64 vues

Kick-Ass de Matthew Vaughn : un film jouissif

0

De Mystery Men à Hancock, il y a un héritage très moderne du superhéros minable derrière lequel Kick-Ass s’inscrit plus ou moins directement. C’est cependant plutôt à Zombieland que l’on pense d’abord. Les héros des deux films se ressemblent, n’existent pas aux yeux des autres IRL et vivent par procuration sur internet. Ici, point de zombies, mais une envie pour le héros de ne plus subir, de se prendre en main, d’enfiler le costume pour défier ceux qui l’emmerdent ou plus généralement ceux qui pourrissent la vie des gens au quotidien par la violence et le crime.

Matthew Vaughn, à qui l’on doit Layer Cake et l’étonnant Stardust, adapte là un comics très récemment créé par Mark Millar (en 2008), auteur déjà du très décomplexé Wanted. Décomplexé, Kick-Ass ne l’est pas beaucoup moins, comme on le verra plus loin.

Sans être particulièrement génial, Kick-Ass déborde d’énergie, détourne quelques codes et références à la culture comics, et s’appuie sur bande-son explosive pour un mélange de pop culture finalement assez exultant.
L’identification à Dave/Kick-Ass fonctionne assez naturellement, sans doute, mais le véritable intérêt pour le film vient bien du personnage d’Hit Girl. C’est elle qui donne vraiment un coup de fouet à l’ensemble. La première partie du film, certes sympathique, reste convenue et pas spécialement imaginative. Quand Hit Girl débarque, elle met tout à sac et c’en est réjouissant.

Hit Girl (Chloë Moretz, la mademoiselle je-sais-tout de (500) jours ensemble) est une gamine de 11 ans entraînée au combat par son père ancien capitaine de Police (Nicolas Cage). Malgré son jeune âge, elle est une redoutable justicière, qui manie les armes à merveille et ne craint pas de faire gicler le sang. Si la violence est édulcorée, Kick-Ass contient son lot de scènes brutales, la plupart impulsées par Hit Girl. En cela, Kick-Ass a potentiellement vocation à pervertir gentiment la jeunesse. Au delà du girl power que le personnage affirme de façon cinglante, Hit Girl est le prototype du personnage que les gosses et les ados vont adorer mais que les parents vont peut-être redouter et détester.

Il n’empêche que si le film est autant jouissif, c’est grâce à cette superhéroïne, plus encore que par l’entremise du héros originel, que l’on prend facilement en sympathie mais qui est aussi un looser pathétique et un peu niais qui ne dépareille pas trop des personnages rencontrés chez Judd Apatow & co. ou bien Zombieland. On retrouve d’ailleurs au casting une figure de chez Apatow, Christopher Mintz-Plasse (Superbad), dans le rôle de Red Mist, la nemesis de Kick-Ass. Le reste du casting à de l’allure aussi. Nicolas Cage, dans un second rôle, a ici moins d’espace pour se laisser aller à ses grands gestes habituels, ce qui lui va bien. Mark Strong, déjà grand méchant du Sherlock Holmes de Guy Ritchie, campe lui un bad guy comme on les aime.

Benoît Thevenin

Filmographie de Matthew Vaughn

2004 : Layer Cake
2007 : Stardust
2010 : Kick-Ass


Kick-Ass – Note pour ce film :

Réalisé par Matthew Vaughn
Avec Aaron Johnson, Chloë Moretz, Mark Strong, Nicolas Cage, Christopher Mintz-Plasse, Lyndsy Fonseca, Xander Berkeley, …
Année de production : 2009
Sortie française le 21 avril 2010
 



Partager

A propos de l'auteur

Laterna Magica "Le cinéma substitue à nos regards un monde qui s'accorde à nos désirs" ______________________________________________________________________________________________________________________ Le blog cinéma de Lanterna Magica ___________________________________________________________________

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!