497 vues

Dieppe, entre deux falaises de craie douce en Seine Maritime (Haute Normandie)

0

Dieppe, ville de Haute Normandie en Seine maritime, n’est pas la ville la plus touristique de Normandie… Et pourtant, quand on se laisse aller à flâner dans les rues, sur les bords des plages, ou des falaises crayeuses, on ne peut qu’être touché par ce que révèle Dieppe…

Dieppe, c’est ma ville. Ce n’est pas là où je vis mais c’est là où je vais la plupart du temps pour travailler ou pour les loisirs ou pour les bibliothèques…. Avant, j’y allais pour ses trois librairies. Il n’y en a plus que deux…. Dieppe, les gens disent que le nom vient du mot anglais “deep”. Même pas vrai de mon point de vue…
Dieppe, un creux, une faille, une caresse de la mer entre deux falaises hautes de craie douce. Deux falaises qui protègent. Sur l’une, un phare et une petite chapelle, celle des marins du quartier le plus pauvre de la ville autrefois. Sur l’autre, le château, la forteresse. Dieppe, la ville de Jehan Ango, un découvreur des mers dont on vous a peut être parlé à l’école. L’un des armateurs de François 1 er dont il fait la richesse en se ruinant.

dieppe panorama

 Dieppe, un site de convergence

Dieppe, c’est le lieu où convergent trois rivières qui se faufilent entre les collines, l’une venant de là où j’habite, l’autre de là où j’habitais avant et où je suis née. Arques la Bataille, là où Henri IV s’est démêlé de son panache blanc. Arques et son château, une forteresse en ruine où mes rêves d’enfant m’emportait en chevauchée fantastique. C’est sans doute pour cela que j’aime la fantasy. Arques la Bataille et sa forêt autrefois profonde, qui commence à rapetisser, parce que moi, je ne grandis plus, donc, ce n’est pas une question de perspective mais surtout deux belles tranchées d’EDF pour faire passer les lignes des centrales nucléaires.
Enfin, l’une d’elle surtout, Penly. Qui nous a creusé la falaise d’une déchirure de béton…
Dieppe, ses bassins avec ses petits bateaux, l’odeur de la marée, fétide et lourde parfois, toute embrumée de la mer autrement. Cela dépend des marées et du temps. De l’époque de la pêche aussi. Quoique pour cette dernière activité, elle est en diminution pour ne pas dire en survie.

Dieppe de haut en bas ; une ville qui bouge encore…

Dieppe, ses trois maisons des jeunes et de la culture, où je vais sans cesse. Dans l’une j’ai un atelier à demeure. Dans les autres, des ateliers de temps à autres. Dieppe, sa scène nationale qui m’a donnée à découvrir la danse contemporaine, une vraie révélation qui m’a réconciliée avec mon corps. Tous les corps sont beaux en danse contemporaine et tous ont droit aux mouvements.  Dieppe et ses petites rues qui sont à l’identique des rues de paris autour de la tour st jacques. Mêmes noms. Comme quoi Fulcanelli et autres alchimistes se seraient posés des questions.  Dieppe, c’est la grande rue qu’on arpente de haut en bas. Chacun ayant sa notion du haut et du bas; et vice-versa.

dieppe centre historique

Dieppe et sa plage, la pelouse de la plage d’où vont s’élever bientôt les cerfs volants pendant la deuxième semaine de septembre.
Dieppe est une ville mourante mais qui bouge encore.
Surtout par son activité culturelle.
Sa plage de galets où je vais régulièrement faire une glane aux trésors.
C’est à dire qu’à marée descendante, on marche sur l’estran que vient de finir de lécher la mer, et on ramasse les trésors qu’elle nous donne;
L’autre jour, la glane fut fructueuse : un grand bout de filet, des bois de mer et plein de galets troués. Les galets troués portent bonheur… et font de bons socles pour de petites sculptures pour les enfants.
Dieppe, c’est Oscar Wilde qui est passé par là, tout triste, et bien d’autres artistes….
Les surréalistes aimaient bien faire la fête dans la région.
Dieppe, c’est peut être l’une des plages les plus froides du littoral, mais j’aime ça.

dieppe port quai henri 4

Enfin, je vais essayer de vous trouver des photos pour vous donner à voir…
Mais j’aimerais bien que mes mots vous donnent à rêver.
Dieppe, je la vois comme une petite enclave (le coeur de la ville) entre deux gros chats qui ronronnent (les falaises). Sur le dos d’un chat, il y a un château qui penche vers la mer, sur l’autre un phare qui penche vers la terre. Et dans le ciel, des papillons cerf volant. Et des sirènes aux longs cheveux d’algues.
Dieppe, j’y ancre et encre beaucoup de mes rêves.

Pour aller plus loin sur Dieppe:

 Dieppe carte de france



Partager

A propos de l'auteur

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!