2 258 vues

Histoire de la Lettonie : Drapeau et autres symboles

0
Explorons l’histoire de la Lettonie à travers son drapeau et les symboles de l’Etat qu’il véhicule.
Quand on traite d’un domaine, on a tendance à considérer comme évidentes des connaissances qui, pour le vulgum pecus, sont des plus abstruses. On se souviendra que, il y a quelques mois, le drapeau lituanien avait été arboré à l’envers au plus haut sommet de l’Etat français. Et la confusion entre Lituanie et Lettonie est un classique du comique de répétition. La redondance étant un moyen pédagogique éprouvé, il m’a donc paru profitable de faire quelques rappels sur les drapeaux et symboles des Etats de ma zone d’intérêt.

Histoire de la Lettonie : le drapeau letton


L’histoire du drapeau letton rouge-blanc-rouge remonterait au XIIIe siècle, ce qui en ferait un des plus anciens dans le monde. Une légende y est rattachée. Lors d’une bataille près de Cēsis, un chef tribal « letton », mortellement blessé, aurait été déposé sur un drap blanc pour être évacué du champ de bataille. Des soldats utilisèrent le drap imbibé, de part et d’autre du corps, du sang de leur chef en guise d’étendard, et celui-ci les mena à la victoire.

C’est un étudiant letton du nom de Jēkabs Lautenbahs-Jūsmiņš, a priori à Tartu, qui, dans les années 1860, retrouva les références de ce drapeau dans la chronique en vers de l’Ordre Livonien. Le drapeau fut adapté en Mai 1917 et adopté par un décret parlementaire du 15 Juin 1921. Les bandes rouges, inferieure et supérieure, sont deux fois plus larges que la bande blanche du milieu. La couleur rouge est spécifique et est connue comme …… rouge Letton. Interdit par les soviétiques en 1940, il sera rétabli le 27 Février 1990, donc avant même le retour formel à l’indépendance.

Les armoiries de la Lettonie ont été établies après l’indépendance du 18 Novembre 1918 par l’artiste letton Rihards Zarinš. On y retrouve une combinaison des symboles de l’Etat letton et des régions historiques anciennes, certains remontant jusqu’au XVIe siècle.

Les trois étoiles symbolisent l’incorporation des trois régions historiques (Vidzeme, Latgale, Kurzeme-Zemgale). Le lion rouge, symbolisant la Kurzeme et la Zemgale, apparaissait déjà dans les armoiries du duc de Courlande (Kurzeme) dès 1569. Le griffon d’argent, créature ailée avec une tête d’aigle, symbolise la Vidzeme et la Latgale et est apparu en 1566, lorsque ces deux régions tombèrent sous domination polono-lituanienne. Enfin, le soleil stylisé symbolise l’Etat national letton.
(Cliquer pour agrandir)
      
L’hymne national letton, « Dievs, svētī Latviju ! » (Dieu, bénis la Lettonie !), fut officiellement proclamé hymne national en 1920, mais il avait été écrit par Kārlis Baumanis dans la seconde moitié du XIXe siècle, et fut chanté pour la première fois en Juin 1873, à l’occasion du premier festival de chant de Riga. Exceptionnellement pour un hymne national, il n’évoque ni guerres ni luttes, mais des jeunes filles en fleur et des jeunes gens qui chantent.
   
D’après Latvijas Institūts 
(à suivre)    

Découvrir le blog de Gilles en Lettonie

Voyage sur mesure Lettonie



Partager

A propos de l'auteur

Découvrez le blog Gilles en Lettonie : La Lituanie, la Lettonie, l'Ukraine et leurs environs, vus par un retraité Français, amateur d’Histoire...

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.