238 vues

Le Premier Mai en Finlande: traditions et célébrations

1

Le Premier Mai en Finlande s’appelle “Vappu” en finnois. Ce jour est une Fête du Travail  et du mouvement ouvrier dans de nombreux pays, mais en Finlande c’est aussi une fête d’étudiants et un carnaval pour fêter l’arrivée du printemps.

Les origines du Premier Mai

Le Premier Mai, Vappu, signifie traditionnellement le début du printemps et de ce fait, ce jour est un des tournants de l’année. Mais à l’origine, le Premier Mai était une fête religieuse, célébrée depuis le Moyen-Age en l’honneur de la Sainte Walburge, une sainte chrétienne d’origine saxonne. Le 1er Mai était le jour de sa canonisation. La Nuit de Walpurgis, entre le 30 avril et le 1er Mai, était célébrée dans toute l’Europe du Nord pour marquer l’arrivée du printemps.

Au 19ème siècle, la célébration du Premier Mai a pris un caractère idéologique et politique. En effet, c’est aux Etats-Unis que les manifestations du Premier Mai ont commencé en 1888 pour la revendication d’une journée de 8 heures, un mouvement adopté par le Congrès International Socialiste de Paris en 1889. Le Premier Mai était aussi le jour de renouvellement annuel des contrats de travail. Le Premier Mai est rapidement devenu le jour de revendications des travailleurs partout en Europe. En Finlande, le premier défilé du Premier Mai fût organisé le en 1898 pour la cause antialcoolique. Les ouvriers finlandais ont défilé depuis 1906.

Depuis 1979 le Premier Mai est un jour de pavoisement officiel et la Fête du Travail. Aujourd’hui, le Premier Mai est un jour férié, mais pas une fête religieuse.

Les rejouissances du Premier Mai en Finlande

La célébration du Premier Mai en Finlande commence déjà le 30 avril, la veille du Premier Mai (“Vappuaatto”). A Helsinki, la tradition veut que les étudiants coiffent la statue Havis Amanda (une célèbre statue de femme nue du centre-ville d’Helsinki) de la casquette blanche des étudiants1 à 18 heures précises, l’heure à partir de laquelle tout le monde a le droit de mettre sa casquette. Cette tradition a débuté en 1932 et des cérémonies similaires sont organisées dans d’autres villes de la Finlande sur d’autres statues.

le premier mai en finlande

La statue Havis Amanda à Helsinki reçoit sa casquette blanche d’étudiant

Après ce “signal du départ”, les festivités commencent et une ambiance de carnaval se répand parmi les Finlandais habituellement si réservés. Les stands du marché, installés dans les rues et les places des villes, proposent toutes sortes de bric-à-brac pour le carnaval : des ballons, des serpentins, des masques, des sifflets, des plumeaux… La fête dure toute la nuit ! Et peu importe la météo. L’hiver est fini, c’est le printemps, même s’il arrive parfois qu’il neige encore le Premier Mai !

Et l’alcool coule à flots. En Finlande, Vappu est probablement la fête la plus arrosée de l’année, avant le Nouvel An et la Saint-Jean. En effet, la célébration de Vappu est l’occasion d’une consommation abondante de vin pétillant et d’autres alcools. On peut même parler d’une sorte de beuverie nationale. Malheureusement, les excès engendrent souvent des accidents, même mortels, et des violences.

Le lendemain, le 1er Mai est l’occasion d’aller pique-niquer en famille dans les parcs ou déjeuner au restaurant. Les spécialités du Premier Mai incluent les pâtisseries telles que les beignets et les “tippaleipä“, une sorte d’écheveau de pâte frite saupoudré de sucre, accompagnés de l’hydromel maison appelé “Sima” ou du vin mousseux fabriqué à partir de groseilles vertes et de groseilles à maquereau.

Le Premier Mai en Finlande, de nombreux défilés des travailleurs (partis politiques et syndicats) sont organisés un peu partout dans le pays.

Les traditions du Premier Mai en Finlande en tant que fête des étudiants sont originaires de Suède. La cérémonie de  casquette blanche est un événement important dans la célébration de Vappu. Vappu est également la plus grande fête de l’année pour les étudiantes des écoles d’ingénieurs (“teekkarit”). Le port d’une combinaison (différente selon chaque association d’étudiants et décorée d’écussons)  est recommandé, car elle permet de faire la fête sans se soucier si l’on salit ses vêtements. En général, les fêtes d’étudiants sont très arrosées et continuent jusqu’au lendemain. Le matin du Premier Mai, les étudiants se retrouvent dans le parc de Kaivopuisto à Helsinki pour écouter des chants et des discours.

Quant au muguet, cette jolie fleur à clochettes blanches est la fleur nationale de la Finlande, mais il n’est pas lié au Premier Mai comme en France.

____________________________________

1 En Finlande, les étudiants ayant eu leur baccalauréat reçoivent une casquette blanche (“ylioppilaslakki”) que l’on porte traditionnellement le Premier Mai. La casquette a un dessus en velours blanche entouré d’une bordure noire en velours également, une visière dure noire et une cocarde dorée.



Partager

A propos de l'auteur

Je m'appelle Anu et j'ai 38 ans. Je suis d'origine Finlandaise mais je vis en France depuis 14 ans. Mariée à un Français, j'ai 2 enfants. J'ai créé un blog afin de faire connaître mon pays et sa culture.Découvrir la Finlande - Mode d'emploi

Un commentaire

  1. Pingback: Helsinki : la vie comme on la voudrait en France ! - IDEOZ Guide voyage en Europe

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!