57 vues

Fête des pères, fête du roi

0

Il y a des coups de cœur  qui sont des coups au cœur et laissent un arrière-gout d’impuissance et de révolte. A Mae Khong Kha, minuscule communauté Karen au bout d’une route qui serpente dans une forêt de teck, d’enchevêtrements de lianes, de bambouseraies, de montées et de descentes sur lesquelles la moindre faute d’inattention peut vous envoyer dans le décor…je demande à mon ami et guide, An, d’être prudent. J’ai parfois peur, je l’avoue. « Pas de problème teacher, personne n’est jamais mort avec moi. J’ai juste envoyé quelques personnes de ma famille à l’hôpital » ! Humour thaï ? C’est comme l’avion de la Bagan Airways faisant Chiang Mai-Rangoon… quelqu’un me disait dernièrement, croyant me rassurer : « Oh il vole » !

Blog_0919
Bref, un homme encore jeune assis à la porte de sa maison, attire mon regard. Comme il fait froid et qu’il  se protége d’une couverture, nous nous arrêtons et je lui demande s’il est malade, s’il a besoin de médicaments. « Non, non » me dit-il. « Ça va ».

Un peu plus tard, sur le chemin du retour, intriguée par son air triste, je demande à nouveau à An de nous arrêter.

Blog_1002
L’histoire de cet homme est bouleversante. Il a deux enfants, un garçon et une fille et pour les élever décemment, il décide d’aller travailler dans une usine de glaçons à Chiang Mai. A l’occasion d’une fête quelconque, son patron lui demande d’installer des décorations en haut d’un arbre. On ne discute pas les souhaits d’un patron. Il s’exécute et tombe. Emmené à l’hôpital, on constate que la colonne vertébrale est touchée. Paralysie des membres inferieures. Plusieurs opérations sont nécessaires pour un résultat dont personne ne connait l’issue. La mère insiste pour nous montrer la cicatrice,

Blog_1008
L’homme est immédiatement viré des effectifs de sa fabrique de glaçons. Sans aucune compensation. Il rentre au village où il devient un poids pour sa mère âgée et sa famille. Il devait se rendre à nouveau à l’hôpital fin octobre pour une autre intervention. Les soins sont gratuits, mais il ne peut payer le transport pour lui et un accompagnateur. Il ne peut rien faire seul. Alors il reste là car personne à qui demander une aide financiere. Cela peut paraître dérisoire de ne pas avoir 800 bahts (20 euros), pour faire un aller-retour pour 2 personnes jusqu’à Chiang Mai… mais c’est une réalité pour des milliers de gens de la montagne qui vivent au jour le jour.

Ma curiosité, pour une fois m’aura transformée en marraine de hasard. Je ne sais pas si le chirurgien fera des miracles, mais une chose est certaine, il ira à nouveau tenter sa chance à la ville.

Blog0997

Powered By WizardRSS.com | Full Text RSS Feed | Amazon Affiliate | Settlement Statement



Partager

A propos de l'auteur

Partage ma vie entre Thaïlande et Paris ... Intérêts: les voyages, la photo, l’écriture, vient d’écrire un roman "théâtre d'ombres" qui a pour décor la Malaisie et la Thaïlande__________________________________________________________________________________________________________________Le blog de Michèle, une femme à la croisée des cultures

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!