214 vues

La Fête des Lumières de Lyon (8 décembre) : un événement incontournable

0

Pour les Lyonnais, la fête des lumières du 8 Décembre est un incontournable… Ce sont les frissons de petite fille en attendant que les vitrines des magasins du quartier enlèvent leurs papiers journaux collés sur les vitres et qui cachent les merveilles préparées pour ce jour là !

 
C’est dommage car cette période est révolue, plus personne ne fait cela aujourd’hui ! Je faisais le tour du quartier avec mes parents et mes frères, bien emmitouflée dans mon petit manteau de laine bleu, après avoir posé et allumé nos lumignons sur les rebords de nos deux fenêtres qui donnaient sur une petite cour minuscule. Et c’était l’émerveillement ! Nous poussions parfois jusqu’au centre ville en prenant le vieux tramway (et en ce temps là, personne ne faisait grève) voir les vitrines des Galeries Lafayette où toutes sortes de jouets animés dansaient la sarabande. Tout Lyon était dehors, tout le monde mettait ses bougies sur les fenêtres avec ces beaux verres blancs cannelés qui faisaient danser la flamme.
Ce soir, je mettrai encore mes bougies dans ces verres là, plus que soixantenaires et précieusement conservés. Et j’irai me faire bousculer avec les milliers de touristes pour admirer les animations lumineuses partout dans Lyon. Mais déjà hier soir, j’ai pris un petit acompte, moins de monde, le métro en grève jusqu’à 16 h, l’autre en panne le soir… mais une organisation parfaite pour ne pas se faire trop piétiner, même s’il fallait faire deux cents mètres pour aller chercher la bouche de métro adéquate.
Donc voici quelques premières images, les mêmes que celles de milliers de personnes…
D’abord, arrêt à la cathédrale St Jean, spectacle superbe imaginé par Daniel Fontaine qui met en beauté l’architecture de la cathédrale.

spectacle d’enluminures délicates et virtuelles
jeux de lignes et de couleurs psychédéliques
une séquence fantastique avec l’ouverture des portes d’or…
puis passage sur les quais de Saône avec les scénographies lumineuses de Daniel Knipper  qui s’appellent “Et si ?”. Tableaux de peinture contemporaine revisitée à la manière de Miro, Picasso, Mondrian…
 

et il y a la possibilité de visionner une quinzaine de “tableaux” différents

Au théâtre des Célestins, les lumières archipicturales de Laurent Langlois :
les gestes professionnels du peintre au travail
ça gomme, ça détruit, ça dessine, ça peint sur la façade… impressionnant !
place des Terreaux, spectacle sur trois façades avec des personnages qui se déplacent
le long des murs, c’est Highlights de Skertzo, du rythme et des couleurs !
dans la cour de l’hôtel de ville, les poupées japonaises portant un cocon lumineux
donnent une certaine intimité à ce passage entre Terreaux et Opéra
(Kokeshi de soie d’Annelore Parot)
cocons lumineux qui se retrouvent à flotter au pied de la fontaine…
Place de la République, symbolisme des “cônes de Lübeck” qui servent pour les chantiers
et qui font chanter les couleurs d’une grande queue de dragon imaginé par le plasticien Bibi
Place Bellecour, la mode est aux économies d’énergie,
et il faut pédaler pour éclairer !
Roman Tyca, grande arche lumineuse rue de la République
Place Louis Pradel, de gros bouquets d’abat-jours projettent
leurs couleurs sur les flaques des escaliers (Light In de Tilt)

, dans les rames bondées, mais gratuites, du métro lyonnais. Bien plus de monde qu’hier soir et de ce fait, j’essaie d’aller voir ailleurs côté Presqu’île s’il y a moins de monde !

Place Gailleton, 400 ballons qui flottent au gré du vent. C’est sensé être une allégorie
sur la transformation de l’eau… je veux bien avoir de l’imagination !
(Collectif Coin et Nohista)

 
Immersion abyssable sous les voûtes de Perrache ! glou glou sympathique
et poissons flottants, on se croit en plein aquarium, l’impression est super !
Sur les quais du Rhône vers Guillotière, des luminéoles, espèces de méduses célestes
qui ondulent au gré du vent (Christophe Martine, Production : porté par le vent)
et qui semblent former un étrange ballet.
et celle-ci semble sortir du lotus au bord du fleuve… des brins de poésie à cueillir
doucement et à garder jusqu’à l’an prochain !

Découvrir le site Ecrire, Chanter et Voyager



Partager

A propos de l'auteur

Amoureuse de l'Inde depuis 25 ans, j'accompagne également des voyages un peu hors normes pour faire connaitre ce pays et la vie de ses habitants. Passionnée par les coutumes, les façons de vivre, les problèmes sociaux, la vie des femmes...

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!