433 vues

Agenda Munich 2012 : Expositions à ne pas manquer à Munich en 2012

0


La ville de Munich est dense en événements et expositions en tous genres. Loisirs et Culture Agenda Munich 2012 des expositions et événements culturels à ne pas manquer à Munich (Muenchen). 

  • {tab=Carmina Burana}

    Une exposition en hommage aux 75 ans de Carmina Burana

    La Bibliothèque nationale bavaroise présente jusqu’au 31 août une petite exposition à l’occasion du septante-cinquième anniversaire de la création des Carmina Burana de Carl Off. L’oeuvre, une ‘musique scénique‘ avait été jouée pour la première fois dans le vieil opéra de Francfort (Alte Oper) le 8 juillet 1937. Il ne s’agit pas à proprement parler d’un opéra, mais Orff avait développé l’idée d’un Theatrum mundi, et l’oeuvre comporter tant une action scénique que de la danse: la musique, la parole et le mouvement sont inséparables.
    L’exposition retrace la genèse de l’oeuvre depuis le manuscrit médiéval jusqu’à la création. Elle s’intéresse également à l’utilisation qu’en a faite le nazisme tout en montrant qu’Orff a précisément produit une oeuvre neutre par rapport aux conceptions du national-socialisme. L’exposition ne présente pas d’originaux, seulement des documents en photomontage. Elle est bien documentée, mais essentiellement didactique.
     

    Plus de renseignements en allemand sur le site de la Bayerische Staatsbibliothek.

    {tab=Mummelschanz}

     Les marionnettes géantes de Mummelschanz  au Deutsches Theater

    La légendaire troupe MUMMENSCHANZ fête en 2012 son quarantième anniversaire: un anniversaire important qu’elle célébre avec son public par une grande tournée qui a débuté en Suisse, au Theater 11 de Zurich, en octobre 2011, et continue depuis lors  à travers le monde. MUMMELSCHANZ débarque au Deutsches Theater à Munich  Fröttmaning du 4 au 8 septembre 2012!
    Les idées ingénieuses de cette troupe fondée à Paris en 1972 par Andres Bossard, Floriana Frassetto et Bernie Schürch, n’ont cessé depuis de transporter les publics du monde entier.
    MUMMENSCHANZ est devenu plus qu’un nom. C’est devenu une forme d’art qui a marqué le Théâtre de marionnettes et plusieurs générations de spectateurs – spectateurs de tout âge et de toute culture qui, conduits dans le monde créatif de MUMMENSCHANZ, voient s’y mouvoir formes bariolées et personnages hors-temps pour le disputer en fascination.
    MUMMENSCHANZ est plus qu’un nom de troupe, c’est un mythe. Il vit tout en demeurant mystérieux. MUMMENSCHANZ s’attaque à nos problèmes avec gravité en nous faisant rire, d’un rire ininterrompu.Un spectacle de grande qualité, très amusant, à ne pas manquer!
     
    Source de la présentation et (beaucoup plus) d’infos sur la troupe et son histoire: http://www.mummenschanz.com/fr/
     
    Pour réserver à Munich: cliquer ici puis sur tickets here
    Du 4 au 8 septembre, tous les soirs à 19H30, le samedi une représentation supplémentaire à 15 heures.
     

    {tab=Exposition Peinture}

    L’exposition peinture Remiquem ad Orandum qui se tient à Bad Tölz, petite ville de Haute Bavière, jusqu’au 9 Septembre 2012 témoigne de la dimension thérapeutique de l’art.
    Au travers d’une série de douze tableaux, les artistes Christina Etschel et Peter Iberseder questionnent la dégradation contemporaine des valeurs, dans une approche peut-être similaire à celle de Jérôme Bosch qui, au Moyen Age, mettait en scène les 7 péchés capitaux.
    Douze tableaux qui diagnostiquent les maux dont souffrent aujourd’hui l’humanité et la terre et qui proposent avec un clin d’oeil douze mesures thérapeutiques. L’art comme chemin vers la guérison.

