5 vues

LAISSER FAIRE LA NATURE OU VIVRE ENSEMBLE

0

 

Est-ce parce que je suis de retour dans
ma ville d’enfance que je ressens sur moi, ce qui me semblait, à l’époque, être
un « carcan » et qui n’était autre qu’une éducation sévère ?

Un autre voyage dans une famille
recomposée (pour le meilleur et le pire) m’a fait bondir. Le nouveau mari ou
beau père m’a sorti une pièce de philosophie qui traduit bien l’époque actuelle
et que ne contredirait pas notre ministresse de la justice… Comme je m’étonnais du
laxisme du « nouveau foyer » sur les horaires à table, sur les
horaires de sorties (la province peut se monter plus avant-gardiste que Paris,
et ce n’est pas un compliment !), on me répondit, morceau d’anthologie s’il
en est : ” euh…  On laisse faire, parce que si on ne laisse pas faire,
elles font ce qu’elles veulent »

Donc, de la nécessité d’éduquer ses
enfants. Après mai 68, où il était « interdit d’interdire », le
principe d’éducation n’était plus d’aider les enfants à grandir mais de « laisser
la nature s’exprimer librement »..  d’où les cours de pâte à modeler
et de scoubidous !

Dans la « culture du narcissisme »
de Christophe Lasch, « l’enfant rage lorsqu’on ne satisfait pas
immédiatement ses besoins. Il pleure, alors : biberon, tétine, câlin. C’est
bien.

Si l’éducation a un sens, c’est bien d’offrir
à l’enfant les moyens de dépasser  cet « égocentrisme
initial ». C’est seulement après cela qu’il devient un « être humain
capable à son tour d’entrer dans la chaîne du don et de la réciprocité. On est
adulte lorsqu’on est capable de recevoir ou de rendre. C’est peut-être ça la « comédie
sociale » mais il n’y a pas d’autre prix pour vivre ensemble.. 

JC Michéa écrit : « les
différentes pathologies de l’égo (volonté de pouvoir en tant que tel), comme le
besoin pathétique de devenir riche ou célèbre, sont des dépendances non résolues
à des histoires d’enfance”.

Méfiez-vous du mec qui dit « j’ai
toujours voulu être président de la république » ! ou de la petite
nana qui veut être célèbre à tout prix. La TV a tout compris avec ses fausses
téléréalités. D’où ces voleurs qui volent, pillent, piquent, détroussent –  jusqu’à la voiture d’un handicapé – pour satisfaire
un besoin immédiat.

Et le meilleur pour la fin : « L’expérience
confirme que tous ceux qui ont consacré leur vie à « grimper » (en
politique entre autre)  n’ont jamais fait
– selon la formule de Georges Elgozy, « que « ramper verticalement » !!

Powered By WizardRSS.com &
Hand Chain Saw – a must have Survival tool, with many uses.

michele jullian malee

 

Découvrez le blog de Michèle, une femme à la croisée des cultures …



Partager

A propos de l'auteur

Partage ma vie entre Thaïlande et Paris ... Intérêts: les voyages, la photo, l’écriture, vient d’écrire un roman "théâtre d'ombres" qui a pour décor la Malaisie et la Thaïlande__________________________________________________________________________________________________________________Le blog de Michèle, une femme à la croisée des cultures

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!