45 vues

Le discours d’un roi de Tom Hooper ; un film trop classique et ennuyeux (Cinéma anglais)

0

Le discours d’un roi de Tom Hooper est le film dont on parle beaucoup à l’approche des oscars avec ses 12 nominations. Ce drame historique et ce biopic évoque l’histoire vraie, et pourtant méconnue, du futur roi George VI, atteint de bégaiement et pourtant obligé de réaliser son premier discours crucial annonçant l’entrée en guerre de la Grande Bretagne contre l’Allemagne nazie…  Alors qu’aucune thérapie n’a fonctionné, sa femme lui présente un professeur peu orthodoxe!

L’histoire du pauvre George VI qui va devoir suite à de (mal)heureuses circonstances affronter sa phobie des discours. Alors qu’il n’est que le second fils du roi, George a une idée plutôt le discours d'un roi film drameclaire du but de son existence: soutenir son père, puis soutenir son frère aîné lorsque ce dernier prendra la succession. Bien qu’il ne soit pas destiné à lui succéder, George V, son père, lui enjoint d’apprendre à parler en public et à la radio, persuadé qu’en le bousculant un peu son bégaiement disparaîtra. Or il n’en est rien. Ce pauvre George VI accumule les thérapies, mais rien n’y fait: il ne peut pas parler en public. Sa femme lui présente un nouveau “docteur en discours”, dernier espoir de George.

Rien de tout cela ne serait bien grave, si son frère aîné, à la mort de leur père, n’avait décidé d’abdiquer pour aller épouser une femme divorcée. Voici donc George VI couronné suite à l’abdication de son frère. Et il doit faire face aux événements les plus tragiques, puisqu’au moment où il est couronné, Hitler est déjà aux portes de l’Europe avec ses armées. Lorsque la Grande-Bretagne déclare la guerre à l’Allemagne, toute la nation attend le discours de son nouveau roi… et un discours bégayé ne fera pas les affaires du royaume.


Le Discours d’un Roi : bande annonce VOST
envoyé par cloneweb. – Les dernières bandes annonces en ligne.

Un film classiquement ennuyeux. On ne peut pas reprocher grand chose à ce film, tant sa texture, son propos et sa mise en scène sont lisses, conventionnels, prévisibles et creux. Oui parce que si on regarde le film sans trop de difficulté (le film est ennuyeux mais pas révoltant), on se prend à dire au clap de fin que certes tout cela est bien beau, mais est aussi bien inintéressant. Nous faire croire que le destin de la nation anglaise s’est joué sur le discours d’un roi, c’est un peu fort de café. Quant au texte final présentant George VI comme le symbole de la résistance anglaise, ça m’a fait beaucoup sourire. Personnellement quand je pense à la Seconde Guerre mondiale et à la résistance anglaise, je pense beaucoup plus à Winston Churchill et notamment à ses discours. Colin Firth va peut-être avoir un oscar, plus pour son conformisme que pour son panache. Dommage.

Réalisé par Tom Hooper
Avec Colin Firth, Helena Bonham Carter, Derek Jacobi, plus

 

Titre original : The King’s Speech
Long-métrage britannique , australien , américain . Genre : Historique , Biopic , Drame
Durée : 01h58min Année de production : 2010
Distributeur : Wild Bunch Distribution

Découvrir le Blog des Boggans…



Partager

A propos de l'auteur

Découvrir le blog Les Boggans

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!