    Hass
    Remiquem ad Orandum

    Les deux artistes ont en commun d’avoir par le passé exercé des professions tournées vers l’assistance aux personnes: Christine Etschler est socio-pédagogue et Peter Iberseder a exercé comme médecin interniste et psychothérapeute. C’est ce qui explique la présence de cette exposition dans un lieu consacré aux services médicaux.

    Où et quand?
    MDK Bayern
    Albert-Schäffenackerstr. 7
    83646 Bad Tölz

    jusqu’au 10.09.2012, du lundi au vendredi de 9 à 15 Heures

    A noter que l’on peut les oeuvres sont proposées à la vente

    Lüge/Korruption

     

    {tab=Exposition Photos}
    Expo Transgenres en Afrique au Centre gay de Munich

    L’exposition présente les dessins de Gabrielle le Roux et les photographies d’Anselm Skogstad.
    Une exposition présentée par QUEER AMNESTY.
    A partir du 14 septembre 2012, jusqu’au 11 octobre
    Tous les soirs sauf le samedi à partir de 19 heures, le samedi à partir de 20 heures.
    Au Centre communautaire gay de Munich (SUB), Müllerstrasse,14.

     {tab=Mort à Venise}

    De Septembre à Janvier 2013, la Maison de la Littérature de Munich consacre une exposition à la nouvelle Mort à Venise de Thomas Mann à l’occasion du centenaire de sa publication. Tadzio, personnage central de l’oeuvre de Thomas Mann (Litterature allemande) a 100 ans. Avec Mort à Venise, on explore une certaine atmosphère de la lagune à Venise, alors qu’un homme au crépuscule de sa vie découvre la tragédie du désir interdit pour le très jeune et beau Tadzio.


    Culture Munich : Mort à Venise célèbre ses 100 ans 

    Exposition à la Maison de la Littérature de Munich

     

    thomas mann
    Thomas Mann à 25 ans
    © Buddenbrookhaus Lübbeck
     

    Mort à Venise de Thomas Mann : une tragédie intime

     
    En mai-juin 1911, Thomas Mann effectue un voyage en Italie et à Venise et en ramène toute une série d’impressions curieuses qu’il a hâte de retranscrire. Dans les mois qui suivent, il composera sa nouvelle  Mort à Venise, qui est depuis lors devenue l’une des oeuvres les plus célèbres et les plus populaires de l’écrivain. Dans ce texte relativement court, on retrouve un concentré des thèmes chers à l’écrivain: la problématique de l’écrivain, la mythologie grecque, la philosophie de Nietzsche, l’homoérotisme, la relation intriquée du récit et des éléments biographiques. Comme tant d’autres artistes au tournant du siècle, Thomas Mann s’est laissé baigner et inspirer par l’atmosphère de la lagune de Venise pour y mettre en scène la tragédie intime et crépusculaire du désir interdit.
     

    Exposition Munich – Wollust des Untergangs ; Voluté de la Chute

     
    Dans l’exposition, le visiteur suit le protagoniste de la nouvelle, Gustav von Aschenbach dans son voyage à Venise et redécouvre le texte au milieu de photographies sépia de la lagune, de films et de documents d’époque, cartes postales, photos, livres de la bibliothèque de Thomas Mann, comme ces prospectus qui vantent l’Hôtel des Bains au Lido de Venise, ce manuel de mythologie grecque à l’usage des jeunes filles qui a appartenu à la mère de Thomas Mann ou encore les notes que Mann a prises sur l’épidémie de choléra asiatique qui régnait à Venise au moment de son séjour.
    La composante homoérotique de la nouvelle est abordée à diverses reprises sans que pour autant un volet de l’exposition y soit consacré. L’intelligentsia munichoise de 1912 questionnait les conceptions traditionnelles de la sexualité, Freud n’est jamais loin. L’iconographie de Saint-Sébastien, la statue d’un jeune Mercure nu, un agrandissement photographique d’un adolescent nu vu de dos à la von Glöden, rappellent l’homoérotisme de la nouvelle.  Ce qui pose la question du non scandale de la nouvelle. Comment l’attirance d’un adulte pour en adolescent de treize ou quatorze ans n’a-t-elle pas été condamnée lors de la réception de l’ouvrage? Pourquoi l’ouvrage a-t-il été fort bien accepté et applaudi au pays du paragraphe 175? Et comment ont réagi les homosexuels de l’époque à la lecture d’un texte dans lequel la sexualité n’est pas accomplie et qui se termine par la mort du protagoniste?
     
