298 vues

Le carrefour des Ecrasés de Claude Izner : passionnant roman policier (Littérature française)

0

Claude Izner, dans cette troisième aventure de l’intrépide Victor Legris et de son truculent commis, Joseph, nous entraîne de nouveau dans un merveilleux voyage au cœur du Paris de la fin du XIXe siècle.

le carrefour des écrasésLe Carrefour des Écrasés, situé entre la rue Montmartre et le Faubourg Poissonnière, porte bien son nom. En ce mois de novembre 1891, le corps ” sans visage ” d’une jeune femme est découvert au petit matin sur le carrefour. Tout de rouge vêtue, la jeune femme ne portait pas de chaussures. Ce même jour, un certain Grégoire Mercier ” berger en chambre ” rue des Reculettes (XIIIe arrondissement), rapporte à Victor Legris, libraire et enquêteur à ses heures, un escarpin rouge de femme, contenant, en guise de semelle, le papier à en tête de sa librairie de la rue des Saints-Pères.

C’est donc le troisième volume des enquêtes du libraire Victor Legris que je lis. Non, que je dévore. Cette fois, si l’ambiance et les descriptions de ce paris du XIX° siècle si attachant sont toujours aussi bien rendues, l’énigme et l’enquête deviennent tout simplement passionnantes. Du mystère, de l’amour, de l’humour, du dépaysement temporel… ce livre est un concentré de tout ce qu’un bon roman devrait offrir.

Dans LE CARREFOUR DES ÉCRASÉS, Joseph, le pittoresque commis de librairie gagne ses galons d’enquêteur, Kenji Morri est toujours aussi secret et Victor montre encore beaucoup d’indécisions et d’incertitudes dans sa vie privée et ses rapport avec son ami et sa belle maîtresse.: Tasha. Cette aventure est aussi un prétexte, comme dans les deux précédents romans, à de splendides balades dans Paris et sa banlieue. Cette fois c’est Montmartre qui est à l’honneur et l’on croise dans ses cabarets des personnages de la vie parisienne comme Toulouse-Lautrec, la Goulue, Alphonse Allais ou Valentin le Désossé. Mais à côté de cette lumière et de la fête nocturne grouille tout un monde de pauvreté (avec un étonnant berger « en chambre ») où les brigands et scélérats ne manquent pas. Une succession de meurtres horribles obligent Victor secondé par Joseph à faire diligence pour résoudre le mystère de l’assassinat du carrefour des Écrasés.
Les rapports à la fois conflictuels et tendres du libraire au caractère « soupe au lait » et de son commis râleur sont d’ailleurs un des nombreux attraits du livre.
LE CARREFOUR DES ÉCRASÉS est un formidable roman policier aux intérêts multiples. Il procure une lecture passionnante et réjouissante. Inutile de dire que ce roman ainsi que les précédents de la série sont indispensables. Et doivent figurer dans votre bibliothèque. Quand à moi je ne tarderai pas à lire le suivant : LE SECRET DES ENFANTS ROUGES qui attend impatiemment dans ma Pal en compagnie de cinq autres de cette superbe série.




Partager

A propos de l'auteur

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!