lac en finlande et forêts

La Finlande ; le pays des mille lacs

 La Finlande est intimement associée à l’eau et ce n’est pas pour rien qu’elle est appelée le pays des mille lacs, car une grande partie de son territoire est recouvert d’étendues lacustres.


Ei vettä rantaa rakkaampaa (Nulle eau, rive n’est plus aimée)

Kuin kotimaa tää pohjoinen. (Que cette demeure dans le Nord.)

Johan Ludvig Runeberg – Extrait de l’hymne national

La Finlande est souvent surnommée le pays des mille lacs. L’eau fait indéniablement partie du paysage finlandais. Cette richesse unique a une place particulière dans les cœurs des Finlandais. Mais on est loin de la réalité. En effet,  il y a 187 888 lacs de plus de 0,05 hectares dont 56 000 de plus d’un hectare. Les superficies de tous ces lacs représentent 10% du territoire finlandais. Les lacs ont 214 896 km de rivage. 

Carte des zones couvertes d'eau et de lacs en Finlande

Pourcentage de l’eau de la superficie

La répartition des lacs est inégale. La plupart des lacs sont situés dans la région des lacs (Järvi-Suomi en finnois), qui se trouve dans la partie centrale et orientale du pays. En moyenne, les lacs recouvrent dans cette région environ 30% du territoire.

Les plus grands lacs de Finlande sont Saimaa (4400 km2), Päijänne (1081 km2) et le Lac Inari (1040 km2).

lac saimma en finlande

Le lac Saimaa est le 5ème lac d’Europe de par sa superficie

 lac Inari

Le lac Inari (Inarijärvi) en Laponie est le paradis du pêcheur.

Les lacs finlandais ont leur écosystème et leur nature propre. Parmi les animaux les plus emblématiques : le Phoque du Saimaa (Phoca hispida saimensis). Le phoque de Saimaa vit uniquement en Finlande, dans le complexe lacustre du Saimaa. Il est un des animaux les plus rares du monde. Il s’agit d’une sous-espèce de phoque adaptée à l’eau douce.

saimaan norppa phoque de saimaan

Photo: Juha Taskinen

L’histoire de ce mammifère remonte à la dernière l’âge de glace. La fonte des glaces entraîna l’apparition des terres et la formation de grands lacs d’eau douce. C’est dans ces lacs que le phoque demeura prisonnier, ne parvenant plus à rejoindre le milieu marin. Pour survivre, ce phoque a dû s’adapter à un habitat d’eau douce.

Le phoque du Saimaa est extrêmement menacé et son avenir est plus que critique. Le plus grand danger est la pêche au filet. C’est une espèce protégée, mais malheureusement il est en voie d’extinction. Il ne resterait plus que 260 phoques (en 2008).

La région des grands lacs en Finlande : des lacs aux caractéristiques glaciaires

Les lacs finlandais sont échancrés : l’abondance des îles, des détroits et des baies est dû aux différentes glaciations. Le lac Pihlajavesi, situé dans la région de Savonie du Sud (dans l’est de la Finlande) possède le plus grand nombre d’îles : 3819 îles sur une superficie de 712 km2.

Pihlajavesi

Pihlajavesi

En parlant des îles, la Finlande est loin devant les pays traditionnellement connus pour leurs îles, tels que la Grèce ou le Danemark. En effet, la Finlande compte 76 000 îles de plus de 0,05 hectares. Le nombre d’îles s’élève à 178 947 si on inclut les îles d’une superficie d’un are minimum. La plus grande île située dans un lac est Soisalo (1638 km2). Plus de la moitié des îles, soit près de 100 000 îles, sont situées dans les lacs et les rivières. Beaucoup d’îles sont reliées au continent par les ponts, mais dans les eaux intérieures il y a encore plus de 150 îles, habitées toute l’année, sans liaison.

Les lacs finlandais sont peu profonds. La profondeur moyenne est seulement de 7 mètres. Le point le plus profond, 94 mètres, se trouve dans la partie nord du lac Päijänne.

D’autres caractéristiques des lacs finlandais sont la douceur de l’eaul’acidité de l’eaula faible teneur en nutriments et la mauvaise visibilité en profondeur.

Les lacs de Finlande sont très souvent reliés entre eux par les rivières et forment ainsi un réseau lacustre et fluvial très complexe.

Les lacs finlandais souffrent souvent de l’eutrophisation qui signifie la dégradation d’un milieu aquatique causée par un excès de déchets organiques déversés (rejets urbains et industriels riche en azote et phosphates provenant des engrais, des élevages, des lessives etc. L’eutrophisation augmente la quantité des algues et du plancton. Petit à petit l’eau devient trouble et les conditions de vie des poissons se détériorent. 

partie de pêche au bord d'un des lacs en finlande

En vacances en bord de lac : un des rituels de l’été en Finlande

Les lacs sont une destination privilégiée pendant la période estivale. C’est une tradition pour les Finlandais de partir se reposer au bord d’un lac en louant ou achetant un chalet pour mieux s’évader des bruits et de l’agitation de la ville. Les Finlandais sont très attachés à la nature et aiment sortir en famille ou entre amie pour se détendre.

Entre canoë et kayak, nage malgré la froidure des eaux, pêche et barbecue, on tient là les activités favorites durant l’été en Finlande.

Quand le froid arrive et que les lacs gèlent, ils servent de patinoire ou l’on y circule à moto-neige… Les lacs en Finlande conservent toujours une fonction à la fois pratique (pour la pêche) et ludique.


Des rivières aussi

La Finlande est aussi un pays de rivières. Même si le pays est plus connu pour ces lacs, la Finlande compte quelques 647 rivières. 

Les cours d’eau constituent le cœur du tourisme en Finlande. L’abondance des lacs et des rivières offre une multitude de possibilités pour les loisirs et la détente. La pêche et la pêche sur glace en hiver, les baignades en été ou hiver, la navigation de plaisance, le rafting… les possibilités sont multiples.

Course d’aviron annuelle Sulkavan Soudut en Savonie du Sud

Course d’aviron annuelle Sulkavan Soudut en Savonie du Sud

pêche sur glace en finlande
finlandais pratiquant la pêche sur glace

La pêche sur glace

Pour en savoir plus sur la Finlande et ses mille lacs

 1,434 Visites au total,  1 aujourd'hui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *