10 964 vues

Korcula : l’île paradisiaque de l’Adriatique en Croatie

1

Pour beaucoup de touristes, Korcula, île de Dalmatie méridionale, connue comme la ville natale de Marco Polo, est considérée comme un “paradis”… Laissez vous porter par le hasard des dédales des ruelles de la ville de Korcula, puis engagez vous sur l’île, à pied, à vélo, en scooter ou en transport en commun… pour découvrir les plages et la nature de cette île!

Korcula, mon plus merveilleux souvenir de voyage en Croatie

Comment y aller en ferry?

Des ferrys quotidiens partent de la presqu’île de Peljesac (Orebic) à destination de Korcula. Des bateaux à moteurs réalisent le trajet depuis Korcula jusqu’à Peljesac (Orebic, Kuciste, Viganj). Des liaisons rapides en ferry sont possibles jusqu’à la ville de Korcula depuis Rijeka, Split, Hvar et Dubrovnik plusieurs fois par semaine. Il existe une ligne quotidienne réalisant le trajet Vela Luka, Lastovo, Split.

En savoir plus sur les ferries…

Mon plus beau souvenir d’enfance date de 1989 ; à cette époque je n’étais âgée que de 13 ans, mais chacun des paysages que j’ai pu voir me reste encore à ce jour en mémoire… Les merveilleux dégradés de bleu se fondant entre la mer d’un bleu limpide, et le ciel azuréen, ne pouvaient laisser personne indifférent ; je suis tombée en amour de ce pays qu’est la Croatie. Et notamment de la magnifique île de Korcula qui se situe en Dalmatie méridionale et qui peut être une excellente idée d’excursion depuis Dubrovnik.

Accédant à l’île paradisiaque de Korcula en Croatie par un petit bateau, nous étions installés dans une coquette villa aux petits escaliers de béton donnant sur l’Adriatique ; mer transparente, poissons originaux, oursins, et poulpes sympathiques, nous avons passé un magnifique mois d’intense repos.

A cette époque bien entendu la guerre n’avait pas encore fait rage, aucune « âme » n’était blessée par cette bien triste guerre qui éclata un an plus tard.

Les habitants de cette île me semblaient tellement différents ; par leur sympathie et leur gentillesse, par leur écoute que l’on a parfois du mal à trouver dans notre pays. Les activités n’étaient pas nombreuses (petites balades entre autre) ; par contre, pour les amateurs de pêche et de baignades il y avait de quoi faire ! En descendant ces petits escaliers, c’est plusieurs mètres de profondeur qui s’ouvraient devant nous, laissant notre imaginaire associer les petits îlots de rochers abruptes à des animaux ou des objets ; nous profitions de ces moments pour récolter des oursins et les déguster immédiatement au bord de l’eau. Ballades à pieds, visite en vélo, nous étions fascinés en écoutant les habitants comter l’histoire de leur pays ; ce sont réellement des moments inoubliables.

Je me souviendrai toujours de ce petit port rempli de bateaux et de ces pêcheurs qui apportaient directement dans les restaurants au moment des repas les purs produits de leur pêche.

Quelques restaurants longeaient la côte ; très accueillants ; les restaurateurs nous proposaient la « livraison » du jour : souvent poisson, calamar, poulpe et oursins. Les denrées alimentaires arrivaient par bateau, nettement plus coûteuses dans les boutiques alimentaires que dans les restaurants ; il était plus avantageux de se rendre dans un restaurant que de préparer soit même ses repas.

Les aliments en vente étaient de qualité assez médiocre ; je me souviens encore des pâtes collantes qui étaient vendues dans cette petite supérette, par contre les œufs été d’excellente qualité, j’en ai encore le goût en mémoire.

Le soir, si l’on se sentait le courage, on pouvait terminer la soirée dans une discothèque pour boire un dernier verre et danser à notre guise. C’est à pieds que nous regagnions cette petite villa : détendus et chaque jour amoureux d’avantage de cette nouvelle vie. Pour les aventuriers, un petit bateau vous permettait de rejoindre Dubrovnik, découvrant pour la première fois un tout nouvel univers d’histoire : le port, autrefois grand centre de commerce s’est développé au fur et à mesure que le trafic a augmenté.

korculaAprès une dernière nuit, percée par le fracas des vagues s’écrasant sur ce petit escalier, c’est avec tristesse que nous dûmes quitter l’île pour rentrer en France.

Je ne sais à quoi peut bien ressembler cette île maintenant ; si l’homme l’a “abîmée”, mais je souhaite au plus profond de mon coeur de pouvoir un jour regagner cette terre magique pour la montrer à mes enfants.
Dans mon coeur elle reste intacte et nul ne pourra m’enlever ces si délicieux souvenirs..

Site de Korcula

Liaisons Ferries pour aller à Korcula : cliquez sur la carte pour l’agrandir

Les ports pour arriver sont ceux de Korcula et de Vela Luka : on peut accéder à Korcula depuis Orebic sur la presqu’île de Peljesac

Carte des principales routes de Korcula

Plan de la ville de Korcula – crédit photo : korculainfo.com – CLIQUEZ pour agrandir

 

Préparez au mieux votre voyage en Croatie

N’attendez plus pour télécharger gratuitement nos Ebooks dédiés à l’hébergement et aux conseils de voyage en Croatie et consulter le guide pratique et le forum si vous avez la moindre question.

Pour réserver vos vacances en Croatie au meilleur prix (séjour clé en main ou sur mesure, avion, transports, hébergements, activités sur place…) sans y passer un temps fou, accédez aux offres et comparateurs retenus pour leur sérieux et leur rapport qualité/prix.



Partager

Un commentaire

  1. Pingback: Découvrir les Balkans en une semaine : Bosnie–Herzégovine, Montenegro et Croatie du Sud - IDEOZ Guide voyage en Europe

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!