L’Anatolie orientale ; le carrefour des civilisations antiques

anatileestDes couleurs chamarrées au gré des reliefs et des paysages, un patrimoine architectural et culturel aussi impressionnant que varié : les confins orientaux de la Turquie ne vous décevront pas. Depuis le mont Agri (Ararat) jusqu’aux murailles de Diyarbakir, ces contrées immenses vous évoqueront tantôt les hordes mongoles,tantôt les civilisations hittites, les urartous, les meds, les perses, les hellénistes, les romains et les seldjoukides.



L’empreinte seldjoudike

Erzincan, Erzurum,Sivas,Divrigi, Battalgazi, Harput, et Ahlat, situées dans la région, sont autant de villes marquées par la culture seldjoukide. Edifiée sur une plaine à 1950 m d’altitude, Erzurum possède un patrimoine culturel de tout premier ordre. Erzincan, cette ancienne halte caravanière placée entre les portes de la mer Noire et de la Perse est devenue la “capitale” de l’est anatolien. Dans cette ville, les médersas (écoles coraniques) rivalisent d’intérêt avec les mosquées. Cette empreinte seldjoukide dépasse le cadre architectural et la ville possède un mode de vie particulier. Au nord-est la ville frontalière de Kars reste célèbre pour sa citadelle Ocakli (ani). Cette cité abrite des éléments architecturaux datant des Xème et XIème siècles. La ville Kars a joué un rôle important dans l’histoire de la Turquie,en particulier pendant la guerre russo-turque. L’héritage russe est d’ailleurs visible dans l’architecture de la cité.La ville basse se déploie au pied d’une imposante forteresse seldjoukide du XIIème siècle.
***************************
*****

Aux origines de l’humanité

Après le Déluge, l’arche de Noé aurait échoué sur le mont Agri (Ararat), haut de 5165 m. Les eaux s’étant retirées, Noé et sa famille seraient descendus vers la plaine d’Igdir, parfois présentée comme le berceau de l’humanité. Le magnifique palais-forteresse Ishak Pacha, donnant sur Dogubeyazit, a été construit par le gouverneur ottoman vers la fin du XVIIème siècle. L’ensemble est formé du haremlik (partie réservée aux femmes), du selamlik (partie réservée aux hommes), de mosquées et d’une cuisine. La citadelle comportait 366 pièces.
********************************
****

Van, carrefour stratégique.

Le lac de Van est la perle rare de l’Anatolie de l’est. Deux fois plus grand que le lac Léman, une promenade sur ses rives permet d’admirer montagnes, baies, plages, îles ainsi que d’importants éléments du patrimoine culturel turc. La vieille ville de Van, située sur la rive sud-est du lac était la capitale du peuple Ourartou. La citadelle, construite en 1000 avant J.-C. sur un éperon rocheux, mérite le détour. Le musée d’Akdamar, une ancienne église du Xème siècle, se trouve sur l’île du même nom. Dans l’Anatolie de l’est se trouvent Agri, Bingöl, Bitlis, Elazig, Erzincan, Erzurum, Hakkari, Kars, Malatya, Mus, Tunceli, Van, Ardahan, et Igdir.

Cliquez sur limage pour lagrandir
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Cliquez sur la bannière pour découvrir Transanatolie
Cliquez sur la bannière pour découvrir Transanatolie

Vous apprécié IDEOZ? Partagez avec vos amis!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *