconforts au plaisir d’echanges humains. Bon vent au couchsurfing…

  4. Je ne l’ai jamais pratiqué à l’extérieur, en général, mais j’ai reçu des inconnus un peu de cette manière. Bien avant que le terme existe et qu’internet permette une réseautique exceptionnelle, j’ai eu l’occasion de prêter mon canapé à quelques personnes rencontrées notamment par correspondance ou par le biais du minitel à l’époque -il y a 12 à 13 ans. L’une de ces rencontres a tout de même été désastreuse. La personne manquait vraiment de respect, était très exigeante, estimait que tout lui était dû et était souvent très condescendant. Cela m’a durablement découragée de continuer à recevoir des personnes qui ne voyaient que l’opportunité d’être logé gratuitement, sans même prendre la peine de dire merci.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!