4 415 vues

L’Irlande ; un pays attachant

0

Ce voyage en Irlande était TOP… grâce à tous les gens présents et surtout grâce à une organisation sans faille et à un pays terriblement attachant! J’ai découvert un  pays que je ne connaissais pas (enfin, un petit morceau de ce beau pays) qui surprend par sa gentillesse et son originalité.

 

Notre “GO”, Bernadette de Bord bia, Irlandaise mariée avec un français nous expliquait qu’elle trouve les français plus
“formatés” que les irlandais… Ma dernière photo est là pour vous le prouver!

Jeudi donc, arrivée à Dublin avec un très beau temps, par le hublot, nous apercevons ça…

DUBLIN 1

… et puis ça…

DUBLIN 2

Direction l’hôtel où nous retrouvons ceux qui sont là depuis le matin (Damien, bien sûr, Pascale et Dorian) et attendons celles dont l’avion est en retard (Anne et Audrey).

Pour la suite, le dîner, les pubs, la visite d’une ferme, Donal et, la bière et la bière et encore la bière…

DUBLIN 4

… n’est ce pas Damien?  Au fait, contre quoi appuies-tu ta tête?

Je ne peux  pas résister à vous montrer un des derniers clichés fait samedi matin vers 10 heures, en plein
Dublin… je vous promets que ce n’est pas une blogueuse… mais cela vous prouve que Bernadette a raison, les irlandais ne sont pas formatés!

FESSES.jpg

Nous sommes partis (eh oui, monsieur Mamina était là) avec une grosse (très grosse) pointe de regrets, nous avons raté le marché du samedi moyennant quoi mon ménisque défaillant a tenu le coup et puis, de toutes façons, je sais que maintenant, je ne suis pas seulement amoureuse de l’Italie mais aussi de cette île que je n’ai même pas vue sous la pluie… il faudra donc que j’y retourne!

La première personne que j’ai retrouvée à Roissy après les quelques embouteillages habituels pour se
rendre à l’aéroport (plus ceux dus à la grève du 24) a été Sandrine.

SANDRINE

Elle attendait sagement que nous la rejoignons et nous avons donc pu commencer à papoter en essayant d’imaginer ce qu’allait être notre séjour à Dublin.

Nous imaginions bien que ce séjour allait être extraordinaire comme tout ce que nous faisons grâce et avec Damien… mais notre imagination était encore en deçà de ce que nous avons vécu.

Bernadette de Bord Bia nous a rejoints, puis il y a eu Myrtille et Mercotte… et enfin avec un peu de retard, l’avion a décollé puis atterri.

Dublin nous voilà!

Le temps de récupérer les bagages, nous montons dans un taxi et  l’aventure irlandaise  commence.

Petit stop à l’hôtel où nous retrouvons rapidement Dorian, Pascale et Damien déjà enchantés de leur visite de Dublin
quand tout nous reste à découvrir.

Direction un  restaurant…

DUB REST 1

… au dessus d’une librairie où je découvre une cuisine irlandaise plutôt bien faite dans une ambiance très sympathique…

DUB BOUDIN

boudin noir et Saint-Jacques pour moi

DUB POISSON FUME

poissons fumés pour d’autres

… mais on fait pas que manger, on boit aussi…

VERRES

… et on parle…

DUB DAM ET MOI

Après cette halte roborative… direction le pub où certain(e)s ne se privent ni de bières ni de Baileys mais, je ne donnerai pas de noms (même sous la torture) … enfin quoique!

Nous allons au dodo et dès le petit déjeuner copieux et bon, à part un infâme breuvage appelé café, un minibus nous conduit en pleine campagne chez Paidraic Mac Mahon et Brid son épouse.

DUB PAIDRIC

Paidric (Patrick gaélique ), Noreeen de Bord Bia et Pascale

Une belle ferme d’élevage d’ovins  et de bovins dirigée par un éleveur sympathique, passionné par son travail. et qui se fait un plaisir de tout nous expliquer

On va rendre visite au troupeau et Dorian n’hésite pas à prendre des risques!

DORIAN

Après la visite et une démonstration de la chienne de la maison avec le troupeau, Damien envisage, sérieusement d’abandonner l’enseignement au lycée hôtelier et de se reconvertir…

BAVARDAGES-3 0293

Non Damien, reste à Soissons, tu nous manquerais!

Après un nouveau petit déjeuner chaleureusement (oh, le cake au citron!) offert pas nos fermiers…

PAIDRIC ET BRID

… qui nous reçoivent dans leur cuisine chaleureuse, équipée en particulier, d’une cuisinière AGA, la Rolls des cuisinière.

Une dernière photo de groupe (on a l’air plutôt heureux, non?)…

GROUPE

… puis nous reprenons notre minibus… pour arriver à Bord Bia, oraganisme qui s’occupede la diffusion des produits alimentaires  (viande, huîtres, légumes…) irlandais dans le monde et
dont nous avons déjà eu un aperçu  de l’excellence à Soissons avec les huîtres ou l’agneau par exemple.

BAVARDAGES-3 0318

Pour en revenir à Dublin plus précisément en quittant l’éleveur passionné Paidric Mac Mahon, nous avons eu le plaisir de cuisiner avec Donal Skehan.

 

DUBLIN DONAL

 

Quand c’est Damien qui cuisine l’Irish stew… “cha” fume …

 

DUBLIN DONAL GUINESS

 

Juste avant l’étape la plus importante: la Guinness…

 

DUBLIN DONAL GUINESS 2

 

Et voilà l’irish stew parti pour une cuisson mijotée pendant que Sandrine pique l’agneau au romarin…

 

DUBLIN SANDRINE ROMARIN

 

On prépare aussi un soda bread dont vous trouverez la recette bientôt ici, … mais on ne termine pas sans quelques fromages typiques (c’est pour te répondre Eve) dont le cashel blue et surtout une belle tarte aux fruits rouges réalisée par les cuisinières de Bord Bia.

 

DUBLIN TARTE

 

Il ne reste plus qu’à continuer la découverte de Dublin avec  la bande et quelques arrêts bières (ou sparkling water, c’est selon) pour nous aider.

On découvre des coins très “campagne” comme celui-là…

 

DUBLIN CANAL

 

… ou plus citadins comme celui-là…

 

DUBLIN VILLE

 

Assez british, is’nt it?

 

Un pub plus loin (qui a osé dire encore?), nous reprenons le chemin de l’hôtel pour une nuit réparatrice pour mon ménisque très fatigué avant de nous diriger vers l’aéroport… notre dernière vision de l’Irlande sera celle-là, après notre avion était un peu au dessus des nuages!

 

DUBLIN AU REVOIR

 

Ce voyage était une découverte, une première fois, je ne suis pas prête de l’oublier et je sais que je reviendrai!

 

Pour garder un peu le contact, après avoir vu comment sont élevés les boeufs et les agneaux de ce pays, je vais me mettre en quête (on est à l’ère de la traçabilité) de la viande irlandaise sur l’étal de mon boucher.



Partager

A propos de l'auteur

Épicurienne, les pieds sur terre, quoiqu'il arrive. Retrouvez toutes mes recettes sur le blog de Mamina.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!