244 vues

La ballade d’Iza de Magda Szabo (Littérature hongroise)

0

ballade d'iza magda szaboLa ballade d’Iza est un roman écrit par l’auteur hongrois Magda Szabo en 1963 et initialement publié aux éditions Seuil sous le titre La Ballade de la Vierge. Dans ce roman, Magda Szabo, qui a été révélée aux francophones avec le succès de La Porte, livre une réflexion sur l’importance qu’il y a à préserver le passé, alors qu’une femme entame une nouvelle vie à Budapest à la mort de son époux, après 40 ans d’union…

La mort de son époux Vince laisse Etelka désemparée. A soixante-quinze ans, la perspective de demeurer seule dans sa vieille maison chargée de tant de souvenirs l’effraie. Mais sa fille Iza a déjà tout prévu : elle lui offre de venir vivre chez elle, à Budapest, où elle pourra se reposer et n’aura plus à se soucier de rien. La vieille dame, ravie, s’imagine déjà prenant soin d’Iza et faisant de son appartement un foyer chaleureux. Hélas, trop de malentendus et de non-dits séparent la mère et la fille… Peu à peu, Etelka réalise qu’elle va finir sa vie dans une prison dorée, loin de ses amis, et condamnée à une oisiveté qui ne lui convient pas. Iza, qui entend bien faire son bonheur à sa place, est singulièrement dénuée d’empathie.
Témoin de la tristesse croissante de sa mère et son repli sur elle-même, elle n’en perçoit pas les raisons.

“Non sans une immense tristesse, elle devait reconnaître que la présence continuelle de sa vieille mère l’irritait.”

Iza a toujours incarné aux yeux de ses parents l’image de la perfection.  Ainsi que le constate Etelka avec un certain désarroi, elle a toujours raison, quoi  qu’elle dise et quoi qu’elle fasse. Mais la perfection peut être pesante. Dans le passé, Antal, l’ex-mari d’Iza, a préféré divorcer de cette femme qui, pourtant, l’idolâtrait – au grand dam de ses beaux-parents qui voyaient en lui le gendre idéal. A première vue, Iza semble avoir tout pour elle. Belle, intelligente, elle  s’est conduite avec héroïsme durant la guerre, est parvenue à obtenir la réhabilitation de son père (un juge intègre, injustement déchu de ses fonctions) et exerce la médecine avec professionnalisme et dévouement. L’abnégation semble d’ailleurs la caractériser  depuis l’enfance. Mais quel est le ressort de ce comportement ? Certainement un sentiment du  devoir très ancré, car Iza possède une personnalité hypermorale, ce qui va de pair avec une volonté de contrôle absolu qui la rend assez peu sympathique, du moins dans les chapitres écrits du point de vue des autres protagonistes.

Cette alternance dans la narration permet de comprendre tour à tour chacun des personnages, et de revenir parfois sur ses jugements initiaux. Avec beaucoup de finesse et de pénétration, Magda Szabo nous amène à réaliser qu’il est vain de vouloir faire le bonheur de  l’autre, et très difficile de seulement le connaître et le comprendre.

Autres avis : Bluegrey, Pascale Arguedas, La Lettrine, Livres et Lectures, Hélène (Des cases à vent), Anne Gilmont

Lire aussi la critique d’André Clavel sur le site de l’Express

 Note:coeurs-4

La ballade d’Iza de Magda Szabo : Acheter ce livre maintenant

Editeur : Broché (mars 2009)
ISBN-13: 978-2878582895
Prix : 11,20€ – 253 pages



Partager

A propos de l'auteur

Découvrez le blog de lectures de Schlabaya SCRIPTURAL

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.