Ne restez pas touriste, devenez un voyageur curieux! : préparez votre séjour en Europe à votre mesure grâce aux conseils et guides de voyage d'IDEOZ
721 vues

Expositions éphémères et cultures alternatives à Paris en 2013

0

Découvrez le meilleur des expositions de culture alternative, art modern et street art à Paris et notamment les rendez-vous à ne pas manquer pour les expositions éphémères en 2013…

  • Hey! ; exposition de culture alternative à la Halle Saint Pierre

    Hey, art brut, art singulier… entre modern art et pop culture…. Une invitation à une exposition qui se déroule à la Halle Saint Pierre à Paris et qui permet de découvrir des oeuvres de culture alternative. Jusqu’au 23 août 2013.

    A deux pas de Montmarte se trouve la Halle Saint Pierre qui propose en ce moment une exposition collective d’oeuvres d’une soixantaine d’artistes appartenant à la culture alternative. L’exposition se divise en deux, au rez de chaussez, une atmosphère sombre, un éclairage minimaliste mais bien dosé, on y trouve des sculptures, des dessins, des installations, il y en a pour tous les goûts. Pour ma part, j’ai trouvé que si un certain nombre d’oeuvres pouvaient me mettre un peu mal à l’aise, tant dans leur représentation que dans leur mise en scène, aucune ne m’a laissée indifférente. Je n’ai pas été la seule à me poser des questions, en effet, j’ai entendu plusieurs fois d’autres visiteurs se demander ce qu’avait bien voulu dire l’artiste…

     

    La Halle Saint Pierre possède non seulement un lieu d’exposition mais également une librairie où l’on trouve notamment une belle collection de livres de street art et un café où en cette après midi ensoleillée, on avait juste envie de se poser!

     

    Ouvert tous les jours du 25/01 – 23/08 2013

    hey modern art pop culture

    » Découvrir les événements de la Halle Saint Pierre

  • Exposition Les clones de Mark Jenkins

     

    C’est l’histoire de 5 clones, portant un sweat à capuche gris, un pantalon beige, des gants noirs et des baskets. Ces 5 statues sont
    les protagnistes de l’exposition de Mark Jenkins à la galerie patricia Dorfmann. L’artiste américain est spécialisé dans le tape art, il moule l’enveloppe de ses modèles avec du gros scotch et pour l’occasion, c’est son propre corps qu’il a entouré de gros scotch.

     

    Les 5 clones occupent l’espace de cette petite galerie et, malgré l’absence de visage, ils semblent presque vivants. Quand on passe
    près deux, on ressent une petite gêne, l’ensemble est un peu déstabilisant, on se demande pourquoi l’une des statues a passé sa tête à travers une toile de peinture. Plus on se balade à travers la pièce, plus on remarque tel ou tel détail et plus les 5 clones semblent n’avoir pas été agencés au hasard.

     

    Un peu déçue par la taille de l’exposition au première abord, j’ai été conquise par l’atmosphère un peu dérangeante et si singulière
    qui se dégagent des statues de Mark Jenkins. J’ai tardé à aller voir l’exposition et c’est in extremis, le dernier jour de l’exposition que j’ai pu découvrir le travail de l’américain. Je ne peux recommander d’y aller, l’expo étant finie mais si il expose de nouveau à Paris, courrez voir son travail et en attendant, il y a toujours son site internet.

     

    .

     

    Mark Jenkins

    Solo show @ galerie patricia Dorfmann

    Bonus: une interview de l’artiste sur le site de artforbreakfast

     

    Rats de Coqalane à Paris

     

    J’ai rencontré Gilbert Coqalane à la galerie collectie alors qu’il était en train de terminer ses rats en aluminium. L’artiste nancéen était de passage sur Paris pour une installation éphémère. Si cette fois, les rongeurs avaient eu sa préférence, l’artiste est familier avec la biche, son animal de prédilection mais aussi avec les requins, pélicans, pieuvres, chiens,  serpents, et  corbeaux. 