    L’exposition a d’abord été présentée à Lübeck, lieu de naissance de l’écrivain et est depuis hier présentée à Munich, où Thomas Mann a vécu à partir de sa dix-neuvième année, jusqu’en 1933, année de son exil en Suisse .
     
    Exposition Wollust des Untergangs (Volupté de la chute)
    Salvatorplatz 1
    80333 München
     
    Du 19 septembre 2012 au 6 janvier 2013.
    Du mardi au vendredi, de 11 à 19 heures
    Le samedi, le dimanche et les jours fériés de 10 à 18 heures.
    Entrée: 5 euros
     
    Catalogue
    Wollust des Untergangs. 100 Jahre Thomas Manns »Der Tod in Venedig«. Holger Pils et Kerstin Klein. Göttingen, Editions Wallstein Verlag, 2012, 22,90 euros.

     
    Photos de l’expo: ©Luclebelge

    {/tabs}

  • {tab=Pinacotheque}

    L’architecte, passé et présent d’une profession à la Pinacotheque de Munich

    Der Architekt – Geschichte und Gegenwart eines Berufsstandes

    der architekt pinacotheque munich culture

     

    27.09.2012 – 03.02.2013 à la Pinakothek der Moderne de Munich.

    L’exposition s’intéresse à la représentation du travail des architectes dans l’histoire, aux tâches qui leur ont été confiées, aux positions qu’ils ont occupées dans la société à diverses époques et dans différentes parties du monde. L’exposition est d’abord chronologique, ensuite thématique. Alors que l’architecture est l’un des plus vieux métiers du monde, le travail des architectes reste relativement méconnu. L’exposition aborde de nombreuses facettes de ce métier, dans leur évolution: l’architecte est passé du statut d’entrepreneur à celui d’artiste,  de serviteur de la cour il est devenu organisateur.
     
    L’exposition, fort bien mise en scène, présente une variété de sculptures, de peintures, de dessins, de photos, de maquettes et de films pour aborder les diverses facettes de ce métier passionnant et exigeant. Le parcours nous mène de l’antiquité égyptienne puis grecque et romaine à l’actualité, en passant par le Moyen âge, la Renaissance et l’âge baroque. Elle s’intéresse aux relations des architectes avec leurs commanditaires, à la manière dont ils se sont perçus et se sont fait représenter par l’image, aux relations entre architecture et musique, théâtre ou art cinématographique. Une section de l’exposition présente également les outils de la profession et une autre est consacrée à l’art de la maquette.
    Important catalogue en deux volumes avec les contributions de spécialistes renommés, éditions Prestel, 76 euros le temps de l’exposition.
     
    Entrée:  10 euros, le dimanche seulement  1 euro.
     

    Source: Pinakothek der Moderne

    {tab=Dance 2012}

    Festival de danse

     DANCE 2012, le festival de danse contemporaine de Munich
    DANCE, Montrer ce qui est important
    La renommée du Festival de danse contemporaine  DANCE, un des plus anciens festivals européens du genre, n’est plus à faire. Le festival s’applique à faire découvrir les formes les plus innovantes de cet art de la représentation dans la diversité de ses facettes. Plutôt que d’imposer un thème particulier, le festival préfère se centrer sur  les artistes en s’intéressant à leurs thématiques, à leur créativité, à leur force d’innovation. Il leur est demander de présenter ce qui est important à leurs yeux, sans contraintes ni limites. Le programme invite à rencontrer tant le travail de chorégraphes de réputation internationale que de partir à la découverte de nouveaux talents.
     
    Le phénomène de la production artistique en FLANDRE est particulièrement bien représenté cette année, avec des artistes de la première génération comme Anne Teresa De Keersmaeker, Jan Fabre und Wim Vandekeybus, dans l’entourage desquels des chorégraphes comme Hans van den Broeck, Sidi Larbi Cherkaoui ou Erna Omasdottir ont développé leur art. La plus jeune génération flandrienne est également présente avec les diplômés de l’école P.A.R.T.S.

    Un phénomène similaire s’est développé en Allemagne autour du chorégraphe William Forsythe, qui lui aussi s’attache à motiver ses danseurs à développer leur propre créativité et à ouvrir de nouvelles voies. On pourra voir pendant le festival le travail de Crystal Pite, Tony Rizzi et Richard Siegal.

    La série “Männer” constitue un autre centre d’intérêt du festival, en collaboration avec le Schauburg – le théâtre de la jeunesse de l’Elisabetplatz.

     
    A côté de ce programme de représentations étourdissant de qualité le public est invité à participer à des débats, à visionner des films ou à visiter des expositions.
     

    Pour le programme détaillé, cliquer ici

    Du 25 octobre au 4 novembre

    {/tabs}

  • {tab=Typographie nazie de la terreur}

    Typographie nazie de la terreur: l’affiche à Munich de 1933 à 1945

    Une exposition au Musée de la ville de Munich présente jusqu’au 11 novembre une centaine d’affiches munichoises de la période national-socialiste. Au travers de ces affiches qui représentent la personne de Hitler, le pouvoir de la dictature national-socialiste ou la conception de la terre promise au peuple allemand, on peut voir comment la vision du monde et la propagande nazie ont été mises en oeuvre dans cette ville qui fut la capitale du mouvement national-socialiste et en fut le centre idéologique. Les affiches présentées touchent aux domaines politique, économique et culturel ou sportif.
     

    Typographie nazie

    Plus d’infos en allemand sur le site du Musée (Münchner Stadtmuseum)
     
    Jusqu’au 11 novembre au Musée de la ville de Munich

    L’expo est accessible aux heures d’ouverture du Musée: du mardi au dimanche de 10 à 18H. Fermé le lundi. Prix d’entrée hors réductions: 6 euros.

     
     

    {tab=La police munichoise et le nazisme}

    Le nazisme décrypté à Munich

    La police munichoise et le national-socialisme

    L’exposition s’intéresse à la période 1919-1945.

    Du 9 novembre au 30 décembre 2012
    A la Préfecture de police de Munich, Ettstrasse, 2
    Du mardi au vendredi de 10 à 19 heures
    Le samedi et le dimanche de 10 à 16 heuresc2481 375868 379431582137169 1289816358 n Expo: la police munichoise et le national socialisme

     

    {/tabs}

     

    Et aussi :

    L’architecte, passé et présent d’une profession à la Pinacothèque de Munich (jusqu’au 3 Février 2013)

    Der Architekt – Geschichte und Gegenwart eines Berufsstandes
    DANCE 2012, le festival de danse contemporaine de Munich , du 25 octobre au 4 novembre

  • Et aussi :

    L’architecte, passé et présent d’une profession à la Pinacothèque de Munich (jusqu’au 3 Février 2013)

    La police munichoise et le national socialisme : une exposition à découvrir jusqu’au 31 Décembre à la Préfecture de police de Munich.

    Der Architekt – Geschichte und Gegenwart eines Berufsstandes

  • Et aussi :

    L’architecte, passé et présent d’une profession à la Pinacothèque de Munich (jusqu’au 3 Février 2013)

    Der Architekt – Geschichte und Gegenwart eines Berufsstandes

Qui est l’auteur de cet article?

luc le belge ideoz voyages munich allemagne

Découvrir le blog MUNICH AND CO…




Partager

A propos de l'auteur

Luc Le Belge est expatrié à Munich, en Bavière et vous fait découvrir la belle ville de Munich aux multiples attraits et à l’actualité culturelle très dense, mais aussi la société bavaroise, qui est si particulière en Allemagne…Un Belge à Munich : le blog

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.