1 313 vues

Les îles de Tintin : voyages dans les îles avec Tintin

0
 Partons à la découverte des îles de Tintin : des bandes dessinées comme autant de voyages et d’aventures dans des îles dans les îles pas toujours lointaines, mais souvent atypiques.

Certains disent que cette adoration un peu bizarre pour les îles aurait débutée sous la couverture et qu’au lieu de dormir je dévorais les aventures de Tintin. Qui sait?

Tintin l'ile noireBien entendu, je fais partie de cette génération de 7 à 77 ans qui a (et qui toujours et souvent) dévoré les aventures de Tintin.

 

Tintin fait partie de mon univers insulaire. D’abord, Tintin lui-même est une île, pas forcément lointaine, mais toujours atypique. On ne sait pas d’où il vient, ce qu’il fait vraiment pour gagner sa vie (même s’il est reporter à ses heures), un corps mi jeune, mi adulte. Il utilise ses cellules grises venues d’on ne sait où pour terrasser les infâmes qui reviennent toujours lui casser son oisiveté partagée entre son appartement bruxellois et le château de son pote, le capitaine Haddock. Tintin ne peut tout simplement pas exister, il n’est personne, mais finalement on s’en fout.

 

Grâce à Tintin, les îles sont toujours mystérieuses, difficiles d’accès et il s’y passe de drôles d’entourloupes. Les faux-monnayeurs dans l’Île Noire, le kidnapping d’un milliardaire excentrique dans « Vol 714 pour Sydney », une île au trésor sans trésor dans le « Trésor de Rackham le rouge », les îles Canaries quand il s’embarque au Congo ou les îles de la mer Rouge.

 

Tournesol, Rastapapoulos, Milou, les Dupondt, la Castafiore sont devenus au fil des ans aussi ancrés dans mes souvenirs que ma prof d’espagnol en Première ou de mes rocambolesques péripéties provinciales du Pays Basque.

 

Bref, Tintin est toujours là où ça se passe. Et ça se passe souvent sur des îles.

 

Ainsi…

 

Le phare de « l’île Noire », en baie de Morlaix, aurait inspiré Hergé en séjour dans la ville de Locquénolé. L’île d’Or, au large d’Hyères, lui aurait donné l’idée de l’île proprement dite. On parle aussi de l’île d’Yeu, mais c’est moins certain. L’île d’Or fut achetée pour 280 francs par un certain Monsieur Sergent. Il la perdit lors d’une funeste partie de cartes. Elle fut alors octroyée à Auguste Lutaud qui construisit le château avec ses quatre tours, de couleur rouge, provenant du massif de l’Esterel tout proche. Il se proclama Empereur et décida d’y concocter sa propre monnaie. En fait, l’histoire de l’île Noire qui met en scène des faux-monnayeurs n’est pas trop éloignée de ce scénario.

 

Tintin l'ile noire tintin sur la barque

 

Mais c’est sans doute dans « Le secret de la Licorne » et dans « Le trésor du Rackham le Rouge » que le mythe de la fameuse île au trésor est torpillé par Hergé. Après moults péripéties, les héros n’y découvrent qu’un totem, des singes machiavéliques et des noix de coco. Le trésor est ailleurs. Mais on se marre bien et j’aurais bien voulu être de la partie.

 

Tintin l'ile noire capitaine haddock

 

Dans « Coke en stock », ce sont les îles de la mer Rouge et plus particulièrement celles de Farasan et de Dahlak Kébir qui sont légèrement évoquées. Les premières se situent au large de l’Arabie Saoudite et les deuxièmes appartiennent à l’Erythrée. Au coucher du soleil, elles se parent de rouge et la vue de la ville de Massawa est splendide. La ville entière sirote du café fort de café en prenant enfin le frais sur les terrasses et les femmes sortent les enfants sur l’esplanade, en face des îles de Dahlak Kébir.

 

C’est probablement au large de Sumbawa, en Indonésie, que Rastapapoulos kidnappe un milliardaire et essaie de lui soutirer des informations (« Vol 714 pour Sydney »). La petite île volcanique n’existe probablement pas, mais elle pourrait (sauf que les deux petits lacs sont improbables).

 

Tintin l'ile noire avion

 

 

 

La Castafiore s’emmêle une nouvelle fois les pinceaux lorsqu’elle parle du mage Enddadine, lequel possèderait une villa sur l’île d’Ibiza. En fait, elle veut sûrement dire Ischia. Toujours dans « Tintin et l’Alph-Art », les tribulations étranges de Jacques Monastir à bord de son voilier se situent probablement dans les îles Sanguinaires, groupe d’îles au large d’Ajaccio. L’origine de ce nom est obscure. On parle de la couleur rouge porphyre ou de l’emplacement d’une léproserie dont la légende décrivait les porteurs de la maladie comme suintant du sang noir.

 

Quant à l’île de “l’Etoile mystérieuse”, son existence est éphémère. Elle flotte d’abord dans les eaux froides du Grand Nord ou du Grand Sud, on ne sait pas; elle génère des pommiers géants et une araignée gigantesque, sans oublier des champignons qui explosent. Le tout, à la fin, sans laisser de traces.

 

Tintin l'ile mysterieuse

 

Bref, toutes les îles de Tintin n’existent pas, tout en existant dans nos souvenirs et notre imaginaire, sans doute beaucoup plus que les îles réelles disséminées à travers les grands bleus.

 

 

 

NB — Ici, je tiens à souligner que toutes les illustrations sont tirées des albums de Tintin. Je connais l’esprit tatillon de la Fondation Hergé…

 

Pour les amateurs de Tintin, j’ai trouvé pas mal d’informations sur ce site.

Découvrez le blog des îles lointaines





Partager

A propos de l'auteur

"Ils/Elles" lointains " «Il n’est au monde qu’une seule aventure: la marche vers soi-même, en direction du dedans, où l’espace et le temps et les actes perdent toute leur importance.» Henri Miller.Vivre sur des îles lointaines au XXIème siècle ...

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!