     

    Quelques heure plus tard Coqalane a installé ses 158 rats dans les rues parisiennes à la sortie de la station de métro abbesses. Si j’ai vu la naissance des derniers individus a la galerie collectie, je n’ai pas assisté à la mise en place de l’installation et je découvre avec ravissement ces rats qui zigzaguent en sortant de la bouche de métro.

    L’œuvre en elle même est originale, j’aime beaucoup mais la cerise sur le gâteau, c’est la réaction des passants. Certains sont amusés , d’autres indifférents, beaucoup la prennent en photos, les enfants prennent les rats pour les regarder de plus près et un malchanceux finira écrasés sous les pieds d’un petit garçon. J’ai recroisé Coqalane en repartant qui m’a dit qu il s’était beaucoup amusé sur cette installation.

     

     

     

    Une rencontre fort sympathique et une œuvre ludique!

  • Drôles d’oiseaux ; les Birdy Kids à Paris

     Drôles doiseaux

     

    On retrouve dans l’exposition des Birdy Kids leurs oiseaux colorés qui se sont posés sur les murs du marais ou sur ceux de Lyon d’où le collectif est originaire. Les 3 artistes aiment jouer avec de nouveaux supports et se sont bien amusés avec la douzaine d’oeuvres exposées pour leur première exposition parisienne.

     Drôles doiseaux 

     Drôles doiseaux

     Drôles doiseaux

     Drôles doiseaux

     

    Et pour la route, une petite oeuvre dans la rue, qui elle, est peinte à la bombe comme toutes les affiches des Birdy Kids

     

     Drôles doiseaux

     

    Pour voir d’autres photos ou lire une interview du collectif lyonnais, je vous conseille l’article très complet de Street Love

     

    Birdy Kids @ L’œil ouvert

    75 rue François Miron, 75004 Paris

    Jusqu au 13 octobre 2013

    gratuit

    métro: St paul

  • L’atlas @ Magda Danysz galerie

    atlas

     

    L’Atlas est un jeune artiste français dont j´ai croisé la route à de nombreuses reprises. Aux blancs manteaux pour les 3 ans du M.U.R, au musée de la poste, plus récemment a la tour paris 13

    Après avoir exposé à la galerie lebenson, c’est à la galerie Magda Danyzs que l’artiste expose en ce moment. On retrouve ses
    œuvres en noir et blanc auxquelles l’artiste nous a habituées, certaines en couleur ou en relief mais la nouveauté, c’est surtout  l’utilisation “visible” du scotch qu’il utilise habituellement pour tracer ses quadrillages.

    atlas

    atlas

    atlas

    atlas

    atlas

    atlas

    atlasatlas

    atlas

     

    L’Altas @ Galerie Magda Danysz

    78 rue amelot, 75011 Paris

    gratuit

    jusqu’au 09 novembre 2013

    métro: république

    Pour voir ou sur une carte, c’est sur la carte des frenchiesinparis

    Face et Compagnie
    beerens et JBC

    Vous avez sûrement déjà croisé les visages de Gregos dans les rues de paris, ces masques représentant le visage de l’artiste et qui souvent vous tire la langue.

    L’artiste expose en ce moment rue de Rivoli sur les 2 étages que compte la galerie qui se trouve au rez de chaussé de ce squat
    artistique. Gregos y présente, au rez de chaussé, des œuvres solo dont certaines avec des visages miniatures et au premier étage, des collaboration avec une pléiade d’artistes: No rules corp, JBC, Stoul, kouka, FKDL,Djalouz, Oré, Sun Sei, Mister Pee, Nosee, Pop Eye …Gros coup de coeur pour l’oeuvre en collboration avec le jeune français Michael Beerens (photo ci dessus à gauche)

     

    Nosee

    Faces and cie, Gregos et 50
    artistes

    59 Rue de Rivoli, 75001

    métro: chatelet

  • Speedy graphito @ galerie Polaris

    speedy graphito

     

    Trois ans après avoir exposé à la galerie Brugier Rigail, l’artiste expose en ce moment à la galerie Polaris. Il y présente une quinzaine d’ouvres assez éclectiques, on retrouve ses tableaux représentant des personnages de dessins animés mais
    également deux œuvres abstraites et colorées.

