474 vues

Inquiètude pour Raivavae et l’archipel des Australes après le passage du cyclone Oli

2

Le cyclone Oli est passé sur la Polynésie française. Et je suis inquiet pour les habitants de l’île de Raivavae, dans l’archipel des Australes. Je crains que le charmant bungalow où j’ai séjourné dans l’île de Raivavae ait été réduit en miette par le passage du cyclone Oli.

raivavae.jpg

Et je suis inquiet pour Eléonore, qui tient une pension, son mari et toute la famille de sa soeur.

C’est toujours pareil. En voyage, je rencontre des tas de gens et tout va bien. On se quitte, on s’embrasse et on verse une petite larme. Puis, plus de nouvelles, mais des souvenirs, des photos. Un jour, Paf!, un cyclone, quelques images, on lorgne sur l’AFP, on envoie un email resté sans réponse. Tous les souvenirs ressurgissent et on on s’inquiète.

Après avoir abîmé Bora-Bora, relativement épargné Tahiti et Moorea, le cyclone Oli a fait une victime sur l’île de Tubuai et doit maintenant se déchaîner sur Raivavae, située à 200 kilomètres au sud-est.

Raivavae est une île de rêve. Un lagon turquoise, des motus idylliques, une population charmante et tranquille, une route circulaire autour de laquelle se lovent des maisons peintes dans toutes les couleurs et des temples imposants accueillant quelque 400 fidèles tous les dimanches, sans faute.

Eléonore fut ma logeuse et mon assistante. Sourire aux lêvres, l’anecdote facile, cordon bleu, elle illuminait de son charme mes journées peuplées à ne rien faire, si ce n’est glâner des histoires insulaires. Je n’ai pas de nouvelles et je n’en n’aurais pas avant un bon bout de temps. L’électricité a été coupée, les habitants se terrent chez eux ou dans les abris.

Les cyclones sont assez rares en Polynésie française et encore moins dans l’archipel des Australes, cinq îles peu peuplées et isolées (Tubuai, Rimarata, Rurutu, Raivavae et Rapa) au sud de la Polynésie française.

Il n’y pas d’hôtels à Raivavae, seulement des pensions. Pas d’industries à Raivavae, seulement un peu d’agriculture de subsistance, quelques subventions, et une poignée de visiteurs. Pas de boîtes de nuit, pas de restaurants. A partir de 21.00, Raivavae by night dort. Un bruit de moteur à cette heure-là constitue un événement.

carte cyclone raivavae.jpg

C’est tout ce que j’ai à dire. Raivavae et la gentillesse de ses habitants restent inscrits dans mon coeur, et j’ai peur pour eux.



Partager

A propos de l'auteur

"Ils/Elles" lointains " «Il n’est au monde qu’une seule aventure: la marche vers soi-même, en direction du dedans, où l’espace et le temps et les actes perdent toute leur importance.» Henri Miller.Vivre sur des îles lointaines au XXIème siècle ...

2 commentaires

  1. Bonjour Angèle. Oui, Eléonore concentre les bienfaits de Raivavae dans la manière d’accueillir ses convives. D’après le webmaster de son site, tout va bien, comme on peut le lire sur mon blog. Bonne journée à vous.

  2. Bonjour,
    Comme je suis d’accord avec vous, Eleonore, le rayon de soleil, la parfaite maîtresse de maison nous a nous aussi ravis lors de notre séjour.. Soyez “rassuré” dans la mesure où Raivavae a été épargné en comparaison avec Tubuaï. En tout cas pas de victime…
    Vivement que l’on puisse retourner où nous avons laissé un peu de nous à Tubuaï et à Raivavae.. pour se délecter de toutes ses odeurs/saveurs, de la gentillesse et de la simplicité des habitants et enfin un petit bonjour au motu piscine…

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!