    Enfin deux œuvres assez originales, la première rendant hommage à la linea et l’autre un peu dans la lignée d’un Space invader avec une
    œuvre non pas constituée de rubics cube mais par des bouchons de pots de peinture. Il faut se placer très loin de l’œuvre ou utiliser un appareil photo pour voir apparaître une héroïne ailée de
    la téléréalite

     

    speedy graphitospeedy graphito

    speedy graphitospeedy graphitospeedy graphito

     

     

    Galerie polaris

    15 rue des Arquebusiers, 75003

    Métro: st sébastien froissart

    jusqu’au 21 décembre 2013

     

    Sainer (Przemek Bleyzyk) @ galerie itinerrance

    C’est le polonais Sainer qui est à l’honneur à la galerie itinerrance. Il nous plonge dans un univers poétique où les lapins côtoient les rouges gorges, ou les personnages regardent ailleurs et où les chiens mangent des hot dogs.

    L’artiste n’a eu le temps de faire qu’une oeuvre dans les rues de Paris, et pas des moindres car elle recouvre la façade d’un immeuble du 13ème arrondissement (13 avenue de la porte d’Italie, 75013)

     

     

     

    Bonus: Dans la rue, l’artiste s’est associé pour former l’ etam cru, on retrouve
    dans leurs oeuvres l’univers du jeune polonais

     

    Sainer (Przemek Bleyzyk) @ galerie itinerrance

    jusqu’au 21 décembre 2013

    gratuit

    7bis, rue R. Goscinny

    75013 Paris

    Du mercredi au samedi de 14h à 19h (attention, je vous conseille d’appeler avant pour vérifier que la galerie est bien
    ouverte)

    Métro / RER C Bibliothèque François Mitterrand

     

    Inside out

     

    Deux ans et demi après son passage à Beaubourg, JR est de retour à Paris avec son projet inside out. Son photomaton est maintenant installé dans un camion qui est garé sur le parvis du MK2 de la BNF pour 3 jours. Si vous êtes patients et que l’imprimante est réparée (elle était en panne quand j’y suis passée hier après midi), vous verrez votre trombine imprimée en grand format. JR et son équipe vous incitent fortement à la coller sur place, tout le matériel pour est fourni!

     

    JR

    Motherlands ; exposition de Swoon rue des Commines

     

    Swoon est une de mes artistes de street art préférée. Je l’avais croisée lors de sa première exposition parisienne, et j’avais retrouvé avec plaisir ses oeuvres à l’exposition de groupe au musée de la poste . L’artiste expose en ce moment à Paris pour une
    exposition solo et comme ça avait le cas il y a 3 ans, son exposition Motherlands est un régal.  Swoon a en effet de nouveau complètement investi la galerie LJ. Ses oeuvres semblent flotter dans les airs, tout est minutieusement découpé et agencé. Il se dégage de ses portraits une sensation de douceur et le fait qu’ils soient illuminés les rends magiques. 

    Motherlands est le genre d’exposition à laquelle les photos ne rendent pas hommage, il faut aller faire un tour rue des Commines pour se plonger au coeur de l’univers de Swoon, courrez y!

     

     

    Motherlands @ Galerie LJ

    12 rue de la commines, ouvert du mardi au samedi de 11h a 19h

    metro: republique ou filles du calvaire

    gratuit

    jusqu’au 21 décembre 2013


Visitez le blog frenchiesinparis…




Partager

A propos de l'auteur

Ancienne expatriée à Londres, j'ai gardé de mon expérience à l'étranger ce goût pour la découverte d'une ville que l'on ne connait pas ou pas assez. Street art, expo, resto, concert, balade, je suis curieuse de tout et je raconte mon Paris en photos! __________________________________________________________________________________________________________________ Le blog frenchiesinparis

Leave A Reply

En publiant votre commentaire, vous acceptez pleinement les conditions générales d'utilisation d'IDEOZ : https://voyages.ideoz.fr/cgu/